Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2016

Le chant syncopé de la tempête

Tout le jour le ciel, tel une serpillière, s'était tordu en averses de neige drue. Cécilia n'avait vu personne. Pas une seule visite. Personne ne s'était risqué à sortir par ce temps. Elle-même n'avait pas osé mettre un pied dehors. Elle avait juste reçu un appel de Stanislas. Plaisir minuscule au milieu de ce brouillard aveuglant. Pour le coup les nuages ne s'étaient pas montrés dilettantes et ils n'avaient pas plaidé coupables en laissant place aux rayons du soleil quelques instants. Il n'y avait eu aucune éclaircie sur le village. C'avait été une journée blanche.  

Cécilia ressentait l'agacement de la bâtisse face aux assauts du vent. La maison craquait de partout et le chant syncopé de la tempête ne l'incitait pas à se mettre sous la couette. Elle savait qu'une nuit d'insomnie se profilait. Installée dans le canapé près de la cheminée elle contemplait l'éparpillement de livres et de vieux almanachs qui s'étendait à ses pieds.  Quelques recueils de poésie étaient également entreposés par terre. Elle avait prévu de quoi tenir jusqu'aux petites heures du matin.

L'âtre lui renvoyait une chaleur douce. De petites bûches se consumaient sur les chenets en fer hérités de ses grands-parents. Les flammes, tantôt sveltes, tantôt dodues, exécutaient une farandole mélancolique. Cécilia était comme hypnotisée et ne vit pas le sommeil pointer son nez.

Elle se réveilla vers 6 heures et entendit le vent respirer doucement. Il s'était apaisé comme un enfant qui s'endort épuisé d'avoir trop crié. Le feu était éteint mais elle n'avait pas froid. Un plaid avait été déposé sur ses épaules. Son cerveau vu rouge. Avait-elle oublié de verrouiller la porte d'entrée? Ou celle du garage? Elle bloqua sa respiration dans l'espoir de capter un bruit. Mais rien. La maison lui renvoya un grand silence. Son cœur s'affola. Quelqu'un était vraisemblablement entré chez elle avec un passe-partout. Et quelles que soient ses motivations, ce n'était certainement pas par gentillesse qu'il l'avait couverte d'un plaid. Elle n'osait pas bouger, pensant que l'intrus était peut-être tapi dans l'ombre en train de l'observer.

Ce texte a été rédigé pour les Plumes n°48 organisées par Asphodèle. Il n'est pas libre de droit, et la photo non plus.

texte original,écriture,littérature,hiver,neige,tempête,insomnie,actu,actualité

18/12/2014

Belle de la tête aux pieds #8

Quand il fait bien froid, on sort écharpes et bonnets. Certains préféreront les chapeaux, d'autres les bérets mais dans l'ensemble, les couvre-chefs ont la cote.

Moi la première, quand les températures chutes (en-dessous de 0°C), j'enfonce un bonnet sur mes oreilles et je cache ma gorge avec une écharpe. J'ai un peu de mal avec la laine (ça pique) mais c'est plus chaud que l'acrylique alors je ruse. Je mets un col roulé dans une autre matière afin de pouvoir utiliser une écharpe en laine.

Cette année la mode est au snood. On en voit partout. Cependant je ne suis pas tentée. J'aime les écharpes plus classiques. (Mais je ne m'habille pas comme une mémé! Et, oh, qu'est-ce que vous étiez en train de vous imaginer?!)

Bon, et vous, vous mettez quoi pour sortir?

hiver,shopping,vêtements,bonnets,écharpes,actu,actualité

25/10/2012

Défi "un Hiver en Russie"

challenges, lectures, voyages, russie, hiver, actu, actualité

Cryssilda Collins et Titine proposent le challenge "un Hiver en Russie" du 21 décembre 2012 au 21 mars 2013. Il s'agit de lire des ouvrages d'auteurs russes ou parlant de la Russie (romans, nouvelles, essais...), de la gastronomie, de voyages, et des us et coutumes de ce grand pays. C'est selon vos envies.

J'ai replongé dans la langue russe il y a quelques semaines mais il me manquait un vrai déclic pour me (re)mettre à la lecture d'auteurs russes. J'ai donc décidé de participer au défi lancé par Cryssilda et Titine. L'hiver aura la couleur des steppes et des samovars!

Pour plus d'infos c'est par ICI. Bon challenge si vous tentez l'aventure!

10/02/2012

Gage de confiance

Victoria se regarda une dernière fois dans la glace avant de sortir. Elle ajusta les épaulettes de son manteau puis positionna son béret sur sa tempe droite. Ses yeux étincelaient sous ses paupières teintées d'un marron irisé. Elle repensait à ce que lui avait dit Peter deux heures plus tôt alors qu'elle était lovée dans ses bras. Avait-elle bien entendu? Elle avait en tout cas ressenti une petite décharge électrique dans le coeur. Mais elle avait réagi avec dérision car elle trouvait le mariage démodé. Il lui semblait par ailleurs que c'était un noeud qui se resserrait chaque jour un peu plus autour du cou. Promettre de chérir une personne le restant de ses jours lui était impossible. Car la vie réserve des surprises. Est-il possible de savoir si cinq ans plus tard on aura toujours la même affection pour la personne qui partage notre vie? 

Mais Peter était très sérieux ce matin-là. Victoria s'en voulait un peu d'avoir accueilli sa proposition avec ironie. Elle ne voulait pas le blesser. Lui demander de l'épouser était un superbe gage d'amour et de confiance de sa part. Comme pour la sauver d'un mauvais rêve le réveil s'était mis à sonner. Une bonne excuse pour se défiler. Elle était quitte pour le moment. 

Le froid était mordant. Un vent glacial giflait les joues. Le gel persistait et le givre recouvrait tout. Dans Kensington Gardens des pies picoraient des graines apportées par les habitants du quartier. Elles se déplaçaient dans une sorte de sarabande sur les pelouses. Victoria se souvint tout à coup que l'oiseau était synonyme de bonne nouvelle dans le folklore chinois. Le parallèle qu'elle fit avec la proposition de Peter l'agaça. Elle ne voulait pas y penser.

Elle se rendit à la rédaction à pied ce qui lui prit pas loin d'une heure. Les trottoirs étaient verglacés et chaque pas était une aventure même dans les rues les plus fréquentées: Park Lane, Piccadilly, St James's street. Lorsqu'elle arriva, très peu de journalistes étaient à leur bureau. La journée s'annonçait difficile. Victoria se demanda comment la pimenter. Elle avait vu un documentaire la veille à la télévision qui présentait un collectionneur de cactus miniatures dans la banlieue de Londres. Cela ferait un bon sujet magazine pour le surlendemain. Pour le lendemain elle envisageait de titrer sur la recrudescence des cas de grippe et de bronchiolite. Elle voulait aussi un sujet sur les otaries du zoo municipal dont le bassin s'était transformé en patinoire. Victoria espérait que cela réveillerait les quelques journalistes présents qui avaient les paupières lourdes d'un excédent de sommeil ou d'une nuit frénétique. Un autre sujet avait retenu son attention ce jour-là: la découverte d'un lac d'eau douce sous la calotte glaciaire du pôle sud.

Daniel arriva dans son bureau vers 11h avec son lot de mauvaises nouvelles. Une dépêche était tombée la veille rapportant qu'un groupe islamiste avait critiqué la religion anglicane dans des termes assez durs. L'archevêque de Cantorbéry, Rowan Williams, avait envoyé un communiqué à toutes les rédactions pour répondre à ce blasphème. Le sujet serait mis dans les dernières minutes. Il y avait aussi un accident tragique en montagne. Deux Britanniques étaient tombés dans un précipice dans les Alpes alors qu'ils faisaient du hors piste. Enfin, les producteurs de fromage du Somerset prévoyaient une grande manifestation pour réagir à l'embargo des Etats-Unis sur l'importation de Cheddar.

Ce texte a été rédigé pour l'édition 55 du jeu Des mots, une histoire initié par Olivia. Il y avait 24 mots imposés. Il n'est pas libre de droits. La photo non plus.

textes originaux,écriture,littérature,londres,hiver,actu,actualité

18/12/2011

Les dimanches en photo (23)

Sapin rouge Paris dec 2011.jpg

Vive le vent, vive le vent, vive le vent d'hiver...

01/01/2011

Bonne année!

La Plume et la Page vous souhaite une très belle année 2011. Qu'elle vous apporte tout ce que vous désirez et principalement la santé. Soyez heureux!

P1040181 Fbk.jpg

20/12/2010

Couleurs d'hiver...

P1070351 Montv dec 2010.jpg

P1070359 Montv dec 2010.jpg

P1070364 Montv dec 2010.jpg

Ma jolie commune sous la neige