Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2012

Insomnie

Peter eut beaucoup de mal à regagner Bayswater Road. Des tourbillons de neige arrivaient de toutes parts. Le vent, qui s'était levé d'un seul coup, balayait tout sur son passage. Peter avait du mal à avancer et distinguait à peine le trottoir malgré la lumière des réverbères. L'hiver s'installait. Les pelouses de Kensington n'étaient pas près de reverdir.

Victoria mit un certain temps à venir ouvrir la porte. Elle était sous la douche et n'avait pas entendu tout de suite la sonnette. Elle était en peignoir. Ses cheveux étaient encore plein de mousse. Après avoir embrassé furtivement Peter elle fila dans la salle de bain rincer le shampoing. Quand elle revint dans le living room, elle avait passé un jean et un vieux t-shirt. Ses cheveux étaient peignés en arrière. 

Pendant ce temps-là Peter avait pressé un pamplemousse. Il pensait qu'un peu de vitamines ne ferait pas de mal à Victoria. Non seulement elle n'avait plus de voix, mais depuis quelques jours elle était sujette aux insomnies. Elle ne trouvait pas le sommeil avant au moins 4 heures du matin et quand elle parvenait à s'endormir ce n'était jamais guère que pour quelques minutes. Les cernes sous ses yeux s'agrandissaient et de jour en jour son teint devenait plus pâle. 

Après avoir avalé le jus de pamplemousse Victoria alla se blottir contre Peter qui s'était installé sur le canapé. Il la serra très fort contre lui. La radio diffusait Lady Marmelade. Peter sentit le feu lui monter aux joues. Cette proximité avec Victoria réveilla son désir. La douceur de sa peau éveilla tous ses sens mais Victoria s'était assoupie. Peter essaya d'attraper le plaid d'une main pour couvrir ses épaules. Il n'avait pas envie qu'elle ait froid. C'était un bonheur de veiller sur elle.

Le lendemain matin Victoria était fraîche comme une rose. Sa voix n'était pas revenue mais elle se décida à aller à la rédaction pour voir comment se débrouillaient les chefs de rubriques et Pierre, le stagiaire de l'ESJ qu'elle trouvait un peu niais. C'est avec un regard plein de désespoir que Daniel, son adjoint, et la secrétaire l'accueillirent. Victoria ne se sentait pas irremplaçable mais visiblement tout ne s'était pas passé comme prévu pendant son absence. Un jeune journaliste avait été pris à partie lors d'une manifestation contre la réforme de la tarification du gaz. Il avait été blessé au bras et avait dû se rendre à l'hôpital. Puis il y avait des rumeurs de mensonge au plus haut sommet du gouvernement. David Cameron et Nick Clegg devaient tenir une conférence de presse en fin de matinée pour éclaircir l'affaire.

Victoria trouva un bouquet de pivoines sur son bureau. D'après sa secrétaire elles avaient été livrées la veille. C'était l'inspecteur Philip Perterson qui lui souhaitait sans artifices un prompt rétablissement. Il voulait l'inviter à prendre le petit déjeuner un jour prochain. Il avait quelques nouvelles qui pouvaient l'intéresser. Avant d'aller chez un collectionneur de perroquets, elle mangea deux choux à la crème qui traînaient dans le réfrigérateur de la cafétéria et but un Earl grey bien fort.

Victoria sortit de la rédaction peu avant 11h30 et se dirigea vers Lugsmoor Lane. Sur Pall Mall la circulation était fluide mais lorsqu'elle arriva sur Marlborough Road les voitures n'avançaient pas. Le carrefour était complètement bouché. Elle entendit les passants - une vamp, un sexagénaire et deux hommes d'affaires - dire qu'ils avaient vu un molosse trousser un chat et que c'est ce qui vait provoqué l'encombrement.  Une voiture avait pilé pour les éviter et celles de derrière étaient venues s'encastrer dedans.

Le collectionneur de perroquets avait été assez ennuyeux. En revenant à Bayswater Road Victoria trouva un exemplaire de l'Astragale d'Annie Sarrazin dans sa boîte à lettres. David, le frère de Peter, avait promis de lui en donner un. Graphiste pour les éditions Golden Blaze, il avait été chargé de réaliser la couverture de la version anglaise. Le visage de l'auteure y apparaissait dans une sorte d'hologramme. C'était vraiment chou de sa part.

Elle trouva également deux places pour aller écouter le choeur de Brompton Oratory le 20 février. Elle aimait beaucoup cette église, et tout particulièrement l'abside qui comprenait de très beaux bas reliefs.   

Ce texte a été rédigé pour l'édition 53 du jeu Des mots, une histoire initié par Olivia. Il y avait 29 mots imposés. Ce texte n'est pas libre de droits. La photo non plus.

textes originaux,écriture,londres,littérature,actu,actualité

Commentaires

Ton texte me replonge à Londres...j'adore cette ville.
Jolie tranche de vie!

Écrit par : Mind The Gap | 28/01/2012

Une ville où il est agréable de flâner.

Écrit par : La Plume et la Page | 28/01/2012

Pivoines et choux à la crème (chez moi, ça ne traine pas longtemps dans la boîte à froid...)sont deux éléments qui me ravissent !
J'ai aimé lire ton texte... petit ravissement de plus !

Écrit par : marlaguette | 29/01/2012

Contente que cela te plaise. C'est beau un bouquet de pivoines!

Écrit par : La Plume et la Page | 30/01/2012

Une promenade agréable dans Londres, le dimanche au petit matin, merci pour le sympathique dépaysement.

Écrit par : wens | 29/01/2012

De rien Wens!

Écrit par : La Plume et la Page | 30/01/2012

Bien plus qu'une ballade, tu mets en place une atmosphère. On aimerait en savoir plus sur ces personnages qui apparaissent au cours du propos. On s'en imprègne, cela semble tout naturel d'en lire une suite... Bientôt peut être ?

Coincoins so british !

Écrit par : elcanardo | 29/01/2012

Les personnages qui apparaissent seront développés dans les prochaines aventures si la collecte de mots le permet...

Écrit par : La Plume et la Page | 30/01/2012

Une immersion bien agréable à Londres malgré le froid et le neige :-)

Écrit par : Valentyne | 29/01/2012

L'hiver est glacial à Londres pour Peter et Victoria. Mais leur intimité et douce et chaude...

Écrit par : La Plume et la Page | 30/01/2012

Un début de roman ou nouvelle? J'aime l'atmosphère so british et le chat qui est presqu'à l'origine d'un accident :-D

Écrit par : Little Cat | 30/01/2012

Je ne sais pas trop vers quoi je me dirige, j'espère juste réussir à en faire quelque chose...

Écrit par : La Plume et la Page | 30/01/2012

Les commentaires sont fermés.