Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2015

Janvier, ce fut...

Travailler le 1er janvier / Se dire que les horoscopes c'est vraiment de la connerie / La saison des amours des flamants roses / Je suis Charlie comme des millions de gens à travers le monde / 1 manteau, 2 pulls, 1 écharpe = 61,79 euros. Appelez-moi "Reine des soldes"! / Un matin gris suivi de jolies éclaircies, dans tous les sens du terme / Un fou rire avec le dentiste (Craquage de fin de journée...) / Quitter à regrets un service / Gagner (très) souvent au Yam / M'empiffrer de chocolats en tous genres / Lire quatre romans différents en même temps / Du Gin Tonic / Un rayon de soleil parfumé dont je me souviendrai jusqu'à la fin de mes jours

blogs,loisirs,humeurs,tags,actu,actualité

29/01/2015

Finalement j'ai le coeur en fête

Le temps d'aujourd'hui n'a pas été différent du temps d'hier. A l'exception près qu'aujourd'hui j'ai au moins eu un beau rayon de soleil parfumé. Un beau rayon de soleil dont j'ai essayé de retenir le parfum pour le ficher dans ma mémoire et ne jamais l'oublier.

Peu probable que je le voie demain mon beau rayon de soleil parfumé... à moins d'un miracle! Et après je ne le verrai plus parce que ma mission se termine. Ceci étant dit, j'ai quand même le cœur en fête. Je me souviendrai de lui jusqu'à la fin de mes jours (à moins que je ne développe une démence...). Son pas  rapide dans le couloir, cette façon de déplacer l'air en marchant, sa voix, ses formules favorites... La première fois que je l'ai vu (mi octobre) je l'ai repéré tout de suite. Aucun autre dans le lot n'a attiré mon attention.

Si la vie est gentille avec moi, si quelques personnes veillent sur moi, je le recroiserai peut-être un jour...

  • "Je reviens te chercher
  • Je savais que tu m'attendais
  • Je savais que l'on ne pourrait
  • Se passer l'un de l'autre longtemps
  • Je reviens te chercher
  • Ben tu vois, j'ai pas trop changé
  • Et je vois que de ton côté
  • Tu as bien traversé le temps..."

P1030734 ALAIN (2).jpg

19:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coeur, amour, soleil, vie, actu, actualité |  Facebook |

28/01/2015

Amour sans filtre

J'ai fini hier soir le roman d'Alexandre Jardin "Juste une fois" et j'ai trouvé la fin super triste. Ceci étant dit cette histoire m'a appris qu'il faut vivre avec passion et surtout aimer sans filtre. Il faut libérer ses émotions et écouter son cœur. La raison est mauvaise conseillère en amour car la personne qu'on aime peut être fauchée par la mort d'une minute à l'autre. Il faut aimer follement.

Et tant pis pour ceux que ça dérange. Parce que vivre en sachant qu'on ne reverra plus une personne à laquelle on pensait quasiment tous les jours parce que celle-ci est décédée, il y a toujours un coin du cœur qui est pincé. Je peux vous le dire. Alors mes amis vivez pleinement.

Sinon aujourd'hui le temps a été pourri. Pourri comme vous ne pouvez pas imaginer! Même pas un petit rayon de soleil parfumé qui m'aurait réchauffé le cœur... 

amour,soleil,alexandre jardin,juste une fois,actu,actualité

Réalisation en chocolat vue dans une vitrine lors d'un voyage à l'étranger

 

27/01/2015

Le sucre ça réconforte

Je suis fatiguée et j'ai les nerfs qui commencent à lâcher. Rien que cet après-midi j'aurais bien dit à un jeune PH fraîchement diplômé ses quatre vérités. Il est peut-être instruit mais pas intelligent. Le savoir-vivre et la politesse étaient en option et il ne les a visiblement pas choisis. Le personnel n'est pas là pour lui obéir au doigt et à l'œil. Même si c'est un supérieur hiérarchique, un peu de respect, je pense que ça ne devrait pas l'écorcher.

Heureusement ma matinée fut ensoleillée malgré les gros nuages gris dehors. Un beau rayon de soleil parfumé et virevoltant qui a malheureusement dû aller boire un café à l'étage parce qu'il n'y en avait plus dans notre cafetière. Pour une fois qu'il voulait en boire un là...

Sinon le petit rayon de soleil parfumé qui demande de piquer des "clients". Le 1er de la journée fut un monsieur de ma jolie commune que je ne pensais pas voir là. Ca s'est bien passé. Il m'a dit qu'il n'avait rien senti. Un autre, un peu plus tard, laissé "avec l'infirmière la moins mauvaise". Sauf que c'est moi qui a piqué ledit "client". Si ma collègue est l'infirmière la moins mauvaise, qu'est-ce que je suis moi? Je ne préfère pas savoir!

"Vous pouvez prendre un rendez-vous?" Et là je me rends compte que je suis bien seule dans le bureau en pensant: "You are talking to me?" Je me suis sentie vraiment nulle car j'ai été incapable de prendre un rendez-vous alors que je sais me servir d'un logiciel plus compliqué pour tracer des prises de sang et des bilans d'éducation thérapeutique. Non mais pourquoi il ne s'est pas adressé directement à une secrétaire? C'aurait été plus logique, non?

Puis en début d'après-midi voilà qu'il appelle sur le téléphone du bureau. Je réponds sans avoir vraiment percuté le nom qui est inscrit et je déblatère le petit speech habituel quand quelqu'un appelle de l'extérieur. Il a dû penser que j'avais grillé trop de neurones...

Sinon, apprendre qu'il aime les gâteaux de chez Vatelier sans rien demander, c'est du bonus. Il a besoin de sucre quand il est triste. Ca le réconforte. Moi aussi ça me réconforte. Tellement déçue par les petits fours achetés dans une boulangerie près de chez moi pour les réveillon de Noël, je suis allée acheter des bûchettes chez Vatelier pour le réveillon de l'an. Elles étaient exquises! Du pur bonheur!

P1170255 (2).JPG

26/01/2015

Je lis donc je suis

Voici un tag qui tourne en ce moment sur la blogosphère. Il s'agit de répondre aux questions avec des titres de livres qu'on a lu. Je relève le défi.

Décris-toi

Raison et sentiments

 

Comment te sens-tu?

Un léopard sur le garrot

 

Décris où tu vis actuellement

L'île des beaux lendemains

 

Si tu pouvais aller où tu veux, où irais-tu?

84, Charing Cross Road

 

Ton moyen de transport préféré?

Le bateau Brume

 

Ton/Ta meilleur(e) ami(e) est...

Le confident

 

Toi et tes amis vous êtes...

Sur le bord de l'inaperçu

 

Comment est le temps?

Il avait plu tout le dimanche

 

Quel est ton moment préféré de la journée?

Le rêve

 

Qu'est-la vie pour toi?

Conte de fée à l'usage des moyennes personnes

 

Ta peur?

Une trahison amoureuse

 

Quel est le conseil que tu as à donner?

Précautions d'usage

 

La pensée du jour?

Vous revoir

 

Comment aimerais-tu mourir?

Une mort très douce

 

Les conditions actuelles de ton âme?

La Déesse des petites victoires

 

Ton rêve?

S'abandonner à vivre

 

25/01/2015

Les dimanches poétiques (148)

"-Non, je dis qu'on raisonne aussi bien avec ses émotions qu'avec ses idées. Je crois même, ma poulette, qu'on est malheureux quand on pense trop. Le cœur doit marcher avant le cerveau, le corps lui obéit, et la tête fait ce qu'elle peut..."

Alexandre JARDIN Juste une fois

poésie,littérature,livres,lecture,actu,actualité

23/01/2015

Sur un petit nuage

Il n'y a pas de soleil aujourd'hui mais j'ai du soleil dans le cœur pour au moins trois jours! Je dirais même que je suis sur un petit nuage. Mes pieds ne touchent plus le sol. Aux anges! Je suis aux anges! Et en plus je me trimbale un sourire béat.

Pas de soleil aujourd'hui mais hier la journée a été magnifique: un superbe soleil avec un beau rayon de soleil parfumé! Je ne savais pas qu'il était aussi près quand j'ai reculé pour ouvrir un tiroir. J'ai senti un tissu plier sous mon omoplate. Je ne pense pas que c'était une manche, ni le plastron de la chemise. Je crois plutôt que c'était le revers ou le col de la blouse. Et ce parfum! Je ne veux pas parier à 100% sur du Burberry mais ça y ressemble fortement. Je trouve ça troublant. Même la marque de la voiture et le modèle, c'est super troublant... Je ne me rappelle pourtant pas avoir vu ce beau petit rayon de soleil parfumé dans une autre vie. J'ai la mémoire des visages.

A part ça Arte diffuse le film Bancs Publics Versailles rive droite de Denis Podalydès. C'est complètement déjanté et à mourir de rire!

Sans transition, j'ai mangé hier ma deuxième part de galette des rois de l'année et j'ai eu pour la deuxième fois la fève. Ca m'inquiète un peu pour lundi cette affaire. J'aimerais bien pouvoir y échapper...

soleil,bonheur