Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2011

Chaque jour a sa "to do list" mais...

Ma bonne résolution de me coucher plus tôt n'a pas tenu longtemps. Je me glisse sous la couette à pas d'heure, j'ai un mal de chien à trouver le sommeil et j'émerge douloureusement le matin avec le sentiment qu'une partie de la journée est foutue. J'envie ceux qui se lèvent à 7h, frais comme des gardons, prêts à abattre une liste de tâches longue comme mon bras et qui ne feront même pas la grimace à 19h quand ils rentreront du boulot. 

Je crois en fait que je suis en "sous-activité". Il est évident que je suis beaucoup plus efficace quand j'ai beaucoup de tâches à accomplir dans la journée. Bosser à la maison n'est pas toujours la meilleure solution, surtout quand les tentations sont à portée de main. Chaque jour a sa "to do list" mais je ne fais jamais tout ce que j'avais prévu. Et je laisse bien sûr de côté les tâches dans lesquelles je ne trouve aucun intérêt.

blog,société,sommeil,lecture,tâches ménagères,cuisine,actu,actualité

Comment trouver la motivation pour accomplir les tâches barbantes? Ecouter en même temps un bon CD? Mettre BBC Radio4 pour travailler l'anglais? Vous me direz, plus tôt elles seront faites, plutôt j'en serai débarrassée. Mais ça ne me semble pas toujours si évident... Car elles ne font pas toujours le poids face à un bon bouquin ou à la confection de gâteaux, par exemple! Ah! Pourquoi trier des papiers alors que j'ai tous les ingrédients pour faire de bons muffins? Pourquoi ranger le bureau alors que j'ai un bon polar qui m'attend?

blog, société, sommeil,  

Ceci étant dit, je ne suis pas du genre non plus à rester les deux pieds dans le même sabot. Quand je m'attaque aux tâches barbantes, elles sont expédiées rapidement! (Je ne vais quand même pas passer ma vie à faire quelque chose qui ne me plaît pas, non?!)

(Si vous êtes sages je vous donnerai la recette des muffins la semaine prochaine. Mais seulement si vous êtes sages.)

blog, société, sommeil,

(La photo n'est pas libre de droits.)

11/07/2011

Toujours prêt, Jeeves? - P. G. WODEHOUSE

9782264043733[1].gifDans cet opus Bertram Wooster se fourre une fois de plus dans de sales draps. Il est tout d'abord poursuivi par le fiancé d'une ex-petite amie. Les tourtereaux ont rompu leur engagement en partie à cause de Wooster et le fiancé est bien décidé à lui faire la peau. Bertie doit par ailleurs sortir sa tante Dahlia d'un mauvais pas. La vieille parente a vendu son collier de perles pour acheter un journal sans le dire à son mari et le collier qu'elle possède (et qui doit être expertisé) n'est qu'une pâle copie du précédent... Heureusement Bertram peut compter sur Jeeves, son fidèle majordome qui a une solution à tout problème.

Les situations rocambolesques et cocasses s'enchaînent ainsi que les rebondissements. Cette histoire, rédigée dans une langue drôle et savoureuse, nous entraîne dans un monde plutôt exubérant et ironique. Bertram Wooster est ce qu'on peut appeler un anti-héros. Il n'a pas une once de courage, refuse les affrontements et est du genre à laisser les autres se débrouiller avec leurs problèmes. Il agit la plupart du temps sous la contrainte. Son truc c'est de passer du bon temps au Drones Club ou bien participer à des tournois de fléchettes. Ce qui lui vaut quelques désagréments...

Bien que le style de Wodehouse me plaise, et notamment ses expressions imagées, j'ai trouvé l'histoire un peu longuette. Elle manque parfois d'un peu de tonus. Ceci étant dit, la lecture de ce livre fut aussi amusante que celle de Jeeves, occupez-vous de ça!

Toujours prêt, Jeeves? - P. G. WODEHOUSE - Ed. 10/18 domaine étranger - 2007

livres,lecture,littérature,littérature anglaise,p. g. wodehouse,romans,angleterre,actu,actualité

 

Objectif 4/5

06/05/2011

Attention!

Jean-Christophe Rufin, qui devait s'arrêter à l'Armitière de Rouen demain à 15h30 pour rencontrer ses lecteurs, n'est visiblement plus au programme... Zut alors!

18/04/2011

Une nouvelle femme sous la Coupole

Danièle Sallenave, agrégée de lettres et écrivain, a été élue à l'Académie française le 7 avril dernier au fauteuil n°30, celui du feu Maurice Druon. Bienvenue à elle sous la Coupole.

sallenave[1].jpeg

Danièle Sallenave

(Photo de C. Hélie pour Gallimard.)

06/04/2011

Bilan du Challenge Europe Centrale et Orientale

P1100020 Pol la plume et la page.jpgJ'espère que vous avez eu le temps de terminer vos ouvrages pour le Challenge Europe Centrale et Orientale car celui-ci a pris fin jeudi 31 mars à minuit. Plusieurs d'entre vous semblent avoir rempli le contrat. Il s'agit de Cynthia, Pascale et Catherine. Bravo à elles! Je félicite également les autres participantes car dans la jungle des challenges, pas facile de tous les relever. Moi la première, je ne l'ai pas mené jusqu'au bout, pas motivée pour ma dernière lecture.

C'est Cynthia qui a été la plus assidue. Elle recevra en plus du diplôme une petite surprise. Il faudra pour cela qu'elle me donne son adresse...

Voici le récapitulatif des lectures:

Cynthia a lu La confusion des sentiments , Un soupçon légitime, Vingt-quatre heures de la vie d'une femme de Stefan Zweig. Elle a continué avec Double rêve d'Arthur Schnitzler, Au fil de la vie de Rainer Maria Rilke et son dernier choix est L'homme est un grand faisan sur terre, d'Herta Muller, prix Nobel de littérature 2009.

Angie a lu Un mariage à Lyon de Stefan Zweig.

Karine a lu Confusion des sentiments de Stefan Zweig.

DeL a lu La pianiste d'Elfriede Jelinek.

Liza Lou a peut-être abandonné en cours de route?

Pickwick a lu le Brave soldat Chveik de Jaroslav Hasek et Un train pour Trieste de Domnica Radulescu. Si vous avez des nouvelles de Pickwick, je suis preneuse. J'avais laissé des coms sur son blog et envoyé un mail mais pas de réponse...

Catherine a lu Un train pour Trieste de Domnica Radulescu, Le bouquiniste Mendel de Stefan Zweig et La perspective Nevski de Nicolas Gogol. 

Pascale a lu un Soupçon légitime, La confusion des sentiments de Stefan Zweig et Une journée d'Ivan Denissovitch d'Alexandre Soljenitsyne.

La plume et la page a lu L'ami du défunt d'Andreï Kourkov et Divorce à Buda de Sandor Marai.

13/02/2011

Les dimanches en photo (9)

P1070561 La plume fev 2011.jpg

04/02/2011

Poirot joue le jeu - A. CHRISTIE

Numériser0004.jpgPoirot est appelé par Ariane Oliver à Nasse House pour remettre les prix d'une course à l'assassin organisée lors de la kermesse annuelle. Mrs Oliver, romancière renommée, a été chargée d'imaginer l'intrigue et les différents indices. Mais quelque chose semble clocher et elle se confie à Poirot. Elle a l'impression que quelque chose va arriver mais elle ne saurait dire quoi.

Son intuition était bonne. Le jour de la kermesse, alors que la fête bat son plein, Poirot et la romancière découvrent la jeune fille chargée de mimer le cadavre étranglée dans la remise, lieu où devaient la trouver les enquêteurs d'un jour. Qui a bien pu assassiner cette gamine, fille de gens du voisinage? Par ailleurs, la maîtresse de maison, Lady Stubbs, a mystérieusement disparu. L'enquête piétine et un mois après l'affaire n'est toujours pas réglée. Mais "Hercule Poirot n'abandonne jamais"! Il va retourner sur les lieux interroger les parents de la jeune fille et Mrs Folliat, ancienne maîtresse de Nasse House qui vit désormais dans un pavillon de la propriété...

Une fois de plus Agatha Christie tient son lecteur en haleine jusqu'aux dernières pages. Et impossible de découvrir l'assassin avant que Poirot ne l'ait lui-même désigné...

Poirot joue le jeu - Agatha CHRISTIE - Ed. LGF - 1985

Agatha Christie

 

  Objectif 2/10