Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2020

Les courses ou la nouvelle galère...

Je ne sais pas vous, mais depuis mi-mars, faire les courses est devenu une vraie galère pour moi. Cela me semble insensé de devoir faire 10 minutes, voire 20 minutes de queue pour entrer dans un magasin, attendre que quelqu'un sorte pour pouvoir enfin avoir le droit d'aller voir les produits qui nous intéressent.

La semaine dernière, après deux mois de confinement, je voulais aller faire un tour dans le centre piétonnier de la grosse ville toute proche car j'avais quelques courses à faire.

Pour le premier magasin le masque était obligatoire et j'ai dû attendre une dizaine de minutes que plusieurs clients sortent pour pouvoir entrer. J'ai trouvé assez rapidement ce que je voulais et ne suis même pas allée à l'étage pour voir les nouveaux produits exposés, l'attente devant la boutique m'ayant vraiment agacée. La deuxième boutique que je comptais visiter, eh bien je l'ai tout simplement zappée. Je suis ensuite allée chez le traiteur italien et là, même cirque, pas plus de cinq personnes dans la boutique et vingt minutes d'attente. A ce rythme-là il faut vraiment avoir envie de soutenir les commerces de proximité... Il n'y a qu'à la librairie que je n'ai pas attendu pour entrer. J'ai simplement attendu pour payer.

Autant vous dire que je n'ai même pas eu l'idée d'aller dans un magasin de vêtements. D'ailleurs, devant certains il y avait des queues qui s'allongeaient à vue d'oeil, de même que devant certaines enseignes de parfums et produits de beauté.

Ceci étant dit, le confinement - et maintenant le déconfinement - m'a permis de revoir mes priorités et de me demander si j'ai vraiment besoin de tel ou tel produit. Car s'il faut faire la queue, il faut vraiment que ce soit pour quelque chose de valable et dont j'ai l'utilité. On évite les futilités, on mise sur la qualité, et le tour est joué. C'est l'enseignement que j'en ai tiré.

Mais je dois vous avouer que je suis de plus en plus tentée par les commandes via internet. Devant mon ordinateur (ou mon smartphone) pas d'attente, pas besoin de masque, et pas de problème pour garer ma voiture. Tout cela, j'en ai bien conscience, au détriment des petits commerçants... Mais perso je ne compte pas passer des heures à faire la queue devant les magasins sur mes jours de repos. J'ai franchement mieux à faire.

faire ses courses au temps du coronavirus,coronavirus,covid-19,épidémie,société,consommation,actu,actualité

Écrire un commentaire