Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2014

Décembre #1

Le verre gauche qui se sauve de la monture. Obligée de mettre les verres de contact pour réparer les lunettes...

Ca m'est arrivé un jour que j'étais à l'étranger avec une autre paire de lunettes. Le fil qui maintenait l'un des deux verres a lâché. Je ne connaissais pas bien la ville où j'étais alors j'ai arpenté le centre dans l'espoir de trouver un opticien. J'avais le nez collé aux vitrines pour voir ce que chaque boutique vendait. J'ai poussé un ouf de soulagement quand j'ai vu des lunettes de l'autre côté de la vitre. 

J'ai payé un peu cher mais j'étais tellement contente de pouvoir faire réparer ma monture que pour un peu j'aurais embrassé l'opticien! 

P1130125 (2).JPG

20/07/2014

Les dimanches en photo (55)

photographies,voyages,actu,actualité

08/06/2014

Les dimanches en photo (54)

P1150688 falaise veules.jpg

18/05/2014

Les dimanches en photo (53)

photographies,loisirs,voyages,actu,actualité

25/08/2013

Expo "L'Europe de Rubens"

arts,musée du louvre,peinture,sculpture,lens,actu,actualitéLe Musée du Louvre à Lens, qui a ouvert ses portes en décembre 2012, présente jusqu'au 23 septembre l'exposition "L'Europe de Rubens". De nombreuses oeuvres de Rubens sont à découvrir mais pas seulement. Des toiles et des sculptures de plusieurs de ses contemporains sont également exposées.

Le peintre belge (flamand) a produit une oeuvre considérable. Des portraits, bien sûr, mais aussi de grands projets religieux, des peintures mythologiques, et d'importantes séries de peintures historiques. Ses toiles impressionnent tant par leur qualité que par leur grandeur. Certaines sont monumentales.

La scénographie de l'exposition est réussie mais la climatisation est assez mal réglée. Prévoyez une petite laine pour ne pas avoir la chair de poule. Quant au bâtiment il est très moderne. Il  est fait de verre et d'acier et a un côté "clinique" et "aseptisé".

Louvre-Lens - 99 rue Paul Bert, 62300 LENS - Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h (dernier accès à 17h15). Nocturne jusqu'à 22h le 1er vendredi de chaque mois de septembre à juin. Fermé le 1er mai - Plein tarif: 9 euros. Tarif réduit: 8 euros.

arts,musée du louvre,peinture,sculpture,lens,actu,actualité

12/08/2013

Expo Hiramatsu à Giverny

imagesCA6L0H2E.jpgLe Musée des impressionnismes de Giverny accueille l'exposition "Hiramatsu, le jardin aux nymphéas" jusqu'au 31 octobre 2013. Hiramatsu Reiji rend hommage à Claude Monet. Une trentaine d'oeuvres (tableaux et gigantesques paravents) est présentée pour la première fois en France. L'occasion pour les amateurs de découvrir la technique du nihonga (peinture japonaise) par opposition au yôga (peinture occidentale).

Ne cherchez pas des oeuvres réalistes chez Hiramatsu. Tout est dans les symboles. Les références à l'eau, aux fleurs de cerisiers, aux nénuphars et aux reflets sont l'essence même de sa peinture.

Hiramatsu, né en 1941 à Tokyo, a découvert les oeuvres de Monet pour la première fois à Paris en 1994. Puis, il s'est intéressé au peintre et s'est laissé inspirer par son jardin de Giverny.

L'exposition est complétée par une cinquantaine d'estampes d'Hokusai ou d'Hiroshige sorties de la collection de Claude Monet. Personnellement je ne me lasse pas de ces estampes. Je pourrais les regarder pendant des heures!

Musée des impressionnismes de Giverny - 99 rue Claude Monet, 27620 GIVERNY - Ouvert tous les jours de 10h à 18h jusqu'au 31 octobre. Ouvert les jours fériés - Plein tarif: 7 euros. Tarif réduit: 4,50 euros. Gratuit pour les enfants de moins de 7 ans et le 1er dimanche de chaque mois.

P1150407 glycine blanche.jpg

06/08/2013

La dernière conquête du major Pettigrew - H. SIMONSON

livres,littérature,angleterre,helen simonson,actu,actualitéQuand le major Pettigrew, homme à la retraite dont la femme est décédée il y a quelques années et dont le frère vient de mourir subitement, s'amourrache de la Pakistanaise tenant l'épicerie d'Edgecombe St Mary, ça fait parler les gens. Dans la bonne société de ce petit village anglais, on est un peu outré. Les préjugés sur les gens de couleur n'ont pas disparu. Alors quand le major décide d'aller au bal de son club accompagné de Mme Ali ça fait vraiment jaser. Non seulement ses amis, mais aussi son fils Roger, ayant un super job à Londres et vivant avec une belle américaine tout aussi douée que lui en affaires. Le dit Roger pense que dans la vie tout se négocie, y compris les sentiments. Mais il va apprendre à ses dépens (après avoir bien ennuyé son paternel) que l'amour a ses raisons que la raison ne connaît pas...

Outre les préjugés, il faut aussi s'accommoder des différences culturelles et c'est loin d'être simple. Dans les familles Pakistanaises, les femmes décident rarement elles-même de leur destin. Sans parler de la religion qui vient compliquer les choses. Nos deux sexagénaires arriveront-ils à s'aimer? Le poids de leurs vécus respectifs et le regard des autres ne pèseront-ils pas plus lourds que leur attachement?

J'avais lu de très bonnes critiques sur ce livre. Ce n'est pas le coup de coeur que j'espérais mais ce fut une lecture très sympathique. Helen Simonson a beaucoup d'humour, elle rend très bien les réflexions des personnages et donne une image très détaillée des situations. J'ai en revanche trouvé qu'il y avait beaucoup trop de personnages. Je n'en ai pas retenu la moitié. J'ai aussi trouvé qu'il y avait quelques longueurs au milieu du livre. Ceci étant dit, j'ai quand même passé un bon moment avec le major et Mme Ali.

La dernière conquête du major Pettigrew - Helen SIMONSON - 2013