Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2012

La déferlante...

Les chiffres sont là. Il y aurait en France entre 80 000 et 150 000 adeptes de la liseuse. Vous savez cette petite machine sans âme, froide, qui paraît-il transporte votre bibliothèque... Autant dire que cela ressemble à une vraie déferlante. Les Kobo et autres Kindle commencent à inonder le marché. On nous rabâche par ailleurs que c'est le must have et que c'est super pratique.

Personnellement, je me fiche pas mal de passer pour une ringarde avec mes bouquins en papier et pour ce qui est du pratique, un format poche ne tient pas beaucoup plus de place dans un sac qu'une liseuse. Et puis quel besoin d'avoir toute une bibliothèque avec soi quand on voyage? On ne passe pas ses journées à lire, non? (A moins de faire la crêpe sur la plage...) La liseuse est tout juste bonne pour ceux qui partent plusieurs mois à l'étranger, et encore!

Puis, que deviendront les librairies si tout le monde se met à lire sur une machine?

lecture,liseuse,voyages,nouvelles technologies,actu,actualité

05/09/2012

Parla italiano?

Quand, comme moi, on a étudié quelques langues, on est forcément intéressé par les autres. 

En visite dans une librairie la semaine dernière, je feuilletais quelques ouvrages d'italien dont une méthode express pour acquérir les bases. Ayant étudié l'espagnol, j'arrivai à déchiffrer quelques phrases. C'est alors que je me suis dit que l'apprentissage de l'italien était à ma portée et que c'était peut-être le moment de m'y mettre. Toutefois, je n'achetai pas la méthode ce jour-là.

J'avais par ailleurs repéré un "bloc notes" pour apprendre le russe. Après avoir regardé de près l'ouvrage, j'ai pensé que ce serait un bon moyen de me replonger dans cette langue sans trop d'efforts. Cependant, je reposai le "bloc notes" sur l'étagère.

Ce matin, allant au marché qui se trouve sur la place face à la librairie, je n'ai pas hésité plus longtemps. J'ai acheté la méthode d'italien et le cahier de russe. Quand on aime, on ne compte pas!

P1130998 Parla italiano.JPG

29/07/2012

Les dimanches en photo (33)

photographies,voyages,actu,actualité

21/07/2012

Dans les montagnes...

P1100050 Zakopane la plume.jpg

P1100169 Zakopane la plume.jpg

20/07/2012

Au bord du Crevon

photographies, normandie, voyages, actu, actualité

photographies, normandie, voyages, actu, actualité

photographies, normandie, voyages, actu, actualité

09/07/2012

Et on met quoi dans la valise?

Faire une valise, c'est toujours un peu le casse-tête. Prendre assez de vêtements sans trop se charger, y caser les chargeurs du mobile et de l'appareil photos ainsi que les produits d'hygiène et les médocs, y glisser un coupe-vent voire un vêtement de pluie au cas où le ciel ferait des siennes et, bien sûr, pour tout LCA (lecteur compulsif anonyme) qui se respecte, y ajouter quelques livres. Et là, entre nous, ce n'est pas la tâche la plus facile.

vacances,lecture,livres,écriture,souvenirs,voyages,actu,actualité

Personnellement, je prends en compte la durée des vacances, le lieu, et les activités que je compte pratiquer mais c'est mon humeur du mois précédent le départ qui le plus souvent détermine mon choix. Ceci étant dit, je prends rarement des livres trop longs, trop sérieux et trop lourds. Je privilégie les formats poche. Quand on part en voiture, en bus ou en train, on ne fait pas trop attention au poids des bagages. Mais quand on prend l'avion, on a intérêt à se limiter au niveau livres, sinon c'est la surtaxe à l'aéroport ce qui, entre nous, serait quand même bête. Mieux vaut avoir les sous pour en profiter en vacances... Et puis il est rare de ne pas trouver une librairie sur place (à moins d'être dans un trou perdu) si l'on est à court de lectures.

vacances,lecture,livres,écriture,souvenirs,voyages,actu,actualité

Partant une quinzaine de jours cette année, j'ai décidé d'emporter des lectures qui n'ont strictement rien à voir avec le lieu que je vais visiter. Je glisse trois bouquins dans la valise, trois lectures très éclectiques: Les vestiges du jour de Kazuo Ishiguro, Rosa candida d'Audur Ada Olafsdottir et The Buddha of Suburbia d'Hanif Kureishi. Comme le dit très justement Sylvain Tesson dans  son ouvrage Dans les Forêts de Sibérie, "il ne faut jamais voyager avec des livres évoquant sa destination. A Venise, lire Lermontov, mais au Baïkal, Byron".

vacances,lecture,livres,écriture,souvenirs,voyages,actu,actualité

Outre ces ouvrages, je vais également emporter un petit carnet. J'y rédigerai en quelques mots un condensé de mes journées. Trois lignes évoquent parfois plus que dix pages. Et ça permet de faire le point avec sa mémoire. La photo dudit carnet ci-dessous...

vacances,lecture,livres,écriture,souvenirs,voyages,actu,actualité

03/06/2012

The Queen's diamond jubilee

60 ans de règne ça se fête. Et oui, cela fait six décennies (même un peu plus) que la Reine Elisabeth II d'Angleterre a accédé au trône. Elle n'aurait jamais dû être souveraine mais son oncle David - le roi Edouard VIII - ayant abdiqué, le père d'Elisabeth, duc d'York, est devenu roi. Il a régné sous le nom de George VI.

Elisabeth II est devenue reine le 6 février 1952. Si son jubilé de diamant a bel et bien commencé à cette date, le clou des festivités c'est en ce moment. Hier la Reine a assisté aux courses hippiques à Epsom et aujourd'hui une grande parade fluviale a lieu sur la Tamise. La souveraine et toute la famille royale vont remonter le fleuve sur une barge qui sera escortée par des centaines d'autres bateaux. Elle est l'un des monarques britanniques à avoir régné le plus longtemps. Seule la reine Victoria (son arrière-arrière-grand-mère) a régné trois ans de plus.

God save the Queen!

  • God save our gracious Queen,
  • Long live our noble Queen,
  • God save the Queen:
  • Send her victorious,
  • Happy and glorious
  • Long to reign over us:
  • God save the Queen.

P1030459 La reine des lectrices modif a.jpg