Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2016

Les dimanches poétiques (178)

"Ce psy avait des yeux étoilés à vous persuader qu'il existe une vie sur Mars, à vous convaincre de monter à deux dans une fusée pour aller la repeupler."

Michel BUSSI Maman a tort

P1160697 (2).JPG

27/08/2015

Revue de lectures #2

Allumer le chat de Barbara CONSTANTINE: un beau petit roman sur l'entraide entre personnes du 3ème âge. Des personnages touchants aux caractères bien trempés. C'est drôle et plaisant à lire.

Moriarty d'Anthony HOROWITZ: Frederick Chase, détective de l'agence américaine Pinkerton, se retrouve en Suisse non loin des chutes de Reichenbach quelques jours après la triste disparition de Sherlock Holmes et Moriarty. Il rencontre là-bas l'inspecteur de Scotland Yard, Athelney Jones. Chase et Jones constatent que sur les deux corps des ennemis jurés, un seul a été retrouvé. Connaissant le visage de Holmes, Jones en déduit que c'est Moriarty qui est étendu sans vie. Mais les conclusions de l'inspecteur ne sont-elles pas trop hâtives? Et peut-il vraiment se fier à Frederick Chase?

Le vieux garçon de Jean-Paul PELRAS: un roman régional qui met en scène un vieux garçon mal dégrossi, aux allures d'ours mal léché. Il aurait pu vivre heureux avec l'argent que lui a laissé son paternel (ce qu'il fut un temps malgré tout, à sa façon) mais la vie sait vous faire des coups tordus, le malchance qui s'en mêle. Bref, un roman qui se lit bien, qui m'a fait rire, même si l'histoire de ce vieux garçon est bien triste. 

Je reviens te chercher de Guillaume MUSSO: le héros du roman décide de disparaître d'un seul coup, de se perdre dans la foule, de quitter fiancée et meilleur ami sans la moindre explication parce qu'il rêve d'une autre vie. Il veut réussir, être connu, gagner de l'argent. Et il y parvient. Il parvient même à rencontrer une jolie femme, hôtesse de l'air, qu'il quittera elle aussi sans bonne raison, si ce n'est la certitude qu'il lui fera du mal. Mais repousser sans cesse les autres et ses sentiments, est-ce la solution? Peut-on être heureux ainsi? Le héros vivra trois fois la même journée et essaiera de changer le destin. Y parviendra-t-il?

Ancien malade des hôpitaux de Paris de Daniel PENNAC: ce court roman (cette nouvelle?) est un coup de cœur. C'est superbement écrit et très drôle. Un interne raconte ce qui l'a finalement conduit à devenir garagiste. Disons qu'un soir il a eu affaire à un malade d'un genre un peu particulier...

Temps glaciaires de Fred VARGAS: j'ai retrouvé avec plaisir le commissaire Adamsberg et ses collègues. L'auteur nous balade entre une mystérieuse société qui fait revivre les débats à l'assemblée au temps de Robespierre et un curieux incident qui s'est produit dix ans plus tôt en Islande. Le commissaire fera le voyage pour assembler les pièces du puzzle qui s'offre à lui. Une enquête qui prend des chemins de traverse pour confondre le coupable.

Peine perdue d'Olivier ADAM: encore un roman bien sombre. Après Les lisières je pensais qu'Oliver Adam nous donnerait à lire quelque chose d'un peu plus gai. Mais non. Il nous livre une galerie de personnages que la vie ne ménage pas. Des gens sans scrupules, d'autres rattrapés par la maladie et la vieillesse. Des jeunes qui ne sont pas compris, ou qui ne comprennent pas grand chose des rouages de la vie. L'atmosphère était un peu lourde parfois et bien qu'intéressants, les portraits des personnages étaient un peu trop longs à mon goût.

Ombres sur l'Hudson d'I. B. SINGER: j'ai mis presque un an à lire ce roman. Une histoire dense et des personnages qui tournent autour de Boris Makaver, juif pieux et pratiquant, et de sa fille. Ce livre est à la fois une réflexion sur la vie, l'amour, la mort, et la religion. Tout y est. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que rien n'est simple entre les personnages. Un peu comme dans la vraie vie...

Grenoble parano de Sylvain PETTINOTTI: un très bon polar régional plein de suspense. J'ai adoré le style de l'auteur, très rythmé et surtout très drôle. J'ai ri plus d'une fois à la lecture de ce roman. Un ex-taulard veut se venger d'un avocat qui n'a pas réussi à le disculper dans une affaire jugée dix ans plus tôt alors qu'il était innocent. Il lui demande de réunir les preuves en lui envoyant des infos au compte goutte... Une sale affaire, mais une intrigue très bien ficelée.

Les gens heureux lisent et boivent du café d'Agnès MARTIN-LUGAND: ce roman parle de la reconstruction après la perte d'êtres chers dans un accident de voiture. Comment se sortir de la spirale de la culpabilité? Comment tourner la page? Comment réussir à vivre sans eux? Un long processus qui va mener l'héroïne, commerçante à Paris, dans une région perdue d'Irlande.

N'oublier jamais de Michel BUSSI: encore un bon polar de Michel Bussi même si ce n'est pas mon préféré de ses romans. L'intrigue est très tordue, comme toujours avec cet auteur. Un jeune homme avec une prothèse de jambe préparant l'Ultra Trail du Mont Blanc (course très exigeante s'il en est) se rend à Yport pour s'entraîner. Cependant l'entraînement va être de courte durée. Il se retrouve mêlé à un suicide (selon lui) que les policiers qualifieront de meurtre. Notre jeune homme, Jamal Salaoui, a d'ailleurs tout du coupable idéal. A-t-il tué la jeune femme retrouvée à demi-nue sur la plage avec une écharpe Burberry rouge nouée autour du cou?

lecture,littérature,romans,livres,actu,actualité,sylvain pettinotti,isaac bashevis singer,anthony horowitz,jean-paul pelras,guillaume musso,olivier adam,fred vargas,daniel pennac,barbara constantine,michel bussi

26/05/2014

Un avion sans elle - M. BUSSI

livres,littérature,romans,romans policiers,michel bussi,un avion sans elle,actu,actualitéVoilà une histoire incroyable. Une histoire comme sait les raconter Michel Bussi, pleine de rebondissements et avec un dénouement auquel on ne s'attend pas du tout. Et il sait jouer avec nos nerfs!

A deux jours de Noël, un avion s'écrase sur le Mont-Terrible, quelque part dans le Jura. Aucun survivant au crash exceptée une petite fille de quelques mois. Une petite fille vite surnommée la "miraculée". Elle fait la UNE des journaux. A deux jours de Noël, l'histoire est belle, ça fait monter l'audimat et vendre du papier. On pleure dans les chaumières. 

La famille Carville - de riches bourgeois de la région parisienne - pense avoir retrouvé sa petite fille, Lyse-Rose, qui venait passer les fêtes de fin d'année en France avec ses parents. Seul problème, c'est que sur la côte normande, à Dieppe très précisément, la famille Vitral pense que c'est sa petite Emilie qui a survécu. Les deux familles vont se livrer bataille pour obtenir la garde la petite. Ce sont finalement les Vitral, de petits commerçants qui ne vivent pas dans le grand luxe qui vont récupérer l'enfant. Dans le camp d'en face on est bien sûr dépité.

Mais la femme de Léonce de Carville n'abandonne pas la partie aussi facilement. Sans rien dire à son mari elle va passer un deal avec Nicole Vitral. Chaque année elle versera 100000 francs sur un compte pour Emilie, ayant toujours le doute que ce soit sa petite fille et voulant lui donner les meilleures chances de réussir dans la vie. Ce qu'elle oublie de préciser, c'est qu'elle engage aussi un détective chargé de reconstituer la vérité sur ce crash. Un détective privé répondant au nom de Crédule Grand-Duc (Michel Bussi a beaucoup d'imagination) qui recevra également 100000 francs par an jusqu'aux 18 ans d'Emilie. Mais Grand-Duc réussira-t-il à rétablir la vérité?

Les portraits des personnages sont toujours aussi fouillés. Celui du détective privé est gratiné, sans compter ceux des Carville et en particulier celui de Malvina, la prétendue grande sœur de Lyse-Rose. Michel Bussi s'est vraiment éclaté! Un auteur à lire sans modération!

Un avion sans elle - Michel BUSSI - Ed. Presses de la Cité - 2012

11/05/2014

Les dimanches poétiques (131)

"La tour Eiffel grelottait dans le brouillard, on distinguait à peine ses pieds humides dans les flaques qu'un fin crachin agrandissait lentement. Des files de touristes s'étiraient sous un chemin de parapluies. Il n'y avait aucun endroit prévu, pas même un toit de verre, pour patienter devant le monument le plus visité au monde. Un comble. Parmi tant d'autres."

Michel BUSSI Un avion sans elle

poésie,littérature,romans policiers,michel bussi,un avion sans elle

05/07/2013

Omaha crimes - M. BUSSI (coup de coeur)

livres,littérature,roman policier,michel bussi,actu,actualitéLe 6 juin 1944 l'opération Overlord est déclenchée. Près de deux cents rangers doivent débarquer sur la plage d'Omaha, au lieu dit de la Pointe-Guillaume. Devant eux s'avance un mur. Un piton rocheux de 60 mètres de haut à escalader et des Allemands à déloger. Autant dire qu'ils ne sont pas en position de force. Une pluie de balles s'abat sur eux. Les premiers rangers à être descendus de la péniche sont les premiers touchés.

Parmi les rangers, Lucky Marry, un type qui a toujours eu une veine incroyable. Lorsqu'ils tirent au sort l'ordre de débarquement, il pioche le n° 148. Oui, une veine incroyable ce Lucky. Tout le contraire d'Oscar Arlington, fils de la sénatrice Emilia Arlington, femme riche s'il en est. Oscar est un froussard et un lâche. Il n'avait d'ailleurs pas du tout envie de la faire cette guerre, encore moins de risquer sa peau sur une plage normande. Mais il n'a pas eu le courage de dire ça à sa mère. Elle n'aurait pas compris. Un Arlington ça se bat pour son pays, ça meurt au combat. Oscar pioche le n° 4. Son sort est scellé.

Mais que ne ferait pas un homme pour échapper à la mort? Oscar Arlington propose un deal pour échanger sa place. Il offre dix mille dollars par numéro d'écart à celui qui accepte d'échanger son numéro. Tous les rangers trouvent cette proposition "dégueulasse" sauf un, Lucky Marry, auquel le sort a toujours souri. Il échange sa place pour 1,44 million de dollars qu'Oscar Arlington lui versera une fois revenus aux Etats-Unis, ou à sa fiancée s'il venait à disparaître pendant l'opération. Un contrat est signé avec deux témoins: Ralph Finn et Alan Woe. Lucky croyait un peu trop en son étoile. Il aura juste le temps de déposer les explosifs sur la plage. Il ne montera jamais la falaise. Tombé parmi les premiers.

Lorsque Alice, la fiancée de Lucky vient en Normandie pour le 20ème anniversaire du débarquement, elle n'a pas touché un centime. Elle ne sait rien du fameux contrat et n'en aurait jamais rien su si les rangers survivant ne lui en avaient pas parlé. Elle décide alors de retourner aux Etats-Unis et d'aller trouver Oscar Arlington pour lui demander des comptes... sauf que le bonhomme est retrouvé mort dans sa voiture avant qu'elle n'ait le temps de le voir. De là va commencer une quête non seulement pour prouver l'existence du contrat mais aussi pour retrouver les deux témoins signataires. Et ça ne va pas être de tout repos pour Alice. Emilia Arlington est plutôt du genre féroce et n'entend pas se laisser dépouiller d'1,44 million de dollars.

C'est l'un des meilleurs romans de Michel Bussi. Mes préférés étaient jusqu'ici Nymphéas noirs et Mourir sur Seine. Celui-ci rejoint le top de mon classement. L'intrigue est finement menée et on réussit à découvrir la vérité que très tardivement. Il y a de nombreux rebondissements qui nous emmènent sur de fausses pistes et on ne sait plus qui dit vrai. Michel Bussi est un maître du suspense. Il y a aussi beaucoup d'humour et même de l'amour. Ce qui, soit dit en passant, n'est pas pour me déplaire. Si vous n'avez jamais lu un roman de Michel Bussi, commencez par celui-ci. Ce fut un super moment de lecture!

Omaha crimes - Michel BUSSI - Ed. PTC - 2007

livres,littérature,roman policier,michel bussi,actu,actualité

 

24/05/2013

Ne lâche pas ma main - M. BUSSI

livres,littérature,roman policier,la réunion,michel bussi,actu,actualitéUne fois de plus Michel Bussi réussit à nous tenir en haleine. Il y a beaucoup de suspense et on a du mal à identifier le coupable. Le livre se lit très rapidement, on a envie de connaître le dénouement.

L'histoire se déroule à la Réunion. Martial Bellion et sa femme Liane sont en vacances à Saint-Gilles. Ils sont accompagnés de Sofa, leur fille, âgée de 6 ans. Tout semble aller pour le mieux, il fait beau, l'eau de la piscine est chaude et le barman de l'hôtel sait faire de délicieux cocktails. Tout semble réunit pour passer les meilleures vacances possibles. Le cadre est paradisiaque. Sauf qu'au bout de quelques jours Liane disparaît sans laisser de traces. Une femme de ménage l'a vue entrer dans sa chambre pour se changer, mais ne l'a pas vue ressortir. Qu'a-t-il pu se passer?

Les premiers indices relevés par Aja Purvi, capitaine de gendarmerie à Saint-Paul, et Christos Konstantinov, sous-lieutenant, font du mari un coupable idéal. Ils sont sur le point de l'arrêter quand il décide de s'enfuir avec sa fille pour pouvoir se rendre à un mystérieux rendez-vous à l'Anse des Cascades. Pourquoi change-t-il brusquement ses plans, pourquoi veut-il absolument se rendre de l'autre côté de l'île?

Aja Purvi, persuadée de sa culpabilité, va faire en sorte que tous les moyens soient mis en place pour le retrouver. Elle a peur pour la vie de la petite... Mais ce que ne sait pas encore la capitaine, c'est que Martial Bellion connaît très bien l'île. La traque va être difficile. Bellion est tenace et Aja Purvi est têtue. Un caractère qui tranche avec celui de Christos, plutôt nonchalant, ayant un penchant pour la boisson et ne rêvant que de la belle Imelda. Les descriptions du sous-lieutenant sont assez savoureuses; ses pensées aussi.

Les gendarmes réussiront-ils à arrêter Bellion? Retrouveront-ils Liane? Et Martial sera-t-il à temps au mystérieux rendez-vous?

Ne lâche pas ma main - Michel BUSSI - Ed. Presses de la Cité - 2013

27/03/2013

Salon du Livre de Paris #3

Aujourd'hui, troisième et dernier volet de ma virée au Salon du Livre de Paris. J'ai été raisonnable et ne suis rentrée qu'avec deux livres dédicacés. Le premier m'a été offert. Il s'agit de Et Dior créa la femme de Francis Huster, paru aux éditions Cherche-Midi. Une dédicace charmante d'un acteur au sourire lumineux. Je peux vous dire qu'il est encore mieux en vrai qu'à la télé!

P1140729 Francis Huster.jpg

Puis, quelques heures plus tard, se rendre sur le stand des éditions Presses de la Cité pour une dédicace de Michel Bussi qui présentait son dernier polar Ne lâche pas ma main. Un auteur très sympathique qui est de plus en plus connu pour ses romans aux intrigues extrêmement bien ficelées. Personnellement, j'avais adoré Nymphéas noirs et Mourir sur Seine, qui se déroulaient tous les deux en Haute-Normandie. Le dernier se passe à la Réunion, île que l'auteur a visitée et qui l'a visiblement beaucoup inspiré. Hâte de me plonger dans ce roman.

images[1].jpg

J'ai bien sûr glané quelques marques-pages pour ma collection. Ceux des éditions Le Dilettante me plaisent beaucoup. Une petite maison d'édition qui publie des auteurs comme Laurent Graff, un auteur qui mérite d'être connu. Si vous n'avez pas encore lu Selon toute vraissemblance, je vous le conseille. J'avais adoré!

P1140799.JPG

Découvrir que l'Institut français édite des ouvrages avec des CD audio pour promouvoir la langue française. Les Instituts français sont un formidable relais de la culture française à travers le monde. On n'en parle pas assez!

livres,lecture,francis huster,michel bussi,le dilettante,laurent graff,salon du livre,actu,actualité

Enfin, je voudrais faire un petit clin d'oeil à Noukette qui avait organisé un concours sur son blog pour gagner des invitations pour le Salon. Merci à elle pour ces sésames!