Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2019

Les dimanches poétiques (238)

"Ce n'est pas ce qu'il écrit qui est le but premier de l'écrivain. Son besoin premier est d'écrire. Ecrire, c'est-à-dire se faire absent du monde et de lui-même pour, éventuellement, en faire la matière d'élaborations littéraires. Ce n'est que secondairement que se pose la question du "sujet" traité. Le sujet est la condition nécessaire, nécessairement contingente de la production d'écrits. N'importe quel sujet est le bon pourvu qu'il permette d'écrire."

André GORZ Lettre à D.

poésie,prose,littérature,lecture,actu,actualité

30/12/2018

Les dimanches poétiques (237)

" Sur le papier, j'étais capable de montrer - en invoquant Héro et Léandre, Tristan et Iseult, Roméo et Juliette - que l'amour est la fascination réciproque de deux sujets dans ce qu'ils ont de moins dicible, de moins socialisable, de réfractaire aux rôles et aux images d'eux-mêmes que la société leur impose, aux appartenances culturelles."

André GORZ Lettre à D.

IMG_20181225_172823_150.jpg

21:15 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/11/2018

Les dimanches poétiques (236)

"Quand le passé n'éclaire plus l'avenir, l'esprit marche dans les ténèbres."

Alexis de TOCQUEVILLE

poésie,lecture,littérature,actu,actualité

11/11/2018

Les dimanches poétiques (235)

"Celui qui ne dispose pas des deux-tiers de sa journée pour lui-même est un esclave, qu'il soit d'ailleurs ce qu'il veut: politique, marchand, fonctionnaire, érudit."

Friedrich NIETZSCHE

04/11/2018

Les dimanches poétiques (234)

"C'était un de ces jours pluvieux qui remplissaient le pape d'une excitation rare. Après avoir regardé de son bureau les pèlerins armés de parapluies qui se pressaient place Saint-Pierre, il avait demandé à Samuel de prévenir le chauffeur et de se préparer à le promener dans Rome: il voulait voir mouillés le jardin de Santo Stefano Rotondo et celui du cloître de la Vallicella. À la longue, la ville sèche et poussiéreuse l'usait et il éprouvait l'envie de humer la végétation fouettée par l'averse, les senteurs ravivées des sous-bois, la terre gorgée d'eau."

Philippe le GUILLOU Le pont des anges

poésie,littérature,lecture,actu,actualité

14/10/2018

Les dimanches poétiques (233)

"Pourquoi espérer un autre monde puisque tout est là, ramassé dans le périmètre mesurable d'une campagne ou d'une ville - proche, présent, disponible, amical et connu. Ici et maintenant. Nul besoin d'attendre une moisson dans l'au-delà. Mais il faut avoir l'intelligence de le savoir, la force de le vouloir, la sagesse de le détecter et la modestie de continuer à le désirer."

Sylvain TESSON Un été avec Homère

poésie,littérature,lecture,actu,actualité

23/09/2018

Les dimanches poétiques (232)

"Que d'années j'ai consacrées, compatissant, à écouter davantage les angoisses, les arrogances, les exigences des prétendants à la gloire littéraire que les suppliques silencieuses de ceux qui me sont proches et si chers, à m'oublier aussi, m'égarer, m'étouffer, ignorer jusqu'à l'usage de mon corps - comme pour aimer, il faut aussi un corps pour lire. Quand j'y pense, que d'articles inutiles, de combats vains, d'obligations ridicules, de scrupules dérisoires, de charges caritatives, d'affections feintes et d'amitiés intéressées dont je croyais être l'objet mais dont j'étais le dindon."

Jérôme GARCIN La chute de cheval