Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2017

Balade en ville

Une balade en ville, c'est oublier le temps, ou le prendre. C'est regarder les vitrines d'un œil, regarder des produits sans l'intention de les acheter. C'est humer les odeurs de bitume, les parfums de passants que l'on croise. On a les sens en éveil. Les rayons du soleil jouent sur les façades et se disputent le ciel avec les nuages. Une balade en ville au printemps, ce sont les oiseaux qui gazouillent gaiment, les branches des arbres qui se parent de vert tendre. L'air est léger.

Dans la grosse ville toute proche, le centre-ville est, pour une bonne partie, piétonnier. Les gens cheminent nonchalamment, le nez en l'air et les mains dans les poches. Ils oublient leur téléphone portable qui sert uniquement à prendre des photos pour immortaliser le renouveau de la vie après l'hiver gris, lourd de vent et de pluie. Le temps d'un après-midi, ils laissent de côté les petits tracas du quotidien. Ils ont appuyé sur pause. C'est le moment de souffler. Les belles éclaircies permettent de s'installer en terrasse et de profiter d'une lux-thérapie gratis.

Se balader en ville, c'est traîner un peu avant de rentrer. On ne regarde surtout pas sa montre. Ou si, juste pour avoir le plaisir de dire: "Ah, il est cette heure-là... On a le temps!" Et on repart explorer des rues dans lesquelles on était pas passés depuis longtemps.

loisirs,humeurs,balade,voyages,ville,mer,actu,actualité

05/02/2017

Les dimanches en photo (77)

photographies,mer,météo,tempête,actu,actualité

23/08/2012

The August Break 2012 #10

History on the beach...

blogs, loisirs, photographies, vacances, mer, débarquement, actu, actualité

blogs, loisirs, photographies, vacances, mer, débarquement, actu, actualité

blogs, loisirs, photographies, vacances, mer, débarquement, actu, actualité

Hommage aux Canadiens qui ont versé leur sang sur le territoire de France

17/08/2012

The August Break 2012 #7

Soleil iodé

blogs, loisirs, photographies, vacances, mer, actu, actualité

blogs, loisirs, photographies, vacances, mer, actu, actualité

blogs, loisirs, photographies, vacances, mer, actu, actualité

blogs, loisirs, photographies, vacances, mer, actu, actualité

blogs, loisirs, photographies, vacances, mer, actu, actualité

19/05/2010

Jon l'Islandais - B. d'HALLUIN

9782847201611[1].gifVoilà un beau roman. Un très beau roman, même. Bruno d'Halluin nous fait voyager entre Bristol, l'Islande, les Açores et des terres situées vers le couchant à travers l'histoire de Jon (prononcer Yonn) Thorsteinsson. L'histoire se situe à la fin du XVe siècle et au début du XVIe siècle

Enlevé en Islande, Jon est placé comme domestique chez un armateur de Bristol, Thomas Barstaple. Jon n'a alors que 7 ans mais a juré qu'il retournerait un jour en Islande pour retrouver sa mère. Ses menues courses à l'extérieur de la maison des Barstaple le conduisent inévitablement vers les rives de l'Avon et de la Frome où les bateaux déchargent leurs cargaisons. A force de traîner, il finit par nouer des amitiés et retrouve un Islandais qui comme lui a été amené de force en Angleterre.

Jusqu'au jour où Jon se fait attraper par son patron alors qu'il était sorti en pleine nuit. Il est envoyé travailler à la tannerie où les tâches sont rudes mais le jeune Islandais n'oublie pas la promesse qu'il s'est fait: retrouver sa mère. Avec la complicité de quelques Anglais, les Norrois volent une vieille coque et partent en direction de l'Islande. Ils échoueront sur les côtes islandaises. Jon parvient ensuite à rejoindre le village où vivait sa mère mais il apprend qu'elle est partie aux Açores retrouver son oncle...

Le héros s'appelle Jon mais dans ce roman il y a un autre héros de taille: la mer. Elle a une place prépondérante dans le livre. Elle est présente à chaque page, rythme les saisons et la vie de Jon, devenu marin hors pair. 

On découvre la vie de l'Islande au XVIe siècle, les luttes pour la possession des terres, les coutumes et les travaux qui changent au fil des saisons sur fond d'amitié, d'amour, de haine et de vengeance. La vie est difficile et pour l'homme libre qu'est Jon Thorsteinsson, elle sera encore plus. 

Bien que l'histoire soit fictive bon nombre de faits cités et de personnages ont existé. Et le vocabulaire utilisé est très précis. On trouve de nombreux termes relatifs à la marine et à la navigation. Les amoureux de la mer y trouveront à coup sûr leur compte. Un roman qui sent bon l'iode et a la couleur de l'Islande. J'ai suivi les aventures du héros à Bristol, en Islande et aux Açores un peu comme l'un de ses compagnons de route.

Jon l'Islandais - Bruno d'HALLUIN - Ed. Gaïa - 2010