06/04/2014

Les dimanches poétiques (128)

"Lorsque je suis angoissée, je me rends au refuge. Nul besoin de voyager: m'en aller rejoindre les sphères de ma mémoire littéraire suffit à l'affaire. Car quelle plus noble distraction, n'est-ce pas, quelle plus distrayante compagnie, quelle plus délicieuse transe que celle de la littérature?"

Muriel BARBERY L'élégance du hérisson

poésie,littérature,actu,actualité

30/03/2014

Mars, ce fut...

Me demander si je vais ou pas au Salon du Livre de Paris / Aimer encore plus qu'avant la voix éraillée de Gérard Lenorman / "Mon Raymond" qui commence à chauffer... / De la marmelade artisanale de Kumquat (Un délice!) / Acheter un roman d'Alexander MacCall Smith à la dernière minute pour essayer d'honorer un challenge / Poser des perfusions sous cutanée / Chanter à tue-tête dans la voiture sur une chanson de Claude François "Cette année-là, je chantais pour la première fois, le public ne me connaissait pas..." / Des magnolias en fleurs / Rêver de George Clooney. What else? / La Crimée qui "redevient" Russe... / Des écoutes téléphoniques qui polluent des élections. Des écoutes qui ont occupé plus de place sur la scène publique que ce qu'elles ne méritaient / Un notebook (Et là je me prends un peu pour Carrie Bradshaw...) / Le FN qui sort renforcé des municipales (Qu'est-ce que je disais?) / Choisir l'ensemble rose craie plutôt que le beige parce qu'il s'accorde mieux avec ma peau / Finir par brancher l'imprimante au notebook parce qu'elle refuse de fonctionner quand elle est branchée au PC / Croiser la ministre des Sports en allant me balader pendant la pause déjeuner / Trois sandwiches au poulet la même semaine...

blogs,loisirs,tags,humeurs,actu,actualité

25/03/2014

Expo "Les fêtes galantes" au musée Jacquemart-André

expositions,fêtes galantes,musée jacquemart andré,actu,actualité

Le musée Jacquemart-André propose l'exposition "De Watteau à Fragonard, les fêtes galantes" jusqu'au 21 juillet 2014. Une belle exposition sur la peinture française du XVIIIe siècle. Parmi ces toiles, La Fête à Saint-Cloud de Fragonard. L'occasion de découvrir (ou de redécouvrir) de beaux chefs-d'oeuvre.

Musée Jacquemart-André - 158 boulevard Haussmann, 75008 PARIS - Ouvert tous les jours y compris les jours fériés de 10h à 18h. Nocturnes les lundis et samedis jusqu'à 20h30 en période d'exposition - Plein tarif: 12 euros. Tarif réduit: 10 euros.

23/03/2014

Les dimanches poétiques (127)

"A propos du baiser sur la bouche, il pourrait s'être trompé, avoir mal calculé sa trajectoire en passant d'une joue à l'autre."

Milena AGUS Battements d'ailes

poésie,littérature,actu,actualité

21/03/2014

Le jeu des ombres - L. ERDRICH (déception)

livres,littérature,romans,louise erdrich,actu,actualitéJe n'ai pas vraiment été emballée par ce roman de Louise Erdrich alors qu'on m'en avait dit plutôt du bien et que les critiques n'étaient pas mauvaises (à se demander si les journalistes lisent bien les livres dont ils font l'éloge...). Je dirais même que j'ai été déçue par cet ouvrage et j'ai beaucoup de peine à en faire un résumé. D'ailleurs, quinze jours après l'avoir fini, je suis incapable de ressortir les prénoms des principaux protagonistes...

Ce dont je me rappelle c'est que l'action se déroule aux Etats-Unis, du côté de Minneapolis, dans une famille aux origines indiennes. Il s'agit presque d'un huis clos. La femme, qui se rend compte que son mari lit son journal intime et décide de rédiger un peu n'importe quoi dedans pour faire souffrir le dit mari. L'homme, peintre, qui aime sa femme qui ne l'aime plus et qui s'est mis à lire le journal de cette dernière. Les enfants, qui craignent leur père.

Ca nous parle en somme de la difficulté d'un couple à rester amants dans le temps. Un couple transformé par le temps qui passe et les aléas de la vie.

Je n'ai pas aimé le style de Louise Erdrich. C'est un peu décousu et ça m'a agacé. Ca manque de rythme aussi. Bref, ce fut une grosse déception.

Le jeu des ombres - Louise ERDRICH - Ed. Albin Michel - 2012

16/03/2014

Expo Van Gogh/Artaud au Musée d'Orsay

expositions,van gogh,musée d'orsay,actu,actualitéLe musée d'Orsay propose l'exposition "Van Gogh/Artaud. Le suicidé de la société" jusqu'au 6 juillet 2014. Une quarantaine de toiles de l'artiste sont exposées ainsi que des dessins et des lettres.

Le titre de l'exposition, "Van Gogh, le suicidé de la société", est inspiré du livre d'Antonin Artaud dans lequel il "s'attacha à démontrer comment la lucidité supérieure de Van Gogh gênait les consciences ordinaires. En voulant l'empêcher d'émettre "d'insupportables vérités", ceux que sa peinture dérangeait le poussèrent au suicide".

Une exposition unique en son genre qui rassemble une partie des plus grands chefs-d'oeuvre du peintre.

Musée d'Orsay - 1 rue de la Légion d'honneur, 75007 PARIS - Ouvert de 9h30 à 18h le mardi, le mercredi, le vendredi, le samedi et le dimanche, et de 9h30 à 21h45 le jeudi. Fermé les lundis, le 1er mai et le 25 décembre - Plein tarif: 11 euros. Tarif réduit: 8,50 euros.