Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2022

Les dimanches poétiques (293)

"Mon amour,

je me suis remis au ligne à ligne... Ca a quelque chose d'enivrant et de fou de continuer à écrire quelque chose dont on est à peu près sûr qu'il n'y aura personne pour le lire, sauf peut-être, peut-être, un jour, quelqu'un d'aussi fou que nous... Quelle étrangeté, la rumeur que l'on fait autour de ce qu'on appelle les "grands écrivains"... Les textes sont là, on y picore des fragments, on survole, on retient quelques bribes, des miettes, des "passages", des "images"... Qui se demande vraiment ce que ça a coûté? Toute une vie passée à aligner des lettres, des syllabes, des rythmes... En réalité, l'espèce humaine ne demande qu'à s'engloutir sans mémoire dans la meilleure anesthésie possible..."

Philippe SOLLERS in Lettres à Dominique Rolin 1958-1980 (Ed. Gallimard - 2019)

poésie,lecture,littérature,actu,actualité,philippe sollers,dominique rolin

Écrire un commentaire