Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2012

Expo "Monet intime" à Giverny

expositions, photographies, bernard plossu, musée des impressionnismes, giverny, actu, actualité, claude monetLe Musée des impressionnismes de Giverny propose l'exposition "Monet intime. Photographies de Bernard Plossu" jusqu'au 31 octobre 2012. Le photographe présente soixante clichés réalisés lors de deux visites, la première pendant l'hiver 2010 et la seconde au printemps 2011. Ils montrent de façon intime la maison de Claude Monet ainsi que les jardins pris depuis la bâtisse. De très belles photographies imprimées pour les unes en couleur (tirages mats au charbon de Fresson) et pour les autres en noir et blanc (réalisés par Guillaume Geneste).

Cette exposition est un régal pour ceux qui aiment les flous et les impressions fugitives. Bernard Plossu a joué entre ombre et lumière avec son vieux Nikkormat pourvu d'un objectif 50 millimètres.

Musée des impressionnismes de Giverny - 99 rue Claude Monet, 27 620 GIVERNY - Musée ouvert tous les jours de 10h à 18h du 1er avril au 31 octobre. Ouvert tous les jours fériés. Fermé du 16 au 26 juillet sauf Monet intime - Accès libre à cette exposition temporaire

expositions, photographies, bernard plossu, musée des impressionnismes, giverny, actu, actualité, claude monet

Bernard Plossu

expositions, photographies, bernard plossu, musée des impressionnismes, giverny, actu, actualité, claude monet

expositions, photographies, bernard plossu, musée des impressionnismes, giverny, actu, actualité, claude monet

expositions, photographies, bernard plossu, musée des impressionnismes, giverny, actu, actualité, claude monet

(Les photos ne sont pas libres de droits.)

04/09/2011

Dans le jardin de Claude Monet

C'est un lieu où l'on croise des gens de toutes nationalités. Le jardin de Claude Monet est cosmopolite. Asiatiques, anglo-saxons, sud-américains, latins et scandinaves s'y retrouvent pour contempler les palettes de couleurs naturelles imaginées par le peintre. Celles situées devant la demeure de l'artiste mais aussi celles du jardin d'eau où flottent des dizaines de nymphéas roses, jaunes et blancs. 

fondation claude monet,giverny,jardins,photographies,peintures,actu,actualité

Ce n'est pas un lieu dans lequel on flâne. L'attention est sollicitée à tout instant. Chaque point de vue est intéressant. On s'arrête notamment sur le pont japonais pour immortaliser la pièce d'eau. On observe les compositions, les nuances, les reflets des nuages... On aperçoit un jardinier assis dans une barque pour désherber et nous voilà à nouveau titillés par la lumière et le soleil qui joue à cache-cache avec les branches.

fondation claude monet,giverny,jardins,photographies,peintures,actu,actualité

Avant de courir vers le jardin qui est un tableau à lui tout seul, on fait un détour par la maison de l'impressionniste dans laquelle il vécut de 1883 à 1926. On y découvre la pièce de vie et puis aussi sa chambre, la cuisine et la magnifique salle à manger peinte en jaune où l'on peut voir de très nombreuses estampes japonaises dont certaines sont signées Hiroshige Utagawa, un dessinateur, graveur et peintre japonais qui me fait à chaque fois penser à un poème de Wislawa Szymborska. (Ne me demandez pas pourquoi, ce serait trop long à vous expliquer!)

Pour prolonger le plaisir et garder un souvenir de ce lieu magique, arrêtez-vous à l'atelier-boutique de la Fondation ou à la boutique Emilio Robba.

Fondation Claude Monet - Ouvert tous les jours du 1er avril au 31 novembre 2011 inclus de 9h30 à 18h (dernière admission à 17h30) - Tarif: 8 euros. Enfants - de 12 ans et étudiants: 5 euros. Enfants - de 7 ans: gratuit. Handicapés: 4 euros.  

Boutique Emilio Robba - Située en face du parking de la Fondation Claude Monet, 27260 GIVERNY - Ouvert du 2 avril au 31 octobre.

fondation claude monet,giverny,jardins,photographies,peintures,actu,actualité

(Les photos ne sont pas libres de droits.)

31/08/2011

La collection Clark à Giverny

Le Musée des impressionnismes de Giverny accueille près de 70 toiles de la collection Clark jusqu'au 31 octobre 2011. Sont présentés des chefs-d'oeuvre de Claude Monet, Camille Pissarro, Alfred Sisley, Berthe Morisot, Edouard Manet réunis autour d'une vingtaine de toiles d'Auguste Renoir dont Marie-Thérèse Durand-Ruel cousant, un tableau aux couleurs éclatantes.

 

imagesCAYN93RE.jpeg

Marie-Thérèse Durand-Ruel cousant par Auguste Renoir

Il y a aussi quelques oeuvres pré-impressionnistes de Camille Corot et Jean-François Millet ainsi que des peintures de style plus académique de Jean-Léon Gérôme. A noter la présence de toiles magnifiques de Giovanni Boldini, peintre italien né à Ferrare le 31 décembre 1842 et mort à Paris le 11 janvier 1931.

imagesCAERGNDA.jpeg

Traversant la rue par Giovanni Boldini

Cette exposition est organisée par le Sterling and Francine Clark Art Institute, Williamstown, Massachusetts, USA.

Musée des impressionnismes - 99 rue Claude Monet, 27620 GIVERNY - Exposition ouverte tous les jours de 10h à 18h (dernière admission à 17h30) - Tarif adulte: 6,50 euros. Tarif réduit: 4,50 euros. De 7 à 12 ans: 3 euros. Gratuit pour les moins de 7 ans.

P1120348 Jardin musee impressionnisme.jpg

P1110149 Musee impressionnisme.jpg

Le jardin du musée

(Les photos ne sont pas libres de droits.)

04/04/2011

Nymphéas noirs - M. BUSSI

livres,littérature,normandie,giverny,romans,michel bussi,nymphéas noirs,actu,actualitéVoilà un beau roman policier aux couleurs locales. L'action se déroule à Giverny. Nous sommes en 2010 et l'on fête cette année-là l'impressionnisme en Normandie. Tout tourne autour de la peinture, de Monet et du village.

L'histoire est pour l'essentiel racontée par une dame âgée dont nous ne connaîtrons le nom qu'à la fin du roman (ou par déduction si on est perspicace). Trois femmes nous sont présentées dans le prologue: Fanette, âgée de 11 ans, Stéphanie, l'institutrice du village, et cette vieille dame qui a un peu plus de 80 ans. Trois femmes dont on suit les pensées du 13 au 25 mai 2010. Chacune a sa vision particulière de la situation. Enfin, chacune...

Un homme a été retrouvé assassiné dans le ru de l'Epte. On sait qu'il habite Giverny et qu'il est ophtalmologue dans le XVIème arrondissement de Paris. Un homme marié mais qui visiblement ne se contentait pas de sa femme. Un passionné d'art à la recherche d'un tableau de Monet, un "Nymphéas". Une carte postale est retrouvée sur lui. Au dos est indiqué: BON ANNIVERSAIRE. ONZE ANS. Puis, tout en bas, on a collé une phrase extraite du roman Aurélien de Louis Aragon "Le crime de rêver je consens qu'on l'instaure".

Débarque alors l'inspecteur Laurenç Sérénac, un type du sud-ouest fraîchement muté à Vernon, et son adjoint, l'inspecteur Sylvio Bénavides, un gars méticuleux d'origine portugaise, collectionneur de barbecues et sur le point d'être papa. Les dialogues entre ces deux-là sont assez savoureux. Autant le premier est nonchalant que le deuxième est tatasse.

J'aimerais vous en dire plus sur l'histoire mais je risque de vous dévoiler trop de choses et pour cette histoire, moins on en dit, mieux c'est. Il y a plusieurs degrés de lectures et un personnage peut en cacher un autre... Je vous le recommande vraiment. Et tout particulièrement si vous habitez l'Eure et la Haute-Normandie.

Nymphéas noirs - Michel BUSSI - Ed. Presses de la Cité / Terres de France - 2010

livres,littérature,normandie,giverny,romans,michel bussi,nymphéas noirs,actu,actualité

 

Objectif 6/7