Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2015

Les dimanches poétiques (168)

"En automne, la vigne vierge rougit face aux arbres qui se dénudent."

Sylvain TESSON Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvages

poésie,littérature,actu,actualité

18/10/2015

Les dimanches en photo (67)

photographies, culture,

Ici vécut Jan Neruda

12/10/2015

Belle de la tête aux pieds #17

J'ai testé deux nouveaux shampoings dernièrement. Le premier est un produit Kérastase (haut de gamme de L'Oréal) que j'ai acheté chez mon coiffeur. Pas besoin d'en mettre beaucoup dans le creux de la main. Ca mousse bien, ça lave bien, et les cheveux se démêlent bien. Et ils sont très doux au toucher.

Le deuxième produit testé est le shampoing hydra-illuminant de Dessange avec des paillettes d'un rose opalescent. Les cheveux sont pleins de lumière et pas lourds du tout. Ce shampoing illumine vos cheveux. Parfait si vous voulez briller en soirée.

Quels sont vos shampoings fétiches ou ceux que vous avez testés dernièrement?

P1180028.JPG

22:00 Publié dans Beauté | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

11/10/2015

Les dimanches poétiques (167)

"Au lieu de quoi le cœur. Le bon vieux cœur. Le cœur moteur. La pompe qui couine, qui se bouche, qui déconne. Un boulot de plombier, aime-t-il dire: écouter, faire résonner, identifier la panne, changer les pièces, réparer la machine, tout cela me convient parfaitement - cabotin en cet instant, se dandinant d'un pied sur l'autre, minimisant le prestige de la discipline quand tout cela flatte sa mégalomanie."

Maylis de KERANGAL Réparer les vivants

poésie,littérature,romans,actu,actualité

04/10/2015

Les dimanches poétiques (166)

"Un des plus grands mystères des rapports entre les sexes est l'instant où un homme remarque une femme, est ébloui par elle. L'objet de la fascination peut être un mot entendu ou le son d'une voix ou un silence. Ou encore un seul regard, fugitif. Ou, parfois, le dessin et la couleur des lèvres qu'un petit bout de langue humecte ou ravive furtivement, la forme du nez, un port de tête, la longueur d'un cou, une jambe ou une hanche, la poitrine, le mouvement des mains, un geste souvent anodin, emprunté ou détendu et tout en rondeur, ou quelquefois le long bruissement des bas de soie quand une jambe frotte l'autre fortuitement, l'odeur des cheveux, et aussi une gouttelette de pluie dans les cheveux ou en équilibre sur le bord du pavillon de l'oreille et son reflet fugace dans un rayon de lumière."

Wlodzimierz ODOJEWSKI Oksana, l'Ukrainienne

P1110250 (2).JPG

 Sculpture de Jean-Marc DEPAS