Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2016

Relever la tête

Le 14 juillet fut une fête, une très belle fête avec défilé des troupes sur les Champs Elysées, un magnifique concert de musique classique retransmis du Champ de Mars et un merveilleux feu d'artifice embrasant la Tour Eiffel. Une très belle fête jusqu'à ce que je voie sur Twitter des messages indiquant aux Niçois de rester cloîtrés chez eux et évoquant un attentat.

J'ai zappé sur les chaînes d'infos en continu pour en savoir plus. Certains parlaient d'une trentaine de morts, d'autres d'une cinquantaine. J'essayais de comprendre ce qui se passait. On ne savait pas bien si l'attentat était terminé ou si les forces de l'ordre étaient toujours à l'œuvre pour arrêter le ou les attaquants. Quelques images montraient par ailleurs des scènes de panique, la foule courant, puis des ambulances stationnées au beau milieu de la Promenade des Anglais. J'ai attendu plus d'infos fiables mais les journalistes semblaient dépassés par les événements. Les correspondants sur place n'avaient pas plus d'infos à donner. J'ai éteint la télé et suis allée me coucher avec un goût amer dans la bouche.

Lorsque je me suis levée vendredi matin le bilan était de 84 morts et faisait état de très nombreux blessés. On m'aurait donné une gifle je pense que la sensation aurait été la même. J'étais sonnée et me demandais quand ces agissements allaient-ils enfin cesser? Et puis un sentiment de colère est monté en moi. De la colère contre cet illuminé, contre les politiques, contre Dieu. J'avais la gorge nouée et des larmes ont dévalé mes joues. J'étais en colère et impuissante.

Puis, je me suis dit que la meilleure réponse que l'on pouvait donner à ceux qui voudraient nous mettre à genoux, nous faire courber l'échine, c'était de relever la tête et de continuer à vivre, de profiter de la vie et des gens qu'on aime, de sortir s'amuser, de faire la fête. Dire à nos proches qu'on tient à eux, ne pas se fâcher pour des broutilles parce que c'est une perte de temps inutile. Vivre envers et contre tout. 

blogs,humeurs,presse,médias,france,actu,actualité

21/02/2015

I'll never forget!

Ten years ago...

11/01/2015

Les dimanches en photo (61)

je suis charlie,presse,médias,actu,actualité

27/05/2013

Ian Hamel au Club de la Presse

livres,essais,ian hamel,andré bettencourt,l'oréal,médias,presse,actu,actualitéIan Hamel, journaliste de l'hebdomadaire Le Point, et de l'Agefi, quotidien de l'Agence économique et financière à Genève, était au CPHN il y a quelques jours pour présenter son essai sur les derniers secrets de la famille Bettencourt. Il revient notamment sur le passé d'Eugène Schueller et d'André Bettencourt, dévoilant quelques secrets bien gardés sur leur compte. Un retour en arrière qui permet par ailleurs de mieux comprendre le défilé d'hommes politiques de gauche et de droite à Neuilly pour récupérer quelques "subsides"... Ils seraient nombreux à avoir croqué un morceau du gâteau, même si, au dire de Ian Hamel, il est difficile de le prouver. Outre les événements politiques, il revient sur le conflit qui a opposé Liliane Bettencourt à sa fille Françoise.

Les Bettencourt derniers secrets - Ian HAMEL - Ed. de l'Archipel - 2013 

livres,essais,ian hamel,andré bettencourt,l'oréal,médias,presse,actu,actualité

Ian Hamel

16/01/2013

Alain Duhamel à l'Institut de France

Le journaliste politique et écrivain Alain Duhamel a été élu il y a quelques jours à l'Institut de France. Il succède au géographe et démographe Jacques Dupaquier au fauteuil n°7 de l'Académie des Sciences morales et politiques.

imagesCA2P1K1C.jpg

11/11/2012

Porte-plumes au vent - M. CAFFIER

livres,littérature,presse,journalisme,médias,michel caffier,actu,actualitéVoilà un roman fort intéressant sur le métier de journaliste. Michel Caffier nous raconte, à travers l'histoire de Pierre Léger et de quelques uns de ses confrères, l'évolution du métier de la fin de la guerre aux années 80. A l'époque il n'y a pas encore la télévision et le journalisme de radio n'est pas encore très développé.

Pierre Léger, qui rentre au Havre après avoir été démobilisé, cherche du travail. Alors qu'il se rend au journal La Normandie pour y faire paraître une annonce, il a la surprise d'être reçu par le patron du canard qui lui propose un job. Après une courte période d'essai, le jeune Pierre est finalement embauché et est rapidement promu au poste de reporter. (A l'époque il n'y avait pas besoin de passer par une école de journalisme pour commencer dans le métier...)

A force de couvrir différentes affaires, Pierre va se lier avec d'autres confrères travaillant pour des journaux de Nancy, Lyon, Toulouse et Lille. Une vraie entente va se créer entre eux et ils vont prendre l'habitude de se retrouver pour passer le nouvel an. Ils vont se recevoir à tour de rôle. Ils organiseront même des déplacements communs pour couvrir des événements à l'étranger. L'ambiance est bon enfant et il y a un réel esprit de camaraderie. Ce n'est pas encore le règne de l'argent... Les articles sont dictés par téléphone à la secrétaire et on tape encore à la machine à écrire.

J'ai lu ce livre très rapidement. Il est très intéressant. L'auteur donne des détails sur le monde de la presse écrite ainsi que sur de nombreux événements qui ont eu lieu au cours de ces quatre décennies. Si la vie professionnelle est très bien rendue, la vie privée n'est pas non plus négligée. Des enfants naissent, grandissent et ont à leur tour des enfants. Un roman que je vous conseille si vous vous intéressez au monde de la presse. Vous passerez un bon moment.

Porte-plumes au vent - Michel CAFFIER - Ed. Presses de la Cité - 2010

06/11/2012

Happy birthday my blog!

Voilà trois ans que j'ai ouvert ce blog. Que de beaux moments partagés avec vous qui me lisez régulièrement. La blogosphère est une planète cosmopolite et enrichissante. Ces trois années furent jalonnées de très beaux moments et de quelques coups de mou mais je ne regrette pas une seconde d'avoir partagé ici mes lectures, des textes originaux et aussi quelques coups de gueule. C'est un petit espace de liberté qui me convient de plus en plus! Je rempile pour une année de plus et j'espère que vous viendrez encore longtemps vous promener sur cette page. Bon voyage et belles lectures!

P1110664 filtre colore couleurs ternies.jpg