Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2017

Juillet en quelques mots #10

L'hommage à une grande dame aux Invalides. Toute une nation reconnaissante // Un "New-York Donut"... // Ivre de fatigue // Savoir qu'entre ses mains je ne risque rien. Sentir ma fréquence respiratoire ralentir. Me détendre // Pas le temps d'écrire, de rédiger des posts... Tout juste le temps de lire, quand je ne m'endors pas sur le bouquin // Me demander si mon beau rayon de soleil achète toujours des fruits et des légumes... // Dévorer le dernier polar de Michel Bussi // Rêver de Renaud Capuçon... et lui dire qu'il y a deux pianos dans la maison. A lui le violoniste... // Temps variable. Humeur variable // Admettre que le corps a ses limites et qu'il faut savoir lâcher prise // Virée en librairie sur le temps de pause. Et la PAL qui en prend un coup: + 2 livres au compteur... // Escapade en baie de Somme. Prendre le bateau pour aller à la rencontre des phoques // Vanneaux huppés, échasses blanches, avocettes, hérons cendrés... // Fatigue 1- Do 0 // Gallimard, Grasset, Mazarine... Pouf, pouf! Ce ne sera pas toi...

blogs,loisirs,humeurs,tags,gourmandises,société,actu,actualité

31/05/2017

Mai en quelques mots #8

Gagner au grattage. (Pour une fois!) // Dire au revoir à mon chat. Accepter de le laisser partir dignement plutôt que dans d'atroces souffrances // Les cadenas de l'amour vendus aux enchères // Du monde en ville malgré la pluie // A ta santé Manu! // Fatiguée // Aller chez Colombus Café en attendant qu'ouvre l'institut de beauté // La tête dans le guidon, encore et toujours. Pas le temps d'écrire... et en souffrir // Se faire surprendre par la pluie // Lorgner sur Guernesey... et la maison de Victor // Mais finalement je ne ferai peut-être jamais ce voyage... // Pas épanouie. Songer à explorer d'autres voies // Un reportage sur Jay McInernay et entrevoir une vraie philosophie de vie // Fait pas bon être présentateur de 20 heures... // Rêver de montagne mais aussi d'île balayée par le vent // Fan du réveil dégoté pour mon bureau // Apprendre qu'il y a une ligne directe entre la grosse ville toute proche et Avignon... // Une maman à son petit garçon de 4 ou 5 ans: "T'aimerais un autre bébé à la maison, toi?" // Découvrir Anne Wiazemsky // Soirée au fil de l'eau en bonne compagnie

blogs,loisirs,tags,gourmandises,société,actu,actualité

15/07/2013

Un toit / Nouvelles sur le logement

livres,littérature,société,logement,fondation emmaus,actu,actualitéJ'avais ce livre dans mes étagères depuis plusieurs années et j'en repoussais toujours la lecture. Il s'agit d'un recueil de nouvelles autour du logement. Des nouvelles imaginées par une quinzaine d'auteurs sollicités par la Fondation Abbé Pierre qui oeuvre pour offrir un logement décent aux défavorisés.

Les textes sont très variés. Ils mettent en scène des exclus ou bien parlent des conditions de logement. Parfois ce sont des souvenirs d'enfance, parfois des histoires complètement loufoques. Les nouvelles de Chloé Delaume (Je suis le 21) et de Gérard Mordillat (L'Adorateur du Poireau) sont tout à fait déjantées et décalées mais elles m'ont beaucoup plu. Ces deux auteurs ont une plume fantaisiste et poétique qui réveille le lecteur. Dans un autre genre, les textes de Nancy Huston (Happy End), Maryline Desbiolles (L'Etable à cochon) et Claude Sérillon (La Révolte des toits), sont également touchantes et joliment écrites.

Ce fut donc une lecture plaisante et utile en somme car tous les droits d'auteurs sont reversés à la Fondation Abbé Pierre. De plus cela m'a permis de voir comment réagissent plusieurs personnes - en l'occurence des écrivains - à un sujet donné. Autant de versions que d'auteurs sollicités.

Un toit/Nouvelles sur le logement - Ed. le cherche midi - 2006

25/10/2011

Chaque jour a sa "to do list" mais...

Ma bonne résolution de me coucher plus tôt n'a pas tenu longtemps. Je me glisse sous la couette à pas d'heure, j'ai un mal de chien à trouver le sommeil et j'émerge douloureusement le matin avec le sentiment qu'une partie de la journée est foutue. J'envie ceux qui se lèvent à 7h, frais comme des gardons, prêts à abattre une liste de tâches longue comme mon bras et qui ne feront même pas la grimace à 19h quand ils rentreront du boulot. 

Je crois en fait que je suis en "sous-activité". Il est évident que je suis beaucoup plus efficace quand j'ai beaucoup de tâches à accomplir dans la journée. Bosser à la maison n'est pas toujours la meilleure solution, surtout quand les tentations sont à portée de main. Chaque jour a sa "to do list" mais je ne fais jamais tout ce que j'avais prévu. Et je laisse bien sûr de côté les tâches dans lesquelles je ne trouve aucun intérêt.

blog,société,sommeil,lecture,tâches ménagères,cuisine,actu,actualité

Comment trouver la motivation pour accomplir les tâches barbantes? Ecouter en même temps un bon CD? Mettre BBC Radio4 pour travailler l'anglais? Vous me direz, plus tôt elles seront faites, plutôt j'en serai débarrassée. Mais ça ne me semble pas toujours si évident... Car elles ne font pas toujours le poids face à un bon bouquin ou à la confection de gâteaux, par exemple! Ah! Pourquoi trier des papiers alors que j'ai tous les ingrédients pour faire de bons muffins? Pourquoi ranger le bureau alors que j'ai un bon polar qui m'attend?

blog, société, sommeil,  

Ceci étant dit, je ne suis pas du genre non plus à rester les deux pieds dans le même sabot. Quand je m'attaque aux tâches barbantes, elles sont expédiées rapidement! (Je ne vais quand même pas passer ma vie à faire quelque chose qui ne me plaît pas, non?!)

(Si vous êtes sages je vous donnerai la recette des muffins la semaine prochaine. Mais seulement si vous êtes sages.)

blog, société, sommeil,

(La photo n'est pas libre de droits.)

07/01/2011

Sept voeux... ou sept résolutions

L'année passée j'avais fait sept voeux sous forme de sept résolutions littéraires. Je vais en faire de même pour 2011. Et j'espère bien les tenir!

1) Je ne m'inscrirai à aucun Swap. (Croix de bois, croix de fer...). Cela prend beaucoup de temps et puis il faut que je fasse des économies. L'achat de livres va être réduit au strict minimum cette année, à savoir des manuels... Rien de bien folichon mais il y a parfois des priorités.

2) J'aimerais lire autant de livres qu'en 2010, à savoir 67. Si j'atteins les 70 livres, ma PAL sera presque vide. Elle est pas belle la vie?

3) Cette année, comme 2010, sera l'année de la littérature anglaise en particulier et de la culture anglaise en général. Plus le temps passe et plus j'aime l'Angleterre. J'aime ses traditions mais aussi son avant-gardisme. Je n'envisage pas de me rendre à Londres ces prochains mois, car, disons le franchement, je suis fauchée ces temps-ci. Mais, croyez-moi, chers lecteurs, ce n'est pas l'envie qui me manque! Si un généreux donateur passe par là et qu'il ne sait pas quoi m'offrir pour mon anniversaire, qu'il sache qu'un long week-end à Londres me ferait extrêmement plaisir!!!

4) Je vais essayer de ne pas me lancer dans trop de challenges car il faut raison garder. J'en compte déjà trois et les objectifs sont déjà conséquents. 10 livres pour le challenge Histoire, 7 livres pour le challenge Petit Bac et 10 livres pour le challenge Agatha Christie

5) Je vais continuer à lire des auteurs classiques anglais. (Se référer au petit 3 pour ceux qui n'auraient pas suivi). Je veux absolument lire Jane Eyre de Charlotte Brontë! J'ai vu l'adaptation cinématographique pendant les fêtes et j'ai littéralement craqué pour les personnages. J'ai par ailleurs Cranford d'Elizabeth Gaskell dans ma PAL et Raison et sentiments de Jane Austen. Rhhaaa! Je salive déjà à l'idée d'ouvrir ces livres!!!

6) Je voudrais découvrir plus d'auteurs normands. Il y en a de très bons dans notre belle région. Des écrivains peu connus mais qui ont une très jolie plume. Cela me fait une liaison parfaite vers ma septième résolution...

7) L'année dernière j'avais dit que je terminerais mon roman. C'est loin d'être le cas! Mais j'ai avancé donc c'est une petite victoire tout de même. Il faut du temps pour écrire. J'aimerais beaucoup l'achever cette année mais je suis réaliste. J'ai d'autres priorités en 2011. Et comme je n'ai pas de baguette magique pour effectuer les tâches ménagères, je ne pourrai pas dégager beaucoup de temps pour écrire. Ainsi va la vie. On fait rarement ce qu'on veut.

Rendez-vous en 2012 pour d'autres voeux... pas pieux!

01/01/2011

Bonne année!

La Plume et la Page vous souhaite une très belle année 2011. Qu'elle vous apporte tout ce que vous désirez et principalement la santé. Soyez heureux!

P1040181 Fbk.jpg

29/11/2010

Quand il fait froid dehors...

... on recherche toutes les petites choses qui réchauffent l'âme et le coeur. La saison hivernale est arrivée en avance en Normandie.

Ce qui me plaît à cette saison c'est de pouvoir rester au chaud chez moi et ne pas culpabiliser de rester enfermée. (Surtout quand j'ai le rhume!) M'installer dans le canapé avec la minette à côté de moi, savourer un bon livre et boire un chocolat chaud dans l'après-midi... C'est bon et ça fait du bien au moral!

P1060897 cafe la plume.jpg

A cette saison j'aime les parfums un peu plus capiteux, comme Rumeur de Lanvin et Coco Mademoiselle de Chanel. Un parfum c'est une sorte de signature, ça marque la personnalité et ça laisse une trace dans l'inconscient des personnes que l'on croise. C'est aussi une forme de politesse vis-à-vis des autres.

J'aime l'hiver aussi parce que les plats en sauce font leur grand retour, les illuminations sont installées dans les villes, le Père Noël et ses lutins préparent les cadeaux et entraînent leurs rennes, les vitrines sont joliment décorées et les gens parlent plus facilement.

P1020143 Facebook dec 09.jpg

Et puis c'est la saison des rêves... Des petits rêves comme des rêves les plus fous. C'est une saison magique... Je me surprends à espérer la libération d'Hervé Ghesquières et Stéphane Taponier (deux journalistes retenus en otage) et de leurs compagnons d'infortune. Leur libération serait un  beau cadeau de Noël, vous ne trouvez pas? Tout particulièrement pour leur famille. Cela nous conforterait dans l'idée qu'il n'est pas vain d'espérer... Et que les miracles existent!