Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2024

Mai en quelques mots #92

 Finalement ce 1er mai ne s'est pas si mal passé que ça // Ce n'est pas que j'appréhendais mais bon... // Ce même jour recevoir un appel étrange entre 12h et 14h // Quelques brins de muguet // Ces derniers temps être sujette aux crises d'angoisse aiguë au boulot. Eprouver une gêne thoracique et avoir le souffle coupé // Quand les émotions prennent le dessus... // Mais décider de soigner le mal par le mal.  Aller au contact. Par nécessité, le plus souvent, mais aussi par refus de l'échec. (J'aurais très bien pu passer la main mais dans ma tête il en était hors de question.) // Quelques jours de répit et rebelote! // J'avais l'air si fatigué que ça? // Un compliment... Ai-je bien entendu? (Et d'un coup avoir l'impression que le sol se met à trembler sous mes pieds...) // Agacé ce dernier jour... et agaçant // Ne cherchez pas à argumenter avec une personne qui n'est pas prête à vous écouter // L'heure des vacances a sonné. Et toutes les vannes ont lâché... Être K.O. // La beauté de la Côte d'Emeraude // Cette arrivée à Cancale sous le soleil était digne d'une carte postale // Et puis Dinard... Faire le plein de beau! // Ces chocolats d'Alain Batt valaient vraiment ceux du Cacaotier // Retour épique de Saint-Malo en bateau. Embarcation ouverte à tous les vents et à la pluie. Laquelle nous a déposé à la cale de la Vallée au lieu de la cale Corsaire... Être bonne à tordre en rentrant à l'appart. (Mon pantalon a mis 2 jours à sécher.) // +3 kilos sur la balance // Bah heureusement que j'ai fait de la marche... // Repenser à des détails de l'année 2023. (Mon cerveau ne se repose jamais...). Me rappeler avoir reçu sur mon téléphone fixe l'appel d'un numéro secret le 5 janvier, jour de la Saint Edouard. L'heure enregistrée devait être 10h37 si ma mémoire est bonne. Pas de message sur le répondeur. Puis cette même année avoir à nouveau un appel d'un numéro secret le vendredi 28 avril, jour de la Sainte Valérie. Appel reçu à 21h30. Quelle entreprise appelle un vendredi à 21h30? Aucune. Alors qui? J'ai tout d'abord cherché sur Nominis des infos sur ces deux saints mais rien de convaincant si ce n'est que Saint Edouard est dit le "confesseur", quelqu'un à qui on peut avouer un secret. Je me suis alors dit que je devais peut-être m'attacher aux prénoms et décidai de leur adjoindre un nom de famille connu. Ma première théorie fut de penser que cela pouvait avoir un rapport avec un rassemblement de vieux gréements dans la grosse ville toute proche, ou bien quelque chose (quelqu'un) qui avait à voir avec le port autonome, le monde maritime. Depuis quelque temps j'ai une deuxième théorie. (Qui vaut ce qu'elle vaut...) Une fois les noms de famille ajoutés, une troisième personne apparaît. Une personne secrète, discrète, dans l'ombre, qu'on ne remarque pas. Mais qui est bien présente. Une personne qui en ce début 2023 est passée de l'ombre à la lumière... Si cette personne a appelé à 21h30 c'est qu'elle rentre tard, ou qu'elle rentre pour le week-end et a un peu de route à faire. Elle avait peut-être espoir qu'à cette heure-ci je décrocherais. Mais je n'ai pas décroché. Par peur sans doute... Mon coeur tambourinait comme un fou sous mes côtes. Un secret ça peut être quelque chose de lourd à porter,  quelque chose qu'on aimerait avouer. Ai-je quelque chose à voir avec ce secret? Bon, j'avoue que cette théorie est quand même un peu tirée par les cheveux. Mais elle n'est pas non plus complètement impossible... // Mettre des bottes et aller chercher des vaches à l'herbage pour la traite du soir // Ca, c'est une bonne nouvelle! // La météo qui fait le yo-yo // Panne de lecture // Et du coup faire une descente en librairie. Ressortir avec trois ouvrages: S'en aller de François Sureau, Avec les fées de Sylvain Tesson et La langue des choses cachées de Cécile Coulon

blog,tags,humeurs,société,voyages,gourmandises,mode,actu,actualité

30/04/2024

Avril en quelques mots #91

Laissez-moi reprendre mon souffle // Un parfum légèrement piquant // Hypertendue. 17 de tension le dimanche de Pâques // Être satisfaite de la cuisson de mes pavés de saumon. Parfaits! // Mon cerveau est une machine incroyable. Faire les liens. C'était à l'inauguration de la piscine intercommunale de Montville. Février 2007. Et vraisemblablement sur un marché (sous une halle) où j'étais en vacances début juillet 2021... (Il y a peut-être eu d'autres interactions mais je ne m'en souviens pas et cela me contrarie.) // Un bouquet d'oeillets pour un peu de couleur et de poésie // Passer chez le Cacaotier pour quelques chocolats // Ce sont des épaules sur lesquelles on a envie de s'appuyer // Réserver un week-end à Amiens à la dernière minute. (Et ainsi mettre un peu de distance avec le quotidien.) // Ce satané voyant qui s'est rallumé sur le tableau de bord // Les murs des bureaux ont parfois des oreilles et dans ces cas-là le silence est d'or // Une Peugeot 208 en voiture de prêt c'est pas mal. Facile à prendre en main. Et ça ne m'a pas trop changé de mon allemande // What would you do for love? // Rafraîchissement de la coupe // Penser sérieusement à donner ma démission // L'idée serait de la donner avant de partir en vacances... // Mais est-ce vraiment une bonne idée? // Bien se dire que personne n'est indispensable // Nous nous autocensurons // Par peur et pour les convenances sociales // Bah là je ne me suis pas autocensurée. J'aurais peut-être dû... // Réfléchir à ce que je vais mettre dans la valise. Veste légère ou ciré? // Le Seven Sisters à quai // Compter les jours: J-10

blog,tags,humeurs,société,voyages,gourmandises,actu,actualité

31/03/2024

Mars en quelques mots #90

Ce n'est pas pour rien qu'on appelle Venise la Sérénissime. M'y sentir tellement bien! // Spritz Apérol ou Spritz Campari? // Faire une cure de tiramisu // Me faire confiance. Être fière de moi // Ce smile et ces yeux qui parlent... // Imaginez avoir votre gâteau préféré sous les yeux mais ne pas avoir le droit d'y toucher... // Me dire qu'il ne faut pas que je reste pour de mauvaises raisons. Ne pas m'accrocher à des chimères // Mais ne pas partir non plus sur un coup de tête // Quelques gouttes de Laroxyl sont efficaces sur les douleurs neuropathiques et suffisent à vous remettre le moral à l'endroit. Le vendredi d'avant les Rameaux j'étais en mode up, voire en mode "pile électrique"... // Après-midi dictée. Me classer sixième sur trente-huit. L'honneur est sauf! // Insomnie, quand tu nous tiens... Cette dernière semaine faire des (très) petites nuits. Me demander comment j'arrive à tenir debout dans la journée // Le problème quand on est hypersensible c'est qu'on capte des petits détails de rien du tout, et notamment les odeurs, les parfums. On absorbe tout et ça bouillonne à l'intérieur; et pour ma part ça reste bloqué à l'intérieur, au niveau de la gorge et du diaphragme // Quelle idée j'ai eue au mois de janvier de réserver des vacances sur la côte d'Emeraude au mois de mai?! // En apnée

blog,tag,voyages,humeurs,société,gourmandises,actu,actualité

29/02/2024

Février en quelques mots #89

A force de prendre les gens pour des cons on récupère la monnaie de sa pièce // Avancer. A petits pas. Mais avancer quand même // Qu'est-ce qui me rend heureuse? // J'aime bien écrire des textes de fiction sur l'application Notion // Franchement? J'ai dû être écrivain dans une autre vie // Chill // Voir pour la 3ème fois le film The Holiday en l'espace de quelques mois. Faut-il y voir un signe? // Il mio nome e nessuno //  Scruter la météo... De la pluie. Et encore de la pluie // Toujours des problèmes de sommeil. Un peu améliorés par l'anxiolytique // Préparer petit à petit la valise // Libérée, délivrée... // Pourquoi s'infliger de travailler avec des personnes feignantes et incompétentes? // Tiens... Une ligne bouge // A la Sainte Honorine // Une petite foule attendant Kanye West devant le Ritz // La place Vendôme by night // Croiser des silhouettes improbables

blog,tags,société,humeurs,voyages,gourmandises,actu,actualité

31/01/2024

Janvier en quelques mots #88

Pour une fois prendre le temps le 1er janvier et regarder le Concert du nouvel an retransmis depuis le Musikverein à Vienne // Eh bien personne n'a moufté // Peut-être visiter le musée Peggy Guggenheim et la Fenice // Rêver de la Giudecca et des Zattere // Il y aurait un éléphant dans le couloir que Queen Mum ne le verrait pas // Froid piquant // Fatiguée // Et pourtant je fais une cure de vitamine C // A quelle sauce allons-nous être mangés? // Quel mépris! // Sur la dalle de Fred Vargas. (J'aime toujours autant les enquêtes du commissaire Adamsberg.) //  Quand se lever le matin devient un calvaire // Il est peut-être temps de développer mon compte Linked-in... // Quand la dame derrière toi à la caisse cherche à tout prix à entamer la conversation, qu'elle te parle de promos de détergent pour le linge et que toi t'as franchement pas envie de parler lessive avec elle... bah tu souris! // Les soldes. Faire des achats réfléchis // Se faire une toile // Syndrome grippal 1 - Do 0 // Je n'ai toujours pas démonté le sapin... // Complètement HS // Tartiflette! // J-30

blog,blogs,société,humeurs,gourmandises,voyages,politique,loisirs,actu,actualité

05/01/2024

Pour 2024 je nous souhaite...

Pour 2024 je nous souhaite:

De l'amour, beaucoup d'amour, celui qui se loge dans le regard, celui qui n'est pas raisonnable, tout juste un peu fou.

De la douceur et de la bienveillance, car on n'en a jamais assez.

De l'honnêteté, même si ce n'est pas toujours facile de dire les choses.

De la folie, au moins un petit grain, sans quoi le quotidien sera bien trop fade.

De la beauté, qui donne à l'existence plus de saveur.

De la sincérité, parce qu'il ne faut pas jouer avec les sentiments.

Et des baisers, des milliers de baisers, sur les joues, sur la bouche!

meilleurs voeux,nouvelle année,souhaits,voeux,happy new year,actu,actualité

01/01/2024

Décembre en quelques mots #87

Une pluie d'étoiles filantes observée d'une île en Norvège // Gérard Larcher (Président du Sénat) à Jean-Luc Mélenchon (ancien député) : "Ferme ta gueule!" // Acheter un kakebo pour 2024 // Je suis plutôt du genre têtue // Et déterminée! Surtout quand je sais que j'ai raison // Je miserais sur la marbrerie Lhuillier... // Détester les faux plis. Au point que je peux passer 10 minutes à repasser un chemisier. Je ne sais pas de qui je tiens ça mais c'est assez hallucinant cette maniaquerie... // Et il n'y a pas que ça ! Quand je tache un vêtement c'est limite si c'est pas la fin du monde. Ca peut me faire partir en vrille! // Pas envie d'arpenter le marché de Noël // Le gros avantage d'être infirmière c'est d'avoir accès à tout un tas de molécules qui donnent la possibilité de se soigner soi-même // J'étais prête à passer Noël toute seule // Tendue cette fin d'année. Très tendue // Du coup menu de dernière minute pour le réveillon // Fan de mon tiramisu // Essayer de chasser tristesse, déprime et colère. (Essayer de leur mettre un bon coup de pied au cul!) // Parce que de toute façon ça ne changera rien // Pourquoi ai-je tant de mal à aller vers les autres? A ouvrir mon coeur? A faire confiance? // La saint Sylvestre est passée // ... et Bonne Année!

blog,blogs,humeurs,société,voyages,gourmandises,actu,actualité,nouvelle année,nouvel an,santé,psychologie