Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2017

L'univers d'un écrivain - Yves SIMON

yves simon,l'univers d'un écrivain,magazine lire,actu,actualité,chansons,musiqueA l'occasion de la publication de Génération(s) éperdue(s) le magazine LiRE consacre ce mois-ci sa rubrique L'univers d'un écrivain à Yves Simon. On apprend dans cet article qu'il a commencé sa carrière comme auteur. En effet, il a d'abord été connu pour ses romans; Jours en couleurs et L'Homme-arc-en-ciel ont paru tous les deux en 1971. Il n'avait encore publié aucun disque même si la musique faisait déjà grandement partie de sa vie, notamment à travers le groupe Korrigans.

Yves Simon est un homme aux multiples facettes. Il erre entre la chanson et la littérature, passe la frontière avec facilité. Génération(s) éperdue(s) rassemble cent quarante de ses textes. Mais il planche déjà sur un autre ouvrage, une autobiographie dont il a déjà rédigé trois cents pages sur son ordinateur. Le bonhomme n'est pas du tout réfractaire aux nouvelles technologies.

L'univers d'Yves Simon est niché au cœur de l'Ile de la Cité, dans un appartement qui s'étend sur deux étages où vécut un temps Sami Frey. Cela fait quarante ans qu'il s'est installé là. Il y a beaucoup de livres, plusieurs guitares, un vélo d'appartement. Près de son ordinateur on découvre plusieurs pipes, qu'il fume, dit-il, uniquement lorsqu'il écrit. C'est un lève-tard qui va éplucher la presse tous les matins du côté de l'Odéon en buvant un petit crème. Il se met au travail l'après-midi et ne s'arrête que le soir.

On apprend par ailleurs dans cet article qu'il faisait partie de ces personnes reçues régulièrement par Mitterrand à l'Elysée, notamment pour y déjeuner. C'est grâce à Mitterrand qu'Yves Simon a fait la connaissance de Milan Kundera dont L'insoutenable légèreté de l'être a profondément modifié sa "façon d'écrire, de découper les chapitres".

Personnellement, je ne connaissais pas bien Yves Simon. Il était pour moi l'interprète du célèbre titre Au pays des merveilles de Juliet. Je ne savais pas qu'il était l'auteur de plusieurs romans, de recueils de nouvelles et d'essais. Pourtant Dieu sait que je suis une fille curieuse. Comment ai-je pu à ce point passer à côté? Moi dont les antennes bougent dans tous les sens...

31/01/2017

Janvier en quelques mots #4

Gustavo Dudamel à la tête du Wiener Philarmoniker le 1er janvier pour le traditionnel concert donné au Musikverein // Frissonner. Sentir avant tout le monde la baisse du thermomètre... // Hésiter entre littérature et politique. Entre politique et littérature // Ravie de ce petit bracelet Flowersforzo.é. A la fois élégant et casual et agréable à porter // Not in the mood // Détester la paperasse. L'avoir en horreur! // Commander une pizza au pizzaiolo ambulant // Donner sans scrupule des indices à l'adversaire pour l'aider à trouver les réponses aux questions du Trivial Pursuit (Et une franche rigolade pendant toute la partie!) // Lire. Beaucoup. Encore et encore. Dévorer les ouvrages // Michel Houellebecq, toujours aussi mystérieux et à contre-courant // Mignon le poissonnier... Hmmmm! // Envie de participer à un concours de nouvelles. Texte à envoyer le 28 février au plus tard. (Mais arriverai-je à caser cette fameuse phrase imposée...) // Montagnolo (fromage allemand), Mont Vully (fromage suisse), Munster (fromage français) : le plaisir n'a pas de frontières! // Rencontre littéraire avec Emmanuel Dongala venu présenter la Sonate à Bridgetower. Un homme passionné et passionnant

blogs,loisirs,humeurs,shopping,gourmandises,musique,actu,actualité

11/02/2015

In my letterbox... Happy!!!

musique,shopping,folk songs,the common linnets,calm after the storm,actu,actualité

11/12/2013

Baby, don't go breaking my heart...

Je me demandais comment des tubes seulement entendus à la radio me revenaient si bien en mémoire... Notamment des tubes d'Elton John sortis avant ma naissance. C'est un artiste que j'apprécie même si je suis loin d'avoir toute sa discographie. J'ai dû acheter une cassette du temps où ce support était à la mode et il y a quelques années j'ai acheté un CD de duos enregistrés lors d'un concert à New York. Parmi ceux-ci l'incontournable "Don't go breaking my heart" que Sir Elton interprète avec la chanteuse Kiki Dee.

C'est fou ce que des chansons et des mélodies peuvent accompagner une vie... Dans un autre genre, je peux citer Céline Dion. J'ai au moins cinq CD de la Canadienne. Je suis parfois émue aux larmes quand je l'écoute chanter. (Je dois vraiment lutter pour ne pas pleurer comme une madeleine!) Elle a une voix extraordinaire!


21/02/2013

J'entends très bien du bout du coeur...

Dites-le moi du bout des lèvres,

Moi, je l'entends du bout du coeur,

Moins fort, calmez donc cette fièvre.

Oui, j'écoute.

Oh, dites-le moi bien doucement.

Murmurez-le simplement.

Je vous écouterais bien mieux,

sans doute.

Si vous parlez du bout des lèvres,

J'entends très bien du bout du coeur,

Et je peux continuer mon rêve,

mon rêve...

Barbara Du bout des lèvres

imagesCAAKYU50.jpg

La chanson est ICI

08/10/2012

Expo "Django Reinhardt: swing de Paris"

musique,culture,cité de la musique,django reinhardt,actu,actualitéLa Cité de la musique propose l'exposition "Django Reinhardt: swing de Paris" jusqu'au 23 janvier 2013. Django Reinhardt appartient à la famille des Manouches, groupe très répandu en Allemagne et dans l'est de la France. Son enfance est marquée par le mode de vie itinérant. Il fait son apprentissage musical au sein de sa famille, apprenant le violon avant de se mettre au banjo. Très jeune il fait la manche dans les rues de Paris avec son frère Joseph. Il se fera ensuite remarquer par plusieurs accordéonistes qui lui demanderont de les accompagner au banjo dans les bals musette de l'est parisien.

Cette exposition retrace le parcours musical de Django Reinhardt et elle est l'occasion de faire revivre sa musique à travers de nombreux concerts, conférences et projections de films.

Cité de la musique - 221 avenue Jean Jaurès, 75019 PARIS - Ouvert du mardi au samedi de 12h à 18h, le dimanche de 10h à 18h. Fermé le lundi. Mêmes horaires et mêmes jours d'ouverture pour le Musée de la musique - Plein tarif: 7 euros pour les collections permanentes et 9 euros pour les expositions temporaires et les expositions permanentes.  

26/08/2012

The August Break 2012 #11

blogs,loisirs,photographies,the august break 2012,vacances,musique,actu,actualité

Mazurka Aleksandra Tansmana

blogs,loisirs,photographies,the august break 2012,vacances,musique,actu,actualité