Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2014

Les vacances du petit Nicolas

cinéma,films,les vacances du petit nicolas,kad merad,valérie lemercier,actu,actualitéVoilà un film qui fait du bien. C'est drôle, ça ne prend pas la tête, et il y a (malgré les grosses ficelles) de beaux sentiments. Un film qui s'adresse aux petits comme aux plus grands. J'ai eu plaisir à retrouver la plage des Dames à Noirmoutier et l'hôtel complètement rénové pour l'occasion. Il y a aussi des scènes du film tournées à l'île d'Yeu, notamment celles du fort où Nicolas et Isabelle fuguent pour toujours vivre ensemble après s'être regardés en chien de faïence une bonne partie des vacances.

Nicolas s'est vite fait des copains sur la plage. Les gamins ne sont pas avares de bêtises (et de bonbons) et les adultes se comportent parfois un peu comme des enfants.

Bref, j'ai bien ri. De plus les acteurs sont bons et le générique du début est réellement superbe. Voilà deux autres bonnes raisons d'aller le voir.

Les vacances du petit Nicolas - Laurent Tirard - Avec Valérie Lemercier, Kad Merad, Dominique Lavanant, Mathéo Boisselier, Judith Henry, Bouli Lanners... - 2014

30/04/2014

Une rencontre

cinéma,films,françois cluset,sophie marceau,lisa azuelos,une rencontre,actu,actualité

Voilà un film romantique à souhait! Un film que j'aurais très bien pu ne pas aller voir. Les critiques entendues ici et là étaient bonnes mais parfois, les critiques ne suffisent pas à me décider à y aller. Alors pourquoi suis-je allée voir ce film? Pour l'histoire? Les acteurs? Je ne sais pas trop pourquoi en fait. Comme si quelque chose m'avait poussé à y aller sans que j'en sois consciente. Il fallait que je vois ce film.

Elsa (Sophie Marceau), est un écrivain reconnu. Elle est mère de trois enfants, en instance de divorce, et vient de rompre avec son jeune amant. Pierre (François Cluzet), est avocat pénaliste. Il a une vie parfaite avec sa femme et ses deux enfants. Il est fidèle et aime toujours sa femme après 15 ans de vie commune. Mais lorsque Pierre et Elsa se rencontrent, à l'occasion de la sortie du dernier livre d'Elsa, leur cœur va être chamboulé. Pierre trouve Elsa très belle mais cette dernière a un tabou, les hommes mariés. Même si l'attirance est forte rien ne se passe entre eux.

Cependant, la vie est facétieuse, Elsa et Pierre vont se revoir quelque temps après en boîte de nuit alors qu'elle vient fêter l'anniversaire d'une amie et lui, un procès qu'il a gagné avec un associé. L'attirance est toujours la même et après quelques verres, ils vont flirter sur la piste de danse. La magie des corps opère. Ils s'embrassent. Mais au bout de la nuit, pas de folie. Au moment de se quitter, ils n'échangent pas leurs numéros. Ils préfèrent s'en remettre aux hasards de la vie même si l'un et l'autre sont terrorisés à l'idée de ne plus se revoir. Chaque moment de leur existence va désormais être peuplé de fantasmes avec l'être qu'ils ont laissé filé.

cinéma,films,françois cluset,sophie marceau,lisa azuelos,une rencontre,actu,actualité

Je ne vais pas vous raconter la fin du film, juste vous retranscrire ces deux phrases de Pierre qui en disent long: "Je nous préfère l'éternité" et "Pour qu'une histoire ne s'arrête jamais, il faut pas qu'elle commence".

J'ai aimé les acteurs. Sophie Marceau n'a rien perdu de sa pêche, François Cluzet a un charme fou et est toujours très juste. J'ai aussi aimé les belles images de Paris et de Londres . (Le pont des Arts et Big Ben dans le même film ça fait mon bonheur!) Puis j'ai aimé aussi ce film pour des petits détails (qui me font dire que c'est pour ça que je devais le voir): le parfum d'orange amère ou d'orange verte (que j'adore! le green tangerine du parfumeur londonien Miller Harris est une pure merveille!), puis un reportage de JT diffusé dans la lucarne au moment où Pierre se prépare pour sortir (on y parle de peinture, de sculpture...), un détail que je suis peut-être la seule à avoir retenu mais ce serait trop long à expliquer pourquoi...

Bref, c'est un film que je suis super contente d'avoir vu. Et je ne cherche plus pourquoi j'y suis allée. Je devais voir ce film, il n'y a aucun doute là-dessus.

Une rencontre - Lisa AZUELOS - Avec Sophie Marceau, François Cluset, Lisa Azuelos, Alexandre Astier... - 2014

cinéma,films,françois cluset,sophie marceau,lisa azuelos,une rencontre,actu,actualité

09/03/2014

The Grand Budapest Hotel

cinéma,films,wes anderson,ralph fiennes,the grand budapest hotel,actu,actualitéLe dernier film de Wes Anderson m'a beaucoup plu. Le réalisateur nous livre un petit film savoureux dont la scène se joue en grande partie au Grand Budapest Hotel (en République de Zubrowka), un célèbre lieu de villégiature tenu d'une main de maître par le concierge en chef, M. Gustave (Ralph Fiennes). Il est l'homme aux clés d'or et sait y faire avec les vieilles dames riches qui viennent dans l'établissement plus pour lui que pour les bains hongrois.

M. Gustave est poète à ses heures et toujours parfumé à L'air de panache. Il est célibataire et sans attaches. Le Grand Budapest Hotel est toute sa vie. Alors quand le jeune Zero Moustafa se fait embaucher comme Lobby boy, M. Gustave le prend sous son aile et lui apprend les ficelles du métier. Zero devient son Lobby boy personnel et tous les deux vont vivre de sacrées aventures à travers l'Europe en mutation.

Des aventures qu'ils n'auraient pas vécues si l'une de ses riches amies n'avait pas été retrouvée assassinée chez elle. On soupçonne M. Gustave car elle a décidé de lui léguer L'enfant à la pomme, un tableau d'une grande valeur. La famille conteste le legs, et tout particulièrement Dmitri, le fils de la morte, qui n'entend pas s'en laisser compter par le concierge.

cinéma,films,wes anderson,ralph fiennes,the grand budapest hotel,actu,actualité

Chaque plan est "léché". Chaque détail est pensé. Tout ce que l'on voit à l'écran a été minutieusement étudié. Et on rit beaucoup pendant le film. Bref, c'est du grand art. Bravo Mr Anderson! Et y a pas à dire, Ralph Fiennes est un excellent acteur. Une fois de plus j'ai été bluffée par sa capacité à entrer dans la peau du personnage.

The Grand Budapest Hotel - Wes ANDERSON - Avec Ralph Fiennes, Tilda Swinton, Tony Revolori, Edward Norton, Adrien Brody...

cinéma,films,wes anderson,ralph fiennes,the grand budapest hotel,actu,actualité

06/12/2013

Quai d'Orsay

Le dernier film de Bertrand Tavernier est inspiré de la BD homonyme de Christophe Blain et Abel Lanzac. C'est en fait une chronique de la vie du ministère des Affaires étrangères avec un ministre virevoltant qui a des airs de Dominique de Villepin.

C'est Thierry Lhermite qui joue le rôle du ministre. Niels Arestrup incarne le directeur de cabinet, et Raphaël Personnaz a le rôle du chargé de mission engagé pour rédiger les discours. Mais au ministère il faut d'abord trouver sa place. Ou du moins un bureau. Car il y a plus d'employés que de locaux à disposition. Certains occupent des salles sous les toits où ils peuvent tout juste bouger.

Sans parler de la place à trouver auprès des collègues. Il y a les bienveillants et les autres. Ceux qui font bonne mine devant et qui dénigre le petit nouveau auprès des chefs, ceux qui croient tout savoir mais qui n'y connaissent pas grand chose, les sérieux, les dilettantes... Le chargé de mission va en baver. Il y autant de méthodes de travail que de conseillers.

J'ai trouvé les acteurs très bons, tout particulièrement Raphaël Personnaz, Niels Arestrup et Bruno Raffaelli. Tous très bons sauf peut-être Thierry Frémont qui, comme d'habitude, en fait des tonnes et au bout du compte est moyennement crédible.

Ceci étant dit, j'ai passé un très bon moment et j'ai beaucoup ri.

Quai d'Orsay - Bertrand TAVERNIER - Avec Thierry Lhermite, Niels Arestrup, Raphaël Personnaz, Julie Gaillet, Thomas Chabrol, Bruno Raffaelli... - 2013

04/07/2013

Joséphine

imagesCAKJ3WP9.jpgC'est un film qui fait rire, parfois grincer des dents, mais au final, c'est une bonne petite comédie qui m'a fait passer un bon moment. Et j'ai trouvé tous les acteurs excellents. (Y compris le chat!)

Joséphine, héroïne inspirée des bandes dessinées de Pénélope Bagieu, a 29 ans 3/4. Elle est menteuse, de mauvaise foi, bordélique, et vit avec Brad Pitt, son chat.  Elle ne fiche pas grand chose au boulot et se fiche de son collègue Gilles, une crème, qui a visiblement un petit faible pour elle et qui la couvre quand elle arrive avec deux heures de retard. Mais Joséphine n'a que faire de ce grand échalas qui déplacerait des montagnes pour elle.

Ce que Gilles ne sait pas, c'est qu'elle a un copain, qu'elle voit une fois par semaine, le samedi, pour un après-midi coquin. Le hic c'est que le dit copain est marié et qu'il n'a pas encore choisi entre Joséphine et sa femme.

La vie de Joséphine est dissolue et elle va complètement déraper quand sa soeur, à la silhouette parfaite et brillante de surcroît, va annoncer à ses parents qu'elle se marie. Joséphine, le vilain petit canard, va alors annoncer qu'elle aussi a été demandée en mariage, par un chirurgien Brésilien, et qu'elle va partir vivre au Brésil avec lui. Un mensonge qui va l'entraîner très loin, au point de vivre cachée dans son propre appartement sous-loué à... Gilles! le collègue auquel elle n'a jamais fait attention, qui cuisine à la perfection, et qui comme elle est fan de Woody Allen. Son opinion sur Gilles va peut-être changer mais lui que va-t-il penser du gros mensonge de Joséphine? 

C'est bien connu, en amour on cherche généralement très loin ce qui est le plus souvent sous nos yeux et qu'on ne remarque pas...

Joséphine - Agnès OBADIA - Avec Marilou Berry, Mehdi Nebbou, Bérengère Krief, Charlie Dupont, Alice Pol...

imagesCA0XSFV2.jpg

21/05/2013

Song for Marion (coup de coeur)

Pcinéma,films,song for marion,terence stamp,vanessa redgrave,londres,actu,actualitéas facile de vous parler de ce film pour lequel j'ai eu un gros coup de coeur. L'histoire est triste et il vaut mieux ne pas oublier les mouchoirs mais il y a aussi beaucoup de tendresse, de l'humour et de la joie de vivre. Je ne comprends pas qu'on n'ait pas plus entendu parler de ce film qui est, selon moi, une petite pépite. De plus l'histoire est servie par des acteurs remarquables.

Marion  (Vanessa Redgrave) et Arthur (Terence Stamp), retraités, habitent un quartier de la classe moyenne de Londres. Marion est atteinte d'un cancer mais elle est d'une énergie incroyable et ne manquerait pour rien au monde les répétitions avec la chorale du quartier. Une chorale dirigée par Lizzy, une jeune femme pétillante (Gemma Arterton) pour qui le chant est une vraie passion. Mais cette activité n'est pas du goût d'Arthur, grincheux, renfermé, et fâché avec la Terre entière. Il voudrait que Marion se ménage davantage.

Elle, elle n'a que faire des recommandations de son mari mais un jour elle fait un malaise lors d'une répétition. Le diagnostic tombe: la maladie a repris le dessus et il n'y a pas d'espoir de guérison. La toubib lui dit d'en profiter au maximum, de s'empiffrer de chips et de crème glacée si ça lui chante, et surtout de faire ce qu'elle a envie de faire. James (Christopher Eccleston), leur fils, est sonné par la nouvelle. Il ne s'est jamais bien entendu avec son père et n'a jamais vraiment partagé de moments de complicité avec lui. Perdre sa mère, avec laquelle il s'entend bien, est un vrai déchirement.

cinéma,films,song for marion,terence stamp,vanessa redgrave,londres,actu,actualité

Mais pour Arthur la séparation va s'annoncer aussi difficile. Il était très proche de Marion malgré leurs caractères opposés. La chorale pourrait-elle aidé Arthur à devenir différent et surtout à porter un autre regard sur la vie?

Les acteurs - ai-je besoin de le répéter - sont formidables. Redgrave et Stamp mériteraient un prix d'interprétation. (Je leur décerne une Plume d'or!) Et les chansons choisies pour la chorale par la pétillante Lizzy sont très pop-rock et pas du style (à première vue) des choristes du 3ème âge qu'elle dirige. Le film commence avec une chanson des années 7O interprétée par Charlie Rich The most beautiful girl, mais il y en a pour tous les goûts. Marion chante True Colors de Cyndi Lauper, et la chorale répète Let's talk about sex du groupe Salt N Pepa.

Vraiment, allez voir ce film. Vous ressortirez différents du cinéma.

Song for Marion - Paul ANDREW WILLIAMS - Avec Vanessa Redgrave, Terence Stamp, Gemma Arterton, Christopher Eccleston

cinéma,films,song for marion,terence stamp,vanessa redgrave,londres,actu,actualité

13/05/2013

Hôtel Normandy

cinéma,films,deauville,hotel normandy,actu,actualitéHôtel Normandy est une petite comédie romantique bien sympathique qui m'a fait beaucoup rire même si c'est loin d'être du niveau des comédies romantiques anglaises. (Un genre dans lequel les Britanniques excellent!)

Alice Lecorre (Helena Noguerra) est une banquière bien dans sa peau, équilibrée, mais dont la vie de couple s'est arrêtée brutalement il y a cinq ans. Son mari est mort à la suite d'un accident. Elle fête aujourd'hui ses 40 ans et deux de ses collègues et amies lui offrent un super cadeau: trois jours dans le très chic hôtel Normandy à Deauville. Trois nuits dans le cinq étoiles, mais pas que... Isabelle (Frédérique Bel) et Pénélope (Anne Girouard) s'inquiètent un peu qu'Alice n'ait pas encore refait sa vie et qu'aucun homme ne soit entré dans sa vie depuis la disparition de son mari. Alors les copines vont envoyer un type à Deauville pour lui changer les idées et plus si affinités.

Alice va bien rencontrer un homme et va en tomber amoureuse mais pas celui que les copines ont envoyé. Ce qui ne va pas manquer de causer quelques quiproquos. Jacques Delboise (Eric Elmosnino), galleriste raffiné et galant ne serait en fait qu'un tocard... Alice, déçue par ses copines et par Jacques, décide de quitter l'Hôtel Normandy. C'est là qu'Yvan Carlotti (Ary Abittan) va jouer le grand jeu pour séduire la jolie jeune femme. Et le pauvre Yvan n'est pas au bout de ses peines. C'est loin d'être un sédeucteur né...

Est-ce qu'Alice va trouver l'amour? Ses copines ont peut-être quand même bien fait de lui offrir ce séjour...

cinéma,films,deauville,hotel normandy,actu,actualité

Les acteurs sont très bons. C'est la première fois que je vois jouer Eric Elmosnino et j'ai été sincèrement épatée. Lui qui a l'air plutôt sur une autre planète quand il est invité sur un plateau télé, il est vraiment très bon acteur. Annelise Hesme excelle toujours dans les rôles de femmes fantasques. Et j'ai été ravie de revoir Jean-Marie Lamour, qu'on ne voit pas assez souvent au cinéma.

Et ce fut un réel plaisir de revoir des lieux familiers à travers le regard de Charles Nemes. Deauville est une station balnéaire magique. Franchement, on ne s'en lasse pas. Chabadabada, Chabadabada...

Hôtel Normandy - Charles NEMES - Avec Helena Noguerra, Eric Elmosnino, Ary Abittan, Annelise Hesme, Jean-Marie Lamour, Anne Girouard, Frédérique Bel...

cinéma,films,deauville,hotel normandy,actu,actualité