Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2012

Un parcours sans faute

Lorsqu'elle entra dans l'appartement Victoria trouva Peter penché sur un livre. Il lisait une étude sur les scolopendres et les mésanges pour la rédaction de son prochain roman. La bibliothèque du quartier lui avait fourni quelques références et il s'était empressé de faire les librairies pour trouver de la matière. Victoria s'approcha doucement de lui et effleura avec tendresse sa joue.

Avant qu'ils ne partent pour le rallye organisé par l'Institut français Victoria réserva un billet de train pour Paris. La compagnie de chemins de fer faisait des promotions sur les lignes à grande vitesse pour tout aller-retour réservé entre le 9 et le 14 février. Elle trouvait bien agréable de pouvoir faire une réservation sans avoir à se déplacer à la gare, surtout qu'il y avait un petit bout entre Bayswater Road et Saint-Pancras.

Le départ du rallye était programmé devant Marble Arch à 13h30. Ils s'y rendirent à pied en observant les agents de la ville installer des pavillons aux couleurs de la France pour la venue du Premier ministre à Londres. David Cameron l'avait invité pour évoquer des décisions européennes importantes.

Les énigmes furent assez difficiles à résoudre mais à aucun moment Peter et Victoria ne donnèrent leur langue au chat. Ils n'avaient pas fait d'erreur. Un parcours sans faute. Beaucoup de participants s'étaient rendus à tort au siège de Scotland Yard dans Victoria Street au lieu d'aller à Baker Street au Sherlock Holmes Museum. Le 6e sens de Victoria et son sens de l'orientation leur avait permis de déjouer tous les pièges. Ils avaient terminé 3/4 d'heure avant les autres bien qu'ils se soient fait accoster à plusieurs reprises par des touristes qui cherchaient leur chemin. Ils avaient remporté le challenge haut la main et s'étaient mis à chanter "We are the champions" en regagnant l'Institut. Plusieurs équipes avaient été désorientées à la 3ème énigme et avaient dû retourner inexorablement à l'étape précédente. Le rallye s'était achevé sur la tombe du soldat inconnu dans l'abbaye de Westminster. Peter et Victoria avaient livré une lutte sans merci pour gagner malgré le froid et la neige qui commençait à se transformer en boue.

Le ciel clair du matin avait laissé place à une masse sombre et basse. La soirée s'annonçait brumeuse et de nouvelles chutes de neige étaient annoncées pour la nuit. Les foyers d'hébergement commençaient à ouvrir leurs portes quand Peter et Victoria prirent le chemin de Bayswater Road. Quelques flocons voltigeaient et venaient frôler leurs yeux. Ils décidèrent de traverser Hyde Park pour rentrer en empruntant le West Carriage Drive. Ils étaient sur le point de traverser le pont lorsque Peter glissa sur une plaque de verglas. Les températures étaient repassées en dessous de zéro. Il n'avait apparemment rien de cassé mais avait un peu mal aux fesses et une petite douleur au thorax qu'il frictionnerait avec de l'Arnigel en rentrant. Cela ne l'empêcherait sûrement pas d'apprécier le dîner, et notamment les tomates farcies préparées avec attention par Victoria.

Ce texte a été rédigé dans le cadre de l'édition 54 du jeu Des mots, une histoire initié par Olivia. Il y avait 23 mots imposés. Ce texte n'est pas libre de droits. La photo non plus.

textes originaux,écriture,littérature,londres,actu,actualité

Commentaires

Bonne idée ce rallye !
Contente de retrouver tes personnages.

Écrit par : Olivia | 03/02/2012

Oui, l'idée du rallye est apparue il y a quinze jours... Le meilleur moyen de découvrir une ville c'est à pied, non?

Écrit par : La Plume et la Page | 05/02/2012

S'il te plait demande à Victoria de complémenter les tomates farcies avec de la mozzarella: j'irais jusqu'à Londres pour faire sa connaissance et participer à un rallye à l'italienne.
Antonio

Écrit par : antonio | 03/02/2012

Ok Antonio. Je transmets ta requette à Victoria.

Écrit par : La Plume et la Page | 05/02/2012

Comme la dernière fois, j'essaye de retrouver certains lieux que je connais.
Le billet de train c'est pour le 14 février?

Écrit par : Mind The Gap | 03/02/2012

Le billet de train pour Paris serait plutôt pour le 20 février...

Écrit par : La Plume et la Page | 05/02/2012

Voilà je connais tout l’Angleterre maintenant. :P

Écrit par : Jean-Charles | 04/02/2012

Il n'y a pas autant de détails que je l'aurais souhaité... Je ne voulais pas faire un texte trop long.

Écrit par : La Plume et la Page | 05/02/2012

Je ne suis jamais allée à Londres, je serai moins désorientée si j' y vais un jour : ton texte donne envie :-) et puis les personnages sont sympathiques :-)

Écrit par : Valentyne | 04/02/2012

Une ville surprenante qui n'a rien à voir avec Paris.

Écrit par : La Plume et la Page | 05/02/2012

Bravo ! Belle compétition. :D J'aime ton style simple et tes personnages sont réalistes. :D

Écrit par : ceriat | 05/02/2012

Peter et Victoria sont attachants. Ils semblent très complices mais cette complicité va-t-elle durer?

Écrit par : La Plume et la Page | 05/02/2012

ah les tomates farcies, à cette heure là ça me donne faim !!

Écrit par : lucie | 05/02/2012

Désolée de te tenter avec les tomates... mais Victoria adore cuisiner de bons petits plats!

Écrit par : La Plume et la Page | 06/02/2012

C'est bien! Un vraie promenade dans Londres! J'ai cru qu'elle allait mal se terminer avec la chute de Peter (les autres textes sont bien pessimistes aujourd'hui!)mais non, les tomates sont bonnes!

Écrit par : claudialucia ma librairie | 05/02/2012

Je ne sais pas où nous conduira la récolte de mots cette semaine... J'espère être inspirée!

Écrit par : La Plume et la Page | 06/02/2012

Les commentaires sont fermés.