Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2016

Quitter Venise

Photo pièce noir et blanc BricaBook.pngCécilia jeta ses affaires sur le lit et ouvrit sa valise. Peu importait que ses vêtements soient bien rangés. Ce qui comptait c'était de faire au plus vite, de sauter dans un taxi qui la conduirait à l'aéroport, et d'attraper un vol pour Londres. Elle n'en pouvait plus d'attendre Sergio. Il lui avait fait miroiter un week-end idyllique à Venise et finalement il n'était pas là quand elle était arrivée. Il lui avait dit qu'il était retenu à Naples pour régler une affaire, une transaction importante qu'il ne pouvait pas manquer. Cécilia avait essayé de se faire une raison, de profiter des beautés de la ville dont elle avait un bel aperçu depuis la fenêtre de sa chambre. Elle avait parcouru le canal en vaporetto, s'était rendue à l'île de Murano pour rencontrer les artisans verriers. Mais elle était seule. Le matin du quatrième jour, après avoir pleurer toute la nuit, elle s'était résolue à quitter la ville, à tirer un trait sur Sergio, et plus encore sur les Italiens. Ils n'étaient pas pour elle, pas plus que l'Italie d'ailleurs. Elle se languissait déjà de Londres.

----------------

Ce matin-là à Naples le plongeur d'une petite Trattoria trouva le corps inanimé d'un homme dans la poubelle qu'il avait sortie la veille à la fermeture de l'établissement. Le type, d'une quarantaine d'années, y avait été mis la tête la première. Ne dépassaient que ses chaussures en cuir vernis...

 

Ce texte a été rédigé dans le cadre de l'Atelier d'écriture Une Photo, Quelques Mots n°235 organisé par Leiloona. Il s'inspire du texte Revoir  Big Ben. Il n'est pas libre de droits. La photo est de Vincent Héquet et n'est pas libre de droits non plus.

Commentaires

Rooooh comme quoi, l'une pleure d'avoir été trahie alors que l'autre avait déjà un pied sous terre ... Comme quoi, les angles et les points de vue ... Mais si elle tire un trait aussi rapidement, je doute que la confiance entre eux était ancrée, sinon elle se serait un minimum inquiétée de sa non venue non ? :)

Écrit par : Leiloona | 10/10/2016

Répondre à ce commentaire

Peut-être a-t-elle essayé de l'appeler plusieurs fois mais elle tombait toujours sur la messagerie du smartphone?...

Écrit par : La plume et la page | 12/10/2016

ah. voici la preuve de l'égoisme des femmes quand il s'agit des histoires d'amours. toujours centrées sur leur propre malheur !!
:-)

très chouette chute. bravo.

Écrit par : lemexicainjaune | 10/10/2016

Répondre à ce commentaire

Crois-tu que Cécilia resterait indifférente si elle savait que Sergio avait été retrouvé sans vie?

Écrit par : La plume et la page | 12/10/2016

Arghh ! Quelle horreur ! Cela partait pourtant bien, cette belle description d'une amoureuse à Venise ! :) Et paf, tu nous tues le prétendant. Et nos espoirs en même temps ! :( Sacré culot, mais j'aime bien.
NB As-tu lu "Seul Venise" de Claudie Gallay ?

Écrit par : adèle | 10/10/2016

Répondre à ce commentaire

Non, pas lu ce livre d'Annie Gallay, mais il vient me hanter à intervalles réguliers, très certainement pour que je plonge dedans...

Écrit par : La plume et la page | 12/10/2016

Quelle histoire !! Quelle chute !!! Oh la la !!!

Écrit par : nath | 10/10/2016

Répondre à ce commentaire

Comme tu dis "Oh la la"!

Écrit par : La plume et la page | 12/10/2016

Rhoo le pauvre mec : il est mort et sa copine lui en veut de l'avoir abandonner. Quel concours de circonstances !

Écrit par : Virginie Vertigo | 10/10/2016

Répondre à ce commentaire

C'est vraiment pas de bol!...

Écrit par : La plume et la page | 12/10/2016

Ton texte, très beau d'ailleurs, me rappelle à quel point nos sentiments bien qu'ils soient réels, souvent, sont issus d'une interprétation biaisée de la réalité. Alors si je peux imaginer le pire, je pourrais sans doute aussi dans chaque cas de figure, imaginer le meilleur et m'en réjouir.

Écrit par : Pierre | 10/10/2016

Répondre à ce commentaire

C'est vrai que nos émotions, nos ressentis, se forgent bien souvent à partir d'une réalité erronée.

Écrit par : La plume et la page | 12/10/2016

Une photo qui a inspiré de nombreuses chutes inattendues et souvent morbides cette semaine ! ;-) j'ai bp aimé ton texte, ta plume est fluide, merci

Écrit par : Nady | 11/10/2016

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce gentil compliment Nady. Je n'ai pas encore lu tous les textes. J'essaie d'en lire quelques uns chaque jour. Je fais durer le plaisir en quelque sorte...

Écrit par : La plume et la page | 12/10/2016

Le pauvre est doublement victime dans cette affaire ! Une sacrée chute qui se joue bien de son lecteur.

Écrit par : Sabine | 11/10/2016

Répondre à ce commentaire

Et dire que j'ai écrit mon texte à l'arrache, dans les dernières heures imparties au challenge...

Écrit par : La plume et la page | 12/10/2016

Ah non ! il nous faut la suite !

Écrit par : Parlonslittérature | 11/10/2016

Répondre à ce commentaire

Une suite est-elle possible?... J'y réfléchis... Mais Est-ce que la photo de cette semaine va se prêter à la rédaction d'un texte qui pourrait suivre celui-ci?

Écrit par : La plume et la page | 12/10/2016

Et bien ! Quel contraste entre les deux paragraphes et quelle chute ! Ce texte me fait penser aux paroles de la chanson « les histoires d’amour finissent mal en général ! ». Pour le coup ton histoire finit mal pour les deux…
On aimerait bien en savoir plus quand même ! Une suite ?

Écrit par : Jos | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Une suite si la photo de cette semaine s'y prête...

Écrit par : La plume et la page | 12/10/2016

Waou félicitations!!! Quel beau récit!!!!! La suite!!!!!!! T'as des idées d'ailleurs? Gros bisous

Écrit par : http://paristempslibre.blogspot.fr/ | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Une idée vient d'apparaître dans le fin fond de mon esprit... il faut juste voir si elle va coller avec la photo de la semaine.

Écrit par : La plume et la page | 12/10/2016

Je vote pour une suite ! J'espère que ton personnage rencontrera un type bien et que ce nouveau départ lui fera le plus grand bien !

Écrit par : victor | 15/10/2016

Répondre à ce commentaire

Cécilia rencontrera-t-elle quelqu'un de bien? Je ne sais pas. Pour l'instant je crois qu'elle n'en a pas fini avec Sergio...

Écrit par : La plume et la page | 15/10/2016

Écrire un commentaire