Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2012

Gage de confiance

Victoria se regarda une dernière fois dans la glace avant de sortir. Elle ajusta les épaulettes de son manteau puis positionna son béret sur sa tempe droite. Ses yeux étincelaient sous ses paupières teintées d'un marron irisé. Elle repensait à ce que lui avait dit Peter deux heures plus tôt alors qu'elle était lovée dans ses bras. Avait-elle bien entendu? Elle avait en tout cas ressenti une petite décharge électrique dans le coeur. Mais elle avait réagi avec dérision car elle trouvait le mariage démodé. Il lui semblait par ailleurs que c'était un noeud qui se resserrait chaque jour un peu plus autour du cou. Promettre de chérir une personne le restant de ses jours lui était impossible. Car la vie réserve des surprises. Est-il possible de savoir si cinq ans plus tard on aura toujours la même affection pour la personne qui partage notre vie? 

Mais Peter était très sérieux ce matin-là. Victoria s'en voulait un peu d'avoir accueilli sa proposition avec ironie. Elle ne voulait pas le blesser. Lui demander de l'épouser était un superbe gage d'amour et de confiance de sa part. Comme pour la sauver d'un mauvais rêve le réveil s'était mis à sonner. Une bonne excuse pour se défiler. Elle était quitte pour le moment. 

Le froid était mordant. Un vent glacial giflait les joues. Le gel persistait et le givre recouvrait tout. Dans Kensington Gardens des pies picoraient des graines apportées par les habitants du quartier. Elles se déplaçaient dans une sorte de sarabande sur les pelouses. Victoria se souvint tout à coup que l'oiseau était synonyme de bonne nouvelle dans le folklore chinois. Le parallèle qu'elle fit avec la proposition de Peter l'agaça. Elle ne voulait pas y penser.

Elle se rendit à la rédaction à pied ce qui lui prit pas loin d'une heure. Les trottoirs étaient verglacés et chaque pas était une aventure même dans les rues les plus fréquentées: Park Lane, Piccadilly, St James's street. Lorsqu'elle arriva, très peu de journalistes étaient à leur bureau. La journée s'annonçait difficile. Victoria se demanda comment la pimenter. Elle avait vu un documentaire la veille à la télévision qui présentait un collectionneur de cactus miniatures dans la banlieue de Londres. Cela ferait un bon sujet magazine pour le surlendemain. Pour le lendemain elle envisageait de titrer sur la recrudescence des cas de grippe et de bronchiolite. Elle voulait aussi un sujet sur les otaries du zoo municipal dont le bassin s'était transformé en patinoire. Victoria espérait que cela réveillerait les quelques journalistes présents qui avaient les paupières lourdes d'un excédent de sommeil ou d'une nuit frénétique. Un autre sujet avait retenu son attention ce jour-là: la découverte d'un lac d'eau douce sous la calotte glaciaire du pôle sud.

Daniel arriva dans son bureau vers 11h avec son lot de mauvaises nouvelles. Une dépêche était tombée la veille rapportant qu'un groupe islamiste avait critiqué la religion anglicane dans des termes assez durs. L'archevêque de Cantorbéry, Rowan Williams, avait envoyé un communiqué à toutes les rédactions pour répondre à ce blasphème. Le sujet serait mis dans les dernières minutes. Il y avait aussi un accident tragique en montagne. Deux Britanniques étaient tombés dans un précipice dans les Alpes alors qu'ils faisaient du hors piste. Enfin, les producteurs de fromage du Somerset prévoyaient une grande manifestation pour réagir à l'embargo des Etats-Unis sur l'importation de Cheddar.

Ce texte a été rédigé pour l'édition 55 du jeu Des mots, une histoire initié par Olivia. Il y avait 24 mots imposés. Il n'est pas libre de droits. La photo non plus.

textes originaux,écriture,littérature,londres,hiver,actu,actualité

Commentaires

Non Victoria, ne dis pas oui ! Le mariage est un piège dont il est difficile de se sortir !

Écrit par : Olivia | 10/02/2012

Je pense qu'elle va dire à Peter qu'elle ne souhaite pas se marier...

Écrit par : La Plume et la Page | 12/02/2012

Coïncidence : Victoria est un des personnages principaux de mon dernier manuscrit en cours où je rajoute les textes des deux derniers défis. en effet, le titre du livre est "Victoria et l'Empereur" ou le tunnel aux allumettes sous copyright depuis un an.
Amicalement
Violette

Écrit par : Violette Dame mauve | 11/02/2012

Il faudra que tu nous en dises plus sur cet ouvrage!

Écrit par : La Plume et la Page | 12/02/2012

Ton texte est bien écrit et le personnage est vivant et attachant. :D

Écrit par : ceriat | 11/02/2012

Victoria est à la fois le feu et la glace...

Écrit par : La Plume et la Page | 12/02/2012

La pie de Kensington Garden , j'espère que ce n'est pas de la reine Elizabeth que tu parles...blasphème!!

Écrit par : MTG | 11/02/2012

Non, je ne la vois pas du tout comme une pie... Plutôt un oiseau exotique!

Écrit par : La Plume et la Page | 12/02/2012

Le mariage est une vieille tradition parfois bien difficile à rompre, mieux vaut prendre des gants, surtout lorsqu'il fait froid.

Écrit par : Jean-Charles | 11/02/2012

Donc Victoria va bien réfléchir à la chose...

Écrit par : La Plume et la Page | 12/02/2012

Le mariage n'est pas éternel mais qui ne risque rien .... J'aime bien l'utilisation des mots dans des sujets de presse ;-)

Écrit par : Valentyne | 12/02/2012

J'aime bien inventer des sujets de presse un peu loufoques... Ca change des marronniers!

Écrit par : La Plume et la Page | 12/02/2012

Thème commun à nos textes le mariage :-D Elle aurait pu aussi associer ses glissades matinales à son futur mariage... Cela donnerait une autre teinte au présage non ? Sûrement que cela l'agacerait moins. Quoiqu'il en soit à chaque fois tes mots nous absorbent dans un environnement réaliste. Déconnexion garantie ! Bravo

Coincoins annonciateurs !

Écrit par : elcanardo | 12/02/2012

Merci pour ce gentil commentaire. C'est vrai que j'aurais pu associer les glissades à la proposition de mariage... Victoria est une grande sauvage qui je crois n'est pas prête à se faire dompter!

Écrit par : La Plume et la Page | 12/02/2012

J'aime bien cette Victoria... je me retrouve dans ce rapport au mariage...

Écrit par : FleurDeMenthe | 12/02/2012

Victoria est une fille bien!

Écrit par : La Plume et la Page | 12/02/2012

Allons, allons les filles! Il y a des mariages qui tiennent la route mais c' est vrai qu' on ne le sait pas avant ....

Écrit par : Pierrot Bâton | 12/02/2012

Victoria pense que c'est une entreprise trop risquée.

Écrit par : La Plume et la Page | 12/02/2012

J'adore !! Bravo, on ne voit même pas les mots, j'aime cette description de la vie de ton héroïne.. Que va-t-elle répondre ?
Solange

Écrit par : Solange | 13/02/2012

On aura peut-être sa réponse lors du prochain épisode...

Écrit par : La Plume et la Page | 13/02/2012

Oh joli!! A la semaine prochaine pour la suite :-D

Écrit par : Little Cat | 13/02/2012

Je ne sais pas si elle donnera sa réponse lors du prochain texte...

Écrit par : La Plume et la Page | 13/02/2012

Très agréable de se retrouver à Londres avec Victoria! J'aime ce dépaysement. Tu as placé les mots d'une manière convaincante.

Écrit par : claudialucia ma librairie | 14/02/2012

Merci Claudia. La suite des aventures de Victoria est prévue vendredi!

Écrit par : La Plume et la Page | 15/02/2012

Les commentaires sont fermés.