Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2022

Les dimanches poétiques (302)

"Dans cet écrin épais, opaque, silencieux, on imagine la cabane d'un ermite. Depuis toujours, les forêts attirent les esprits frondeurs. Ces marges végétales sont le refuge des proscrits, des amants, des inadaptés, des fous, des saints. J'ai de la sympathie pour ces adeptes de la fuga mundi, qui disent zut à la société et mettent entre eux et les sommations du moment l'écran d'une futaie."

Charles WRIGHT in Le chemin des estives (Ed. J'ai lu - 2021)

poésie,lecture,littérature,charles wright,le chemin des estives,actu,actualité

Écrire un commentaire