Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2018

L'ordre du jour - E. VUILLARD

livres,essai,littérature,éric vuillard,actu,actualité,goncourt,prix goncourtIl faut se souvenir qu'à cet instant la Blitzkrieg n'est rien. Elle n'est qu'un embouteillage de panzers. Elle n'est qu'une gigantesque panne de moteur sur les nationales autrichiennes, elle n'est rien d'autre que la fureur des hommes, un mot venu plus tard comme un coup de poker. Et ce qui étonne dans cette guerre, c'est la réussite inouïe du culot, dont on doit retenir une chose: le monde cède au bluff. Même le monde le plus sérieux, le plus rigide, même le vieil ordre, s'il ne cède jamais à l'exigence de justice, s'il ne plie jamais devant le peuple qui s'insurge, plie devant le bluff.

Je lis rarement les livres primés par le Goncourt mais cette année, concours de circonstances, une amie - à qui une amie l'avait prêté - m'a demandé si j'étais intéressée par cette lecture. J'avais entendu de bonnes critiques sur ce bouquin qui parle de la Seconde Guerre mondiale sous un angle pour le moins original. J'ai donc accepté la proposition. De plus, le livre étant assez court, cela me permettait de l'intercaler entre deux romans du Prix des lecteurs de l'Armitière.

Le livre de Vuillard est intéressant, il met en lumière un aspect peu évoqué du conflit de 39-45, à savoir la collusion entre les magnats des grosses entreprises allemandes et le 3ème Reich. La forme et le style - ciselé avec langage soutenu - m'ont convaincue. Sur le fond, même si je ne remets aucunement en cause ce qu'Eric Vuillard écrit, j'ai été un peu déçue. En effet, moi qui pensais qu'il allait parler de bout en bout du livre de façon explicite de ces patrons qui ont collaboré avec les Nazis, eh bien je suis restée sur ma faim. Il évoque certes une réunion où ils étaient tous présents au début et à la fin du bouquin, il convoque aussi quelques dignitaires européens qui auraient pu agir avant qu'il ne soit trop tard, mais le milieu du livre est surtout constitué du jour précédent l'Anschluss, du jour-même de l'Anschluss, et du lendemain. Il ne nous parle plus (ou presque plus) de ces gros bonnets qui ont fait passer en priorité leurs intérêts plutôt que ceux de leurs concitoyens.

Ceci étant dit, ce fut une lecture fort enrichissante et j'ai été séduite par cette plume. Donc malgré ma petite déconvenue, je vous conseille ce livre.

L'ordre du jour - Eric VUILLARD - Ed. Actes Sud - 2017

08/11/2012

And the winner is...

Jérôme Ferrari et son roman Le sermon sur la chute de Rome! Il a reçu le Prix Goncourt mercredi 7 novembre avec cinq voix contre quatre pour Peste & Choléra de Patrick Deville. (Je pensais d'ailleurs que c'est ce dernier qui l'obtiendrait mais les votes des jurés du Goncourt sont toujours entourés d'un grand mystère...)

livres, lecture, littérature, prix goncourt, jérôme ferrari, actu, actualité

04/11/2011

And the winner is...

Alexis Jenni! Le prix Goncourt lui a été décerné mercredi 2 novembre pour L'art français de la guerre (Gallimard). Une belle récompense pour l'auteur qui se qualifie "d'écrivain du dimanche".

imagesCAOYU5GZ.jpeg

Le prix Renaudot a récompensé Limonov (P.O.L) d'Emmanuel Carrère.

17/06/2011

François Weyergans reçu à l'Académie française

françois weyergans, académie française, littérature, cinéma, prix goncourt, immortels, actu, actualitéFrançois Weyergans, écrivain et cinéaste franco-belge, a été reçu hier, jeudi 16 juin, à l'Académie française par les Immortels et plus particulièrement Erik Orsenna qui a prononcé le discours de réception du nouveau venu. François Weyergans siégera au fauteuil n° 32, dit le "fauteuil maudit". Ce siège a été occupé par Maurice Rheims jusqu'en 2003. Attribué à Alain Robbe-Grillet en 2004, celui-ci refusa d'y siéger, ne se soumettant jamais au cérémonial de l'habit vert.

(Photo parue dans l'Est Républicain.)

08/11/2010

And the winner is...

Michel Houellebecq pour son ouvrage La carte et le territoire. Le prix Goncourt 2010 lui a été décerné aujourd'hui 8 novembre par un jury de dix écrivains réunis à l'Hôtel Drouant à Paris. Beaucoup de lecteurs avaient misé sur lui... N'ayant pas encore lu son livre, je ne peux pas vous dire s'il aurait été en haut de mon classement. Je vais aller à la  bibliothèque pour l'emprunter s'il n'est pas déjà réservé. A moins qu'une âme charitable m'en envoie un exemplaire?

9782081246331[1].gif

Virginie Despentes a quant à elle reçu le prix Renaudot pour Apocalypse bébé.