Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2017

J'ai testé pour vous #10

De passage à Paris il y a quelques jours, je suis entrée - un peu par hasard, disons-le - dans la boutique de Yann Couvreur, rue des Rosiers. Ayant pris mon temps au Musée de la chasse et de la nature, je suis ressortie à treize heures bien sonnées et toutes les brasseries du quartier étaient pleines à craquer. Au "Loir dans la théière" les gens attendaient sur le trottoir pour pouvoir entrer.

Le temps étant très moche (en fait il faisait un froid polaire), je ne me voyais pas manger un sandwich en plein vent. Je suis donc revenue sur mes pas et j'ai poussé la porte de la boutique - salon de thé de Yann Couvreur. Il me fallait au moins un café pour me réchauffer, et quelque chose pour me sustenter, histoire de ne pas me retrouver un hypoglycémie. J'ai donc commandé un café allongé (et j'insiste sur le allongé), ainsi qu'un "Lové chocolat praliné".

Et bien ce fut une petite déconvenue pour moi. Le café allongé n'avait d'allongé que le nom. Il était tellement fort que j'ai eu beaucoup de mal à le terminer, et qui plus est était servi dans un gobelet. Pour une telle enseigne - qu'on retrouve au Lafayette Gourmet - la moindre des choses serait de servir dans des tasses pour les gens qui consomment sur place. La boutique n'étant pas très grande, ils auraient besoin d'une dizaine de tasses grand maximum.

Parlons maintenant du "Lové chocolat praliné". Le gâteau en lui-même est très beau. La présentation irréprochable. Ceci étant dit, je dois avouer que je n'ai pas été emballée par cette pâtisserie. Pourtant j'aime le chocolat et le praliné. Il y a plusieurs textures mais qui se marient mal entre elles à mon goût. Du parfum chocolat je n'ai retenu qu'une mousse qui domine le reste et qui m'a un peu écoeurée même si elle n'était pas trop sucrée. Quant au praliné, il se résume à une pâte un peu amère en trop grande quantité. Bref, j'ai été déçue. Ce gâteau n'était peut-être tout simplement pas pour moi. Ou je n'ai pas su l'apprécier à sa juste valeur. Il plaira sans doute à d'autres. 

Sinon la boutique est plutôt sympa et lumineuse.

 

Yann Couvreur

24 bis, rue des Rosiers

75004 PARIS

Ouvert de 10h à 20h

 

yann couvreur,gourmandises,pâtisserie,chocolats,actualité

Écrire un commentaire