Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2015

Février, ce fut...

Voir une orchite le samedi et le dimanche changer des pansements américains après orchidectomie / Traverser l'un des plus gros services d'urgences de France et voir que quasiment tous les box sont occupés / Des nounours en guimauve enrobés de chocolat au lait / Une bonne soirée avec des amis / De beaux gants en cuir / Des petites victoires / Se classer 5ème à une dictée et gagner un bon d'achat à faire valoir dans une librairie (Et faire mentalement la liste des livres qui me tentent.) / Mercredi 18 : grand soleil / Se mettre dans la peau d'une chirurgienne assez imbuvable qui officie aux urgences. Rôle à contre-emploi / Des roses blanches / Du rôti de lotte au chorizo et lard fumé, avec une sauce crème à la tomate, whisky et piment / Un mal de gorge tenace / Constater que les hommes eux aussi rougissent... Hmmm!

blogs,loisirs,humeurs,travail,santé,actu,actualité

blogs,loisirs,humeurs,travail,santé,actu,actualité

Deux livres (parmi tant d'autres) qui me tentent en ce moment

16/03/2011

Oscar et la dame rose - E.-E. SCHMITT (coup de coeur)

livres,littérature,romans,éric-emmanuel schmitt,santé,maladie,oscar et la dame rose,actu,actualitéQuel merveilleux livre! Cela faisait un moment qu'il traînait dans ma PAL et j'en repoussais toujours la lecture. Pourquoi? Je n'en sais trop rien. Peut-être parce qu'il parle d'un enfant malade et que je n'étais pas d'humeur à lire un livre sur ce sujet. Je ne savais pas trop comment cela était traité et j'avais peur que cela me mette le moral dans les chaussettes. Et bien ce livre ne nous sape pas le moral. Au contraire. C'est un merveilleux condensé de courage, de poésie et de philosophie.

Eric-Emmanuel Schmitt fait parler un petit garçon atteint d'un cancer. Il s'appelle Oscar. C'est un petit bonhomme attachant, drôle et courageux. Il n'a pas peur des mots. Il n'aime pas qu'on lui mente ou que l'on prenne une mine désolée par ce que son opération n'a pas réussi. Il a compris ce qu'on n'ose pas lui dire. Il sait qu'il va mourir. Le jour où il l'apprend (en écoutant aux portes) il se retrouve coincé dans un placard à balais et lorsqu'il en sort il réclame à corps et à cris "Mamie-Rose". C'est une dame qui rend visite aux malades deux fois par semaine. Elle est la seule personne qui ne ment pas à Oscar, celle qui le réconforte quand quelque chose ne tourne pas rond. Il veut qu'elle vienne le voir tous les jours. Après discussion avec les médecins elle obtient un droit de visite quotidien pour douze jours et elle indique à Oscar que chaque jour comptera pour dix ans.

Douze jours qu'Oscar nous raconte dans ses lettres à Dieu. C'est drôle et pertinent. Une autre approche de la maladie et de la fin de la vie. Une très belle histoire (bien que triste) que je vous recommande vivement. Elle sera à jamais associée dans ma mémoire à un ange aux yeux bleus que je n'aurais jamais rencontré si je n'avais pas ratatiné ma Micra il y a de cela un peu plus de quatre ans.

Oscar et la dame rose - Eric-Emmanuel Schmitt - Ed. France Loisirs - 2005

livres,littérature,romans,éric-emmanuel schmitt,santé,maladie,oscar et la dame rose,actu,actualité

 

Objectif 4/7