Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2021

Les dimanches poétiques (282)

"Il la regarde avec un enchantement vermillon dans le coeur. Il aime décidément tout chez elle, ses joues roses lorsqu'elle s'emporte, cette perle de sueur sur le bout du nez, et sa façon de porter ample ses chemises sur un corps d'une si extrême minceur. Peut-être tout cet élan vers elle est-il aussi programmé? Il s'en fout. La vie commence peut-être quand on sait qu'on n'en a pas.

Qu'est-ce que ça changerait pour eux, après tout? Simulés ou non, on vit, on sent, on aime, on souffre, on crée, et on mourra tout en laissant sa trace, minuscule, dans la simulation. A quoi sert de savoir? Il faut toujours préférer l'obscurité à la science. L'ignorance est bonne camarade, et la vérité ne fabrique jamais du bonheur. Autant être simulés et heureux."

Hervé LE TELLIER L'anomalie (Ed. Gallimard - 2020 - p. 199-200) 

poésie,prose,lecture,littérature,hervé le tellier,l'anomalie,éditions gallimard,actu,actualité

Écrire un commentaire