Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2016

Sûre et certaine

textes originaux,écriture,littérature,atelier d'écriture,actu,actualitéClélia s'était arrêtée au milieu de la place, le regard happé vers un point fixe. Son père, Fabiano, avait dû faire demi-tour pour aller la chercher car elle n'avait pas entendu ses appels répétés. La petite ne lâchait pas des yeux deux gros quatre-quatre noirs. Les deux mêmes que ceux qu'elle avait vus la veille près du restaurant où ils avaient dîné. Elle en était sûre et certaine, c'était bien ceux-là. Et il y avait ce même type, très grand, jouflu et le crâne rasé. Celui-là même qui portait des lunettes de soleil alors que le ciel était gris. Ca lui avait paru bizarre à Cléclia, pour ne pas dire louche. Il avait l'air de faire le pied de grue, ou bien il avait envie de faire pipi, à se dandiner de la sorte d'un pied sur l'autre.

Il y avait beaucoup de touristes sur la piazza del Plebiscito et le jouflu au crâne rasé ne fit pas attention à cette enfant qui pointait ses yeux vers lui. Une petite fille d'environ quatre ans, les cheveux châtain clair et vêtue d'une robe d'été à dentelles. Elle n'avait que quatre ans mais elle était déjà dotée d'une mémoire exceptionnelle.

- Clélia! Clélia! dépêche-toi! criait Fabiano. Si tu traînes on ne passera pas chez le glacier. Tu m'as bien dit que tu voulais goûter la glace à la mangue?!

------------------

- Allô? Allô? Madame Cécilia Hamilton?

- Oui?

- Ici le bureau de police de la via Medina à Naples. Avez-vous été en relation dernièrement avec le signore Marconi? Sergio Marconi?

Ce texte a été rédigé dans le cadre de l'atelier d'écriture Une photo, quelques mots n°236 organisé par Leiloona. Il n'est pas libre de droits. La photo, de Romaric Cazaux, n'est pas libre de droits non plus.    

Commentaires

Ah mais on réclame une suite! Tu nous allèches et tu jours avec nos nefs là!

Écrit par : Sabine | 17/10/2016

Répondre à ce commentaire

Bah oui, la suite !!!!!!!!!!

Écrit par : Manue Rêva | 17/10/2016

Répondre à ce commentaire

Si je demande moi aussi une suite, y'a des chances ?

Écrit par : nath | 17/10/2016

Répondre à ce commentaire

Ahhh non, ça ne peut pas être la fin ! On reste sur notre faim ! Une suite ! Une suite ! :-)

Écrit par : Virginie Vertigo | 17/10/2016

Répondre à ce commentaire

D'accord avec les com précédents, trop court ! mais bravo quand même pour ce bon début ! à bientôt pour la suite ;-)

Écrit par : Nady | 18/10/2016

Répondre à ce commentaire

Comment oser nous faire ça : nous attirer dans ton intrigue et la laisser en suspens ! Du coup, évidemment, moi aussi je demande la suite :)

Écrit par : Jos | 18/10/2016

Répondre à ce commentaire

Ben alors et la suite ! M'enfin !!!!

Tu as vu la nouvelle photo ? Cela peut coller ! :D

Écrit par : Leiloona | 19/10/2016

Répondre à ce commentaire

J'ai vu la photo de la semaine. Elle est très belle mais pour l'instant je ne suis pas très inspirée. Et je ne sais pas si je vais avoir le temps d'écrire la suite cette semaine...

Écrit par : La plume et la page | 21/10/2016

La suite !! Tu ne peux pas nous laisser comme ça... Qu'est ce qui s'est passé ? Bravo, le suspens est à son comble.

Écrit par : victor | 19/10/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire