Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2011

Les liens du sang

img_1263[1].jpegPeter et David ont attendu une demi-heure avant de monter dans un taxi. Il y avait une queue interminable à la sortie de l'aéroport. C'est toujours le même problème pour en trouver un à Heathrow.

La voiture roule maintenant vers Londres. Le chauffeur, un grand type maigre d'origine pakistanaise, n'est pas très bavard mais il a apparemment bien compris l'adresse que Peter lui a donné car il n'a pas demandé de détails: 34 Bayswater Road. Une rue au coeur de la ville avec une vue imprenable sur Kensington Gardens.

David a déjà le MP3 rivé aux oreilles. Il écoute le dernier album de Julien Doré, "Bichon", un CD qu'il a ramené de son dernier voyage à Paris. Il paraît que ce chanteur est à la mode en France. Il paraît...

Peter aurait bien aimé discuter un peu avec son frère mais visiblement ce n'est pas le moment. Ce n'est jamais le moment avec David. Le gamin enjoué qu'il était s'est transformé en adulte robotisé copiant bêtement les travers de ses congénères. Même façon de s'habiller, même façon de penser, mêmes goûts musicaux... Tout ça pour rester "in". Peter trouve qu'il a des goûts de chiotte.

Le chauffeur de taxi regarde de temps en temps ses deux passagers dans le rétro. Il sent comme une certaine gêne entre ces deux-là. Un silence pesant s'est installé sur la banquette arrière. David et Peter regardent chacun de leur côté le paysage. Ou plutôt au-delà du paysage. "Encore une occasion manquée", pense Peter.

David ânonne la fin d'une chanson. Le CD se termine. Il arrête le MP3 et le range dans son blouson alors que le taxi contourne Kensington Gardens. En relevant les yeux David croise le regard de son frère et se rend compte qu'il n'a pas beaucoup parlé avec lui pendant le voyage. Il regrette de ne pas avoir engagé la conversation mais il est trop tard.

Finalement Peter se dit qu'ils n'ont pas besoin de se parler pour se comprendre. Il y a comme un accord tacite entre eux. Ils sont unis par les liens du sang et seront toujours là l'un pour l'autre.

Le chauffeur descend leurs bagages du véhicule et c'est Peter qui règle la note. David va squatter chez lui en attendant de trouver un appart. Ca s'est mal terminé avec sa dernière copine, elle l'a fichu dehors.

Ce texte a été rédigé pour un exercice de l'atelier de Skriban. Il n'est pas libre de droits. La photo non plus.

Les commentaires sont fermés.