Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2017

Les dimanches poétiques (198)

"La retraite est révolte. Gagner sa cabane, c'est disparaître des écrans de contrôle. L'ermite s'efface. Il n'envoie plus de traces numériques, plus de signaux téléphoniques, plus d'impulsions bancaires. Il se défait de toute identité. Il pratique un "hacking" à l'envers, sort du grand jeu."

Sylvain TESSON Dans les forêts de Sibérie

poésie,littérature,lecture,sylvain tesson,dans les forêts de sibérie,actu,actualité

09/04/2017

Les dimanches poétiques (197)

"Recevoir ces diapositives m'a rappelé les leçons que m'a enseignées le pôle Sud. Je ne sais toujours pas quel usage faire de cette sagesse. Peut-être en fin de compte n'ai-je rien appris qui puisse m'aider à vivre. Et que sais-je de la mort, alors que celle de ma mère plane constamment en suspens au-dessus de moi telle une ombre menaçante? Depuis l'Antarctique, je n'ai fait qu'attendre. Je n'ai pas eu le courage de vivre, par crainte de nouvelles blessures. Quand la confiance est brisée, difficile de la retrouver."

Karen VIGGERS La mémoire des embruns

poésie,littérature,la mémoire des embruns,lecture,karine viggers,actu,actualité

26/03/2017

Les dimanches poétiques (196)

"Les plus belles choses voient le jour quand on ose faire ce qui nous tient à cœur."

poésie,citations,humeurs,la vie,actu,actualité

12/03/2017

Les dimanches poétiques (195)

"La conversation nous ramenait à notre marotte: les chemins noirs. Goisque savait qu'ils se déployaient parfois hors des cartes de géographie et foraient leurs galeries en nous. Il était difficile de faire de soi-même un monastère mais une fois soulevée la trappe de la crypte intérieure, le séjour était fort vivable. Je me passionnais pour toutes les expériences humaines du repli. Les hommes qui se jetaient dans le monde avec l'intention de le changer me subjuguaient, certes, mais quelque chose me retenait: ils finissaient toujours par manifester une satisfaction d'eux-mêmes. Ils faisaient des discours, ils bâtissaient des théories, ils entraînaient des foules: ils choisissaient les chemins de lumière. Quitte à considérer la vie comme un escalier, je préférais les gardiens de phare qui raclaient les marches à pas lents pour regagner leurs tourelles aux danseuses de revue qui les descendaient dans des explosions de plumes afin de moissonner les acclamations."

Sylvain TESSON Sur les chemins noirs

poésie,littérature,actu,actualité

19/02/2017

Les dimanches poétiques (194)

"A Moustiers, sous le commandement de la  chapelle d'Entre-Roches, rivée à sa falaise, je bus un double café noir et tombai sur le quotidien La Provence. Oh! la tristesse des titres! Et que je massacre les adorateurs du soleil en Irak, et que je détruise un temple grec, et que je foute du pétrole dans la mer profonde et bleue que barattent les baleines en sautant bizarrement. L'homme manquait de tenue. L'évolution avait accouché d'un être mal élevé et le monde était dans un désordre pas croyable."

Sylvain TESSON Sur les chemins noirs

poésie,littérature,lecture,sur les chemins noirs,sylvain tesson,actu,actualité

29/01/2017

Les dimanches poétiques (193)

"Ho, mon gars! Réveille-toi! C'est la crise! Et alors! écoute les infos au lieu d'apprendre un métier, tu perdras moins ton temps!

De quoi? Tu ne comprends pas? Attends, bouge pas, chaton, on va te résumer la situation:

Tu es jeune, tu es Européen et tu es gentil? Eh bien, tu vas prendre cher, mon ami!

On te ressasse à longueur d'ondes que la dette de ton pays s'élève à cent mille milliards de dollars, que ta monnaie ne vaudra bientôt plus rien, que si tu ne sais pas parler le chinois, ce n'est même pas la peine d'essayer, que le Qatar est en train de tous nous racheter, que l'Europe, c'est fini, que l'Occident, c'est fichu et que la planète, c'est foutu."

Anna GAVALDA La vie en mieux

poésie,littérature,anna gavalda,la vie en mieux,actu,actualité

25/12/2016

Les dimanches poétiques (192)

"You can't marry someone when you're... in love with someone else."

Réplique du capitaine von Trapp dans la Mélodie du bonheur lorsqu'il explique à Maria pourquoi il a rompu ses fiançailles avec la baronne Schraeder. C'est à ce moment que la jeune Maria comprend que le capitaine partage les sentiments qu'elle éprouve à son égard. (J'aime les films à l'eau de rose parce que ça se termine toujours bien à la fin...)

poésie,cinéma,la mélodie du bonheur,amour,actu,actualité

Christopher Plummer (Georg von Trapp) et Julie Andrews (Maria)