Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/12/2016

Les dimanches poétiques (192)

"You can't marry someone when you're... in love with someone else."

Réplique du capitaine von Trapp dans la Mélodie du bonheur lorsqu'il explique à Maria pourquoi il a rompu ses fiançailles avec la baronne Schraeder. C'est à ce moment que la jeune Maria comprend que le capitaine partage les sentiments qu'elle éprouve à son égard. (J'aime les films à l'eau de rose parce que ça se termine toujours bien à la fin...)

poésie,cinéma,la mélodie du bonheur,amour,actu,actualité

Christopher Plummer (Georg von Trapp) et Julie Andrews (Maria)

04/12/2016

Sully

425022.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx[1].jpgJ'avais envie d'aller au cinéma ce week-end et surtout j'avais besoin de me changer les idées. Peu de films me tentaient. J'aime bien Tom Hanks. C'est un bon acteur. Je n'avais pas vu Inferno et j'aurais bien voulu le voir mais il ne passait pas en VO dans les salles obscures les plus proches de chez moi. Et pas question de le voir en VF. Faute d'Inferno en VO j'ai donc opté pour Sully, le dernier film dans lequel joue cet acteur.

Ce long métrage raconte l'histoire du pilote de ligne Chesley Sullenbergher, dit Sully, qui en janvier 2009 a posé un Airbus sur la rivière Hudson avec 155 personnes à son bord. L'appareil avait perdu ses deux réacteurs suite à un impact avec des oiseaux. Considéré par beaucoup comme un héros, et notamment par les passagers qui sont sortis sains et saufs de cet incident, les autorités aériennes ont, elles, cherché à comprendre pourquoi Sully n'était pas retourné à l'aéroport d'où il avait décollé, lui signifiant que d'après les simulations effectuées après le crash, il aurait eu le temps de faire demi-tour et d'atterrir.

316077[1].jpg

Mais il n'y avait jamais eu de précédent. Les décisions entre le cockpit et la tour de contrôle ont pris quelques secondes, précieuses, qui n'ont pas permis au pilote d'atteindre une piste. Des secondes pas comptées dans les différentes simulations... Alors Sully a-t-il pris la bonne décision?

Comme d'habitude Tom Hanks joue merveilleusement. A ses côtés, un autre excellent acteur, Aaron Eckhart, qui interprète le copilote Jeff Skyles. Souvenez-vous, Aaron Eckhart était Double-Face dans Batman: The Dark Knight. Les effets spéciaux, et notamment le bruitage, sont exceptionnels. Vous avez l'impression d'être dans l'appareil avec les pilotes, le personnel navigant et les passagers.

SULLY - Un film de Clint Eastwood avec Tom HANKS, AARON ECKHART, LAURA LINNEY...

maxresdefault[1].jpg

20/07/2016

Retour chez ma mère

films,cinéma,retour chez ma mère,josiane balasko,alexandra lamy,actu,actualitéCela faisait un moment que je n'étais pas allée au cinéma. Je me demandais ce que je pouvais bien aller voir et puis après avoir entendu tellement de choses - positives - sur Retour chez ma mère que je me suis dit que ce film ne pouvait pas être mauvais. Une jolie petite comédie sociale devant laquelle j'ai passé un bon moment mais qui, disons-le, enfonce beaucoup de portes ouvertes.

Stéphanie (Alexandra Lamy), une quadragénaire séparée de son mari, se retrouve sans emploi. Architecte de formation, elle avait monté sa boîte avec une amie, mais leur plus gros client les a lâchées. Enfin, l'a lâchée, puisque sa collègue et amie avait quitté le bateau quelques mois plus tôt. C'est la faillite. Sans ressources, Stéphanie en est rendue à retourner vivre chez sa mère (Josiane Balasko). Et la cohabitation s'annonce pour le moins difficile, même si Stéphanie essaie d'arrondir les angles.

Rien de nouveau sous le soleil. Les rapports mère-fille ne sont pas toujours faciles. De même, retrouver un emploi passé la quarantaine est aussi difficile qu'un parcours de combattant. Enfin, la jalousie de la fratrie pensant que la frangine va avoir plus de choses, peut également faire "cliché". Ceci étant dit, l'histoire est servie par d'excellents acteurs au nombre desquels Alexandra Lamy, Josiane Balasko, Jérôme Commandeur, Mathilde Seigner, Philippe Lefebvre.

Retour chez ma mère - Eric LAVAINE - 2016

 

08/02/2016

Le grand partage

174669[1].jpgJ'avais vu ce film pendant les vacances de Noël mais j'étais trop occupée pour le chroniquer. Cette comédie, drôle et grinçante, nous fait entrer dans l'univers de deux familles d'un quartier chic de Paris. Toutes les deux habitent un immeuble cossu.

Un hiver pire que jamais s'est abattu sur la capitale et le gouvernement publie un décret qui oblige les parisiens possédant un grand appartement à accueillir des personnes en situation précaire.

Nos deux familles vont grincer des dents. Les uns (Didier Bourdon et Karin Viard), bourgeois bons teints, ne veulent pas de la misère chez eux. Les autres (Valérie Bonneton et Michel Vuillermoz), bourgeois bohêmes qui se déclarent de gauche, vont avoir du mal à partager leur espace de vie. La situation va être par ailleurs l'occasion pour les uns et les autres de régler leurs comptes. Les relations de voisinage sont loin d'être amicales...

Une comédie servie par de bons acteurs. Et qui remet un peu les pendules à l'heure.

Le grand partage - Un film d'Alexandra Leclère - Avec Didier Bourdon, Karin Viard, Michel Vuillermoz, Valérie Bonneton, Josiane Balasko... 2015

le-grand-partage-photo-karin-viard-valerie-bonneton_5485154[1].jpg

06/12/2015

All I want for Christmas...

Dans 19 jours le Père Noël aura théoriquement déposé des cadeaux sous le sapin pour les enfants (et les adultes) sages. Des paquets aux couleurs chamarrées, aux bolducs scintillants, aux papiers crépitants. Mais que découvrirons-nous dedans?

C'est le grand mystère. Et s'il n'y avait rien dans les boîtes? Ou juste un petit mot? "Bon pour un baiser", "Un câlin pour papy", "Du courage pour toute l'année", "Loin des yeux mais près du cœur", "De l'amour pour toute la vie"... Ce serait pour le moins original. Pas sûre que cela plaise à tout le monde (en particulier aux plus petits) mais l'esprit de Noël c'est ça, non? De la chaleur humaine, de l'amitié et de l'amour.

  • I don't want a lot for Christmas
  • There is just one thing I need
  • I don't care about the presents
  • Underneath the Christmas tree
  • I just want you for my own
  • More than you could ever know
  • Make my wish come true
  • All I want for Christmas is You... 

P1020110 (2).JPG

22/11/2015

Spectre

spectre,james bond,daniel craig,christoph waltz,cinéma,films,actu,actualité"No one is made of steel", disait il y a quelques semaines Daniel Craig à une télévision française. Pas même James Bond. Mais vu les événements des derniers jours, force est de constater que certains individus sont fait d'une matière proche de l'acier. Des individus dotés de trois neurones et au cerveau complètement lessivé.

Ceci étant dit, même pas peur. Je suis allée voir Spectre dans un cinéma situé dans un centre commercial. On m'a fait ouvrir deux fois mon sac mais ça ne m'a pas dérangé. J'étais prête à l'ouvrir une troisième fois si on me l'avait demandé.

J'ai adoré ce James Bond que j'ai vu en VOST contrairement à Skyfall. Et mes amis, ça fait toute la différence!

James est un vrai électron libre dans cet opus. Le film s'ouvre sur une scène de rue à Mexico, une sorte de carnaval où des milliers de gens déguisés en spectres fêtent les morts. 007 n'est pas là par hasard. Il a une petite idée derrière la tête, celle d'éliminer un type du nom de Sciarra. Et pour y parvenir, il ne va pas hésiter à mouiller la chemise. Il détruit un immeuble et poursuit ensuite le fameux Sciarra dans la ville. La scène se termine dans un hélicoptère à grands coups de poings. Et James réussit à épargner les gens qui font la fête en maitrisant l'hélicoptère. Cette scène d'ouverture est vraiment époustouflante. La meilleure à mon avis depuis que Daniel Craig incarne l'agent 007.

spectre,james bond,daniel craig,christoph waltz,cinéma,films,actu,actualité

Lorsque M apprend l'incident, il demande à 007 ce qu'il faisait à Mexico. L'agent secret lui répond qu'il avait des vacances en retard... Bien sûr M ne va pas apprécier l'attitude de l'agent et le met à pied. Mais vous connaissez James Bond. S'il tient une affaire il va jusqu'au bout, avec ou sans l'accord de ses supérieurs. Il entend bien découvrir qui se cache derrière l'organisation d'où étaient issus les méchants croisés dans Casino Royale, Quantum of Solace, et Skyfall. (D'où l'intérêt pour les spectateurs d'avoir vu les précédents opus.)

Dans Spectre l'agent 007 est au service de sa majesté mais aussi au service des femmes. C'est un vrai tombeur! Il vole au secours de la veuve éplorée de Sciarra (Monica Bellucci) et promet au Roi Pâle de protéger sa fille (Léa Seydoux). Quant au méchant, complètement givré, il s'avère être quelqu'un que James Bond connaît bien. Le tue-t-il à la fin du film? Un agent secret a un permis de tuer mais aussi de ne pas tuer... Je vous laisse découvrir la fin.

J'ai trouvé Daniel Craig bien meilleur dans Spectre que dans Skyfall. Il a un peu plus de dialogues et la VOST permet d'avoir les émotions qui collent aux paroles. Ce qui est rare lorsque la voix de l'acteur est doublée. Les images sont superbes. Il y a beaucoup de gros plans et on en prend plein les yeux. Et je ne vous parle pas des paysages. Sans compter la BO interprétée par Sam Smith : "For you I have to risk it all, Cause the writing's on the wall."

Spectre - Sam MENDES - Avec Daniel Craig, Christoph Waltz, Léa Seydoux, Monica Bellucci, Ralph Fiennes, Ben Wishaw...

spectre,james bond,daniel craig,christoph waltz,cinéma,films,actu,actualité

14/07/2015

Far from the Madding Crowd

cinéma,films,far from the madding crowd,culture,actu,actualité,thomas vinterberg,matthias schoenaertsJ'avais envie d'aller au cinéma et parmi tous les films à l'affiche il n'y avait que le synopsis de celui-ci qui me plaisait. L'histoire est tiré du roman éponyme de Thomas Hardy qui se déroule dans le Dorset à la fin du 19ème siècle.

Pour faire court, Bathsheba Everdene, jeune femme pleine de vie et célibataire, va être courtisée par trois hommes. Le premier s'appelle Gabriel Oak. C'est un fermier qui a réussi à se constituer un élevage de moutons. C'est un bosseur qui connaît son métier. Il est charmant mais un peu timide mais se lance tout de même. Bathsheba refuse son offre, évoquant son indépendance et la peur de perdre sa liberté.

Le deuxième à la courtiser est Mr Boldwood, homme très bien établi mais un peu taciturne auquel Bathsheba envoie une carte de Saint-Valentin équivoque. Mr Boldwood va penser que la dame a des sentiments pour lui. Ce qui s'avérera complètement faux, à son grand désarroi.

Enfin, le dernier à tourner autour de Bathsheba est le sergent Frank Troy qui va la courtiser par dépit et surtout pour oublier l'humiliation dont il a été victime quelques heures plus tôt. Il devait se marier le jour-même mais sa future épouse n'est pas venue. On apprend un peu plus tard qu'elle s'est trompée d'église. Donc, le fameux Troy va faire la cour à Miss Everdene qui va tomber dans les griffes de cet homme imbu de sa personne, qui ne connaît rien aux travaux des champs et qui va se révéler violent.

Lequel des trois va-t-elle choisir? Le premier l'aime du fond du cœur mais n'ose pas s'imposer car il sait qu'il n'est que fermier. Le second est prêt à faire des concessions pour qu'elle dise oui. Quant au troisième il s'amuse avec elle et n'a visiblement pas l'intention de la rendre heureuse ce que malheureusement Bathsheba ne voit pas...

Les paysages sont magnifiques et voir ce film en VO était un plus, à mon avis. Quant aux acteurs ils sont tous excellents. Et Matthias Schoenaerts campe un très beau farmer Oak!

Far from the Madding Crowd - Thomas VINTERBERG - Avec Carey Mulligan, Matthias Schoenaerts, Michael Sheen, Tom Sturridge, Jessica Barden, Juno Temple... - 2015

cinéma,films,far from the madding crowd,culture,actu,actualité, thomas vinterberg,matthias schoenaerts