Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2017

Perdue

Elle était perdue. Oui, bel et bien perdue au milieu de nulle part. Il n'y avait que de la végétation à perte de vue. Champs de blé et forêt la narguaient. Et cette route! Des pavés depuis dix kilomètres avec ce même alignement d'arbres. Des platanes qui se succédaient sans fin.

Sarah n'avait croisé personne depuis déjà un bon moment. Même dans les rétroviseurs il ne se passait rien. Pourquoi avait-elle accepté de participer à cet atelier d'écriture organisé pour marquer le début de l'été? Qui plus est dans un trou perdu à plus de cent bornes de chez elle. Si seulement le voisin avait refusé de garder Toby elle aurait eu un prétexte pour annuler. Mais non, le voisin s'était fait une joie de veiller sur son chien. "Ne vous inquiétez pas, tout ira bien. Pas vrai Toby?"

Une fois sortie de Martigny elle s'était fiée à la carte qu'elle avait emportée plus qu'aux panneaux de signalisation mais cela n'avait pas suffi à la mener à bon port. Le plateau suisse était vaste et les routes zigzaguaient entre les ramifications du Rhône. Elle se demandait si Vionnaz n'était pas une localité imaginaire à laquelle on accédait en empruntant un rêve. "Dans trois kilomètres tournez au carrefour de l'imagination." Une belle entrée en matière pour l'atelier qu'elle devait animer et un bon thème de réflexion.

La jauge indiquait que son réservoir commençait à se vider sérieusement. Elle n'aurait jamais dû s'embarquer dans ce périple avec la 4L. La voiture n'était pas confortable et était poussive dans les côtes. Mais Sarah s'était promis de faire un crochet par Montreux chez l'oncle qui lui avait filé la bagnole pour lui montrer qu'elle en prenait soin. Mais pour le moment ce n'était pas sa priorité. Il fallait déjà qu'elle ait assez de carburant pour atteindre Vionnaz...

Textes précédents: N°7, N°8, N°9, N°10

Ce texte a été rédigé dans le cadre de l'atelier d'écriture Une photo, quelques mots n°272 initié par Leiloona. Il n'est pas libre de droits.

textes originaux,écriture,atalier d'écriture,littérature,actu,actualité

Commentaires

J'espère qu'elle aura pu arriver à temps pour mener à bien son atelier...ce sont les participants qui seraient tristes le cas contraire. Merci pour cette agréable lecture.

Écrit par : Valérie | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

C'est du vécu ? c'est très réaliste, ça sonne vrai :)
Merci pour ton texte

Écrit par : Anne-Véronique | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

Une belle idée pour un texte rondement mené. J’espère qu’elle arrivera à temps et ne manquera rien de l’atelier d’écriture As-tu prévu de nous le dire dans une prochaine histoire ?

Écrit par : Jos | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

Ah ah ah très réaliste, à tel point que je me suis revue sur une route non fréquentée avec une jauge plus que vide, et aucune station service aux alentours ! Bien croqué.

Écrit par : leiloona | 21/06/2017

Répondre à ce commentaire

Du vécu ? En tout cas j'espère qu'elle a fini pour trouver le chemin de son atelier...

Écrit par : victor | 21/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire