Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2012

Au bord du Crevon

photographies, normandie, voyages, actu, actualité

photographies, normandie, voyages, actu, actualité

photographies, normandie, voyages, actu, actualité

09/07/2012

Et on met quoi dans la valise?

Faire une valise, c'est toujours un peu le casse-tête. Prendre assez de vêtements sans trop se charger, y caser les chargeurs du mobile et de l'appareil photos ainsi que les produits d'hygiène et les médocs, y glisser un coupe-vent voire un vêtement de pluie au cas où le ciel ferait des siennes et, bien sûr, pour tout LCA (lecteur compulsif anonyme) qui se respecte, y ajouter quelques livres. Et là, entre nous, ce n'est pas la tâche la plus facile.

vacances,lecture,livres,écriture,souvenirs,voyages,actu,actualité

Personnellement, je prends en compte la durée des vacances, le lieu, et les activités que je compte pratiquer mais c'est mon humeur du mois précédent le départ qui le plus souvent détermine mon choix. Ceci étant dit, je prends rarement des livres trop longs, trop sérieux et trop lourds. Je privilégie les formats poche. Quand on part en voiture, en bus ou en train, on ne fait pas trop attention au poids des bagages. Mais quand on prend l'avion, on a intérêt à se limiter au niveau livres, sinon c'est la surtaxe à l'aéroport ce qui, entre nous, serait quand même bête. Mieux vaut avoir les sous pour en profiter en vacances... Et puis il est rare de ne pas trouver une librairie sur place (à moins d'être dans un trou perdu) si l'on est à court de lectures.

vacances,lecture,livres,écriture,souvenirs,voyages,actu,actualité

Partant une quinzaine de jours cette année, j'ai décidé d'emporter des lectures qui n'ont strictement rien à voir avec le lieu que je vais visiter. Je glisse trois bouquins dans la valise, trois lectures très éclectiques: Les vestiges du jour de Kazuo Ishiguro, Rosa candida d'Audur Ada Olafsdottir et The Buddha of Suburbia d'Hanif Kureishi. Comme le dit très justement Sylvain Tesson dans  son ouvrage Dans les Forêts de Sibérie, "il ne faut jamais voyager avec des livres évoquant sa destination. A Venise, lire Lermontov, mais au Baïkal, Byron".

vacances,lecture,livres,écriture,souvenirs,voyages,actu,actualité

Outre ces ouvrages, je vais également emporter un petit carnet. J'y rédigerai en quelques mots un condensé de mes journées. Trois lignes évoquent parfois plus que dix pages. Et ça permet de faire le point avec sa mémoire. La photo dudit carnet ci-dessous...

vacances,lecture,livres,écriture,souvenirs,voyages,actu,actualité

08/07/2012

Les dimanches en photo (32)

photographies, voyages, art, actu, actualité

26/02/2012

Les dimanches en photo (25)

P1120232 Dieppe Plage fev 2012.jpg

20/02/2012

Dans les forêts de Sibérie - S. TESSON (coup de coeur)

livres,voyages,témoignages,lac baïkal,russie,dans les forêts de sibérie,actu,actualitéQuel témoignage! J'avais entendu parler de ce livre dans les médias alors quand je l'ai vu disponible à la bibliothèque, je n'ai pas hésité une seconde. Le sujet m'intéressait fortement, moi qui suis un brin sauvage, qui me plaît au milieu des éléments, exceptée peut-être la tempête.

Sylvain Tesson voulait avant ses quarante ans vivre en ermite au fond des bois. Il s'est donc installé pendant 6 mois sur une rive du lac Baïkal, dans une cabane sibérienne, sans voisins, sans route d'accès et à 120 kilomètres du premier village. Sa réclusion commence en février 2010 et s'achève six mois plus tard. C'est le journal intime de ces six mois coupé du monde qu'il nous livre.

Il renoue avec la nature et les choses essentielles. Pas d'électricité, pas de distractions (juste une "bibliothèque idéale" entassée dans une caisse), pas d'eau courante et très peu de vivres. Il va devoir s'en sortir avec les moyens du bord. Alors quand les denrées emportées s'amenuisent, il ne peut que compter sur lui et aller à la pêche.

Il va apprendre à observer la nature, à communier avec elle. Il se rend vite compte que sa vie d'avant ne lui manque pas. D'ailleurs, il n'apprécie pas beaucoup ceux qui viennent troubler son quotidien au bord du lac. A plusieurs reprises il peste contre des malotrus qui saccagent la rive, lui qui aspire à la quiétude et au respect de la nature.

Non seulement le récit de cette expérience est intéressant mais en plus il est extrêmement bien écrit. J'ai aimé la musicalité des phrases et la plume, parfois ironique, de l'auteur. Il a une façon bien à lui de mettre en exergue les travers de ses contemporains et ne se prive pas de quelques coups de griffes aux politiques. Il dit en gros de Jean-François Copé qu'il gagnerait à parler un peu moins et à réfléchir un peu plus. Je ne suis pas loin de penser la même chose que lui. (J'ai dis ça, moi?)

Cette expérience est peut-être une définition de la liberté: tout quitter et partir dans un coin perdu, respirer avec les arbres et vivre avec les animaux. 

Dans les forêts de Sibérie - Sylvain TESSON - Ed. Gallimard - 2011 

07/01/2012

Sept voeux...

Le début de l'année est l'occasion de prendre quelques bonnes résolutions et de formuler des voeux. Comme je l'ai fait en 2010 et en 2011, je vais cette année établir une liste de résolutions/voeux qui me guideront au fil des mois. Une sorte de feuille de route qui me permettra d'avancer sûrement et je l'espère sereinement.

1) Cette année j'ai envie de prendre du temps pour moi, de faire ce dont j'ai vraiment envie: aller plus souvent au cinéma, voir plus de monde (même si j'en vois déjà pas mal...), flâner plus régulièrement dans les librairies, tester plein de recettes de cakes et de muffins, discuter avec le chat (je vais très bien, je vous assure), ne pas trop m'en faire pour les autres (car bien souvent on me prend pour une imbécile et comme disait mon père "bon" ça ne commence pas par un "c"), participer à des expos et des concours photos, faire accorder mon piano et me remettre doucement à jouer...  

2) 2ème résolution: terminer mon roman au cours du premier semestre. Un vrai challenge mais pas impossible. Et puis on m'encourage régulièrement à l'achever. J'ai par ailleurs plein d'autres idées en tête. Je ne prétends pas être la prochaine J. K. Rowling, ni même Anna Gavalda, mais je n'ai pas trop à rougir quand je vois ce que publient certains auteurs bien installés dans le milieu.

3) Une autre de mes résolutions sera de croire plus en moi et d'oser davantage. Et notamment pour l'écriture. Je ne sais pas me mettre en avant. Je n'ai jamais su. Ce n'est pas que je n'ai aucun talent ni aucune compétence, mais je n'aime pas étaler ma science alors que d'autres n'hésitent pas à se pousser du col même s'ils sont loin d'avoir inventé le fil à couper le beurre... Puis il y en a d'autres qui pensent avoir la science infuse et qui nous méprisent. Sont pas gentils. Pas besoin de leur accorder trop d'importance.    

4) Trouver un moyen d'aller en Angleterre. Peut-être sur la côte: Brighton, Folkestone... Comme les années précédentes la littérature et la culture anglaises auront encore une grande place sur ce blog. I miss the British way of life...

5) Découvrir de nouveaux auteurs anglais (se référer au petit 4 pour ceux qui n'auraient pas suivi). J'ai commencé en 2011 mais je ne vais pas m'arrêter là. Il y a tant d'auteurs que j'aimerais lire mais que je délaisse faute de temps. Les journées sont trop courtes!

6) Ma sixième résolution sera de lire autant de livres qu'il y a de semaines dans l'année. Si j'en lis davantage tant mieux, mais il ne faudrait pas qu'il y en ait moins. Puis, faire descendre ma PAL à 40 livres. Défi relevé! Elle était de 62 livres au 31 décembre 2011.

7) Enfin, ma dernière résolution, sera de passer un peu moins de temps devant l'ordinateur et d'écrire des billets quand j'en aurai vraiment envie. Le nombre variera donc  d'un mois à l'autre (d'une semaine à l'autre). Il faut - et je pense que vous serez de mon avis - que ce partage de lectures, de textes originaux et de petits moments de la vie, reste un plaisir. Mais soyez sans crainte, je ne serai pas trois mois sans écrire un petit mot!  

voeux,blogs,tags,voyages,littérature,actu,actualité

06/01/2012

Le mois anglais {3}

Quand je pense à l'Angleterre, certaines images me viennent instantanément à l'esprit. C'est un peu comme lorsque l'on évoque Paris, on pense tout d'abord à la Tour Eiffel, même si, bien sûr, Paris ce n'est pas que la Tour Eiffel.

L'Angleterre c'est pour moi un mélange d'histoires lues, de lieux, de traditions et de personnages. L'une des images qui me vient à l'esprit quand je pense à ce pays c'est Big Ben et Parliament House. Vous savez, une de ces vues depuis la Tamise que l'on a tous en mémoire.

Je ne peux par ailleurs pas penser à l'Angleterre sans penser à la famille royale. C'est l'identité du pays, un certain ordre établi (bien qu'elle n'ait plus aucun pouvoir), de la romance et d'une certaine façon, un peu de rêve.

Mais l'Angleterre c'est aussi pour moi le rituel du thé, les pubs, le fair-play, le flegme, les scones, le porridge, la marmelade... mais également des personnages illustres tels que la reine Victoria, Winston Churchill ou encore Jeremy Brett.

C'est tout ça à la fois et a way of life!

blogs,mois anglais,angleterre,voyages,londres,actu,actualité