Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2022

Les dimanches poétiques (302)

"Dans cet écrin épais, opaque, silencieux, on imagine la cabane d'un ermite. Depuis toujours, les forêts attirent les esprits frondeurs. Ces marges végétales sont le refuge des proscrits, des amants, des inadaptés, des fous, des saints. J'ai de la sympathie pour ces adeptes de la fuga mundi, qui disent zut à la société et mettent entre eux et les sommations du moment l'écran d'une futaie."

Charles WRIGHT in Le chemin des estives (Ed. J'ai lu - 2021)

poésie,lecture,littérature,charles wright,le chemin des estives,actu,actualité

20/11/2022

Les dimanches en photo (182)

IMG_20221117_134158_135.jpg

21:00 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/10/2022

Les dimanches poétiques (301)

"Gardez toujours un petit feu allumé, aussi petit ou caché soit-il."

Cormac McCarthy

poésie,lecture,littérature,citations,actu,actualité

16/10/2022

Les dimanches poétiques (300)

"Une fois l'impossible éliminé, tout ce qui reste, aussi invraisemblable qu'il puisse être, doit être la vérité."

Ilaria TUTI in La nymphe endormie (Ed. Pocket - 2021)

poésie,lecture,littérature,actu,actualité,ilaria tuti,la nymphe endormie

25/09/2022

Les dimanches poétiques (299)

"Qu'avais-je raté pour me retrouver seul à mon âge? Qui m'aimait vraiment, à part cette petite boule blanche aux yeux si bleus? A quel moment étais-je passé à côté d'une maison tiède, remplie de livres, de joies d'enfants, de douceur? Avais-je été trop égoïste? Trop replié sur mes livres, mes songes, mes cahiers?... Je dormais seul dans le lit d'un évêque puis dans celui, tout rose, d'une jeune fille."

René FREGNI in Dernier arrêt avant l'automne (Ed. Gallimard - 2019)

poésie,lecture,littérature,actu,actualité,rené frégni,dernier arrêt avant l'automne

18/09/2022

Les dimanches poétiques (298)

"- Ecris! Ecris toujours en pensant à ce que t'a appris Chopin. Ecris piano fermé, ne harangue pas les foules. Ne parle qu'à moi, qu'à lui, qu'à elle. Demeure dans l'intime. Ne dépasse pas le cercle d'amis. Un créateur ne compose pas pour la masse, il s'adresse à un individu. Chopin reste une solitude qui devise avec une autre solitude. Imite-le. N'écris pas en faisant du bruit, s'il te plaît, plutôt en faisant du silence. Concentre celui que tu vises, invite-le à rentrer dans la nuance. Les plus beaux sons d'un texte ne sont pas les plus puissants, mais les plus doux."

Eric-Emmanuel SCHMITT in Madame Pylinska et le secret de Chopin (Ed. Albin Michel - 2018)

07:30 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/08/2022

Les dimanches poétiques (297)

"Tu es malheureuse? Pense aux enfants du Nigéria, petite privilégiée. Oui oui, c'est vrai ça, mais ça ne tient pas. Personne ne console un type qui a la grippe en lui parlant des cancéreux, au pire ça mérite un éclat de rire, au mieux un pain dans la gueule. C'est inaudible comme discours. La théorie du pire ailleurs est la négation du bon sens et de l'ambition. Si je me compare tout le temps aux petits Nigérians, j'accepte ma condition toute ma vie et je ferme ma gueule toute la journée. Je regarde mes pieds et j'attends que la vie passe, qu'elle m'écrase."

Olivier BOURDEAUT in Florida (Ed. Finitude - 2021)

poésie,lecture,littérature,actu,actualité