Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2012

Les dimanches en photo (31)

Dans ma jolie commune la fête de la musique a toujours lieu le samedi précédent le 21 juin. Cette année, c'est Hélène Segara qui était invitée. Elle a interprété plusieurs tubes et notamment ceux qui l'ont fait connaître. Quelques chansons accoustiques aussi pour le plus grand bonheur des spectateurs!

musique, photographies, hélène segara, amaury vassili, actu, actualité

musique, photographies, hélène segara, amaury vassili, actu, actualité

musique, photographies, hélène segara, amaury vassili, actu, actualité

En duo avec Amaury Vassili

musique, photographies, hélène segara, amaury vassili, actu, actualité

En duo avec son fils Raphaël

(Les photos ne sont pas libres de droits.)

12/02/2012

Les dimanches poétiques (66)

  • Âme ou soeur
  • Jumeau ou frère
  • De rien mais qui es-tu
  • Tu es mon plus grand mystère
  • Mon seul lien contigu
  • Tu m'enrubannes et m'embryonnes
  • Et tu me gardes à vue
  • Tu es le seul animal de mon arche perdue

 

  • Tu ne parles qu'une langue aucun mot déçu
  • Celle qui fait de toi mon autre
  • L'être reconnu
  • Il n'y a rien à comprendre
  • Et que passe l'intrus
  • Qui n'en pourra rien attendre
  • Car je suis seule à les entendre
  • les silences et quand j'en tremble

 

  • Toi, tu es mon autre
  • La force de ma foi
  • Ma faiblesse et ma loi
  • Mon insolence et mon droit

 

  • Moi, je suis ton autre
  • Si nous n'étions pas d'ici
  • Nous serions l'infini...

 

  • Lara FABIAN Tu es mon autre 

26/01/2012

La musique influence les achats

Laurent Delassus, conseiller en marketing et e-communication , était au Club de la presse de Haute-Normandie il y a quelques jours pour présenter son livre "La Musique au service du Marketing". C'était au départ un sujet de thèse.

presse, médias, journalisme, communication, laurent delassus, marketing, actu, actualité

Cet ancien journaliste à Radio France et musicien exceptionnel a eu une riche idée. Car outre les images, le packaging et les odeurs, la musique est une composante non négligeable du marketing. Et celui-ci a bien évolué ces dernières années. On parle maintenant de "brand content" c'est-à-dire tout ce qui est contenu dans la marque.

Laurent Delassus explique qu'aujourd'hui "on crée de l'interaction avec le consommateur. La musique est une opportunité pour créer une relation avec le client. Il faut combler le silence."

Cela passe par la détermination de la cible. La musique transmet des émotions. Il y a les émotions collectives, auxquelles tout le monde est sensible. Mais la musique est aussi un facteur segmentant de la population. Chaque groupe social est sensible à différents types de musique et réagit différemment suivant sa zone d'habitation. Les tempi ont leur importance, tout comme les accords majeurs et mineurs. 

Et on ne soupçonne pas jusqu'où sont capables d'aller certaines marques pour vendre leurs produits. Laurent Delassus explique que ZARA avait mis des badges sur les vêtements dans l'un de ses magasins en Angleterre et que lorsque le client essayait un t-shirt, une cellule installée dans la cabine détectait le badge et diffusait une musique en adéquation avec le style du t-shirt. Et oui mes amis, on n'arrête pas le progrès! 

18/12/2011

L'Atelier chorale du Pays de Bray

L'Atelier chorale du Pays de Bray est né de la volonté de quelques passionnés soucieux de partager leur savoir-faire et de rassembler petits et grands autour d'un même projet.

Tout d'abord dirigé par Luc Guilloré, chef de choeur décédé le 20 novembre 2010 après un concert, il est aujourd'hui mené par Jean-Philippe Dambreville, musicien originaire du Pays de Bray, actuellement directeur du Conservatoire à rayonnement départemental de Beauvais.

Jean-Philippe (et pas Jean-Pierre comme j'ai pu le lire dans un journal récemment) est un orfèvre. Il cisèle les voix, fait travailler à tour de rôle les différentes tessitures et n'hésite pas à faire reprendre toute la chorale dès que l'un des choristes fait une fausse note. Pour avoir assisté à des répétitions lorsqu'il s'occupait de l'orchestre de l'école de musique de Bihorel et Bois-Guillaume, je sais qu'il est capable de faire recommencer un musicien jusqu'à ce qu'il obtienne la note juste. Alors, imaginez pour des choristes! Ces derniers sont pour la plupart issus de plusieurs chorales du Pays de Bray, parmi lesquelles les chorales Accord Parfait et des Trois Rivières, toutes deux dirigées par Marie-Lise Fourot.

Outre les chorales, les chanteurs individuels peuvent également participer. Une répétition est organisée chaque mois. Toutes les personnes intéressées par le chant, y compris les enfants, sont acceptées. Les nouveaux choristes seront les bienvenus car il semblerait qu'il leur manque des voix de basses...

Cette année le thème de travail retenu tourne autour des chants traditionnels des régions de France et du monde. De beaux morceaux en perspective. J'ai assisté à la dernière répétition et ce que j'ai pu entendre présage de quelques moments merveilleux.  La part à Dieu, chanson de quête de l'Aube, a ma préférence. Mais Le curé de Pomponne ne devrait pas être mal du tout.

atelier choral du pays de bray,l'art et la manière,jean-philippe dambreville,luc guilloré,chant,chorales,choristes,actu,actualité

Les répétitions débutent par un réveil du corps afin de détendre les muscles et bien se positionner. Elles se poursuivent par un réveil du souffle pour prendre conscience de la respiration et du travail du diaphragme, puis arrive le réveil de la voix avec des petits exercices comme Milano-Torino-Napoli chanté sous forme de gammes. Commence après la répétition des chants.

Donc, si vous vous sentez une âme de chanteur, n'hésitez pas à les rejoindre. La prochaine répétition aura lieu le vendredi 6 janvier 2012 à 20h à la salle des fêtes de Forges-les-Eaux. Contact auprès de l'Art et la Manière: 02.35.09.03.62.

14/12/2011

Colère et écoeurement

gérard boquié,musée de la musique mécanique,mesnil-raoul,musique,orgues de barbarie,pianos,actu,actualité,politiqueGérard Boquié, collectionneur d'instruments de musique mécanique depuis 50 ans, avait ouvert à la retraite un musée rassemblant sa riche collection à Mesnil-Raoul, dans la banlieue rouennaise. Mais aujourd'hui, n'étant plus très jeune et ne trouvant pas de repreneur, il se voit contraint de fermer. Avant de prendre cette décision, il a bien sûr frappé à toutes les portes, notamment celles des politiques locaux mais ceux-ci n'ont pas daigné mettre la main à la poche pour garder ce patrimoine inestimable dans la région.

Si Gérard Boquié est écoeuré de l'attitude des politiques, il n'est pas le seul. Je m'insurge moi aussi quand je vois les fortunes dépensées par certaines collectivités locales pour organiser des grands raouts à l'occasion d'expositions fumeuses - voire de mauvais goût  comme on a pu le voir pour Normandie impressionniste l'an passé - et qu'on ne trouve pas l'argent pour conserver une telle collection. Il y a des hangards qui ne servent à rien sur les quais de Seine à Rouen. On aurait très bien pu l'y insraller. Des instruments qui vont s'en aller aux quatre coins de la planète et que l'on n'est pas fichu de garder chez nous. Ce patrimoine qui fout le camp ça me rend dingue! Alors qu'il y avait moyen d'en faire une attraction touristique pour la région. La communauté d'agglo a préféré investir dans un... palais des sports! (Qui coûte bien plus cher qu'un hangard aménagé pour accueillir ces instruments!)

Vous voulez savoir? je ne décolère pas! Il y a dans ce musée (qui ferme le 31 décembre) des pièces incroyables: pianos mécaniques, orgues de barbarie, orgues de manège, limonaires, automates, boîtes à musique, phonographes... Et qui sont en état de marche!

C'est l'histoire de la musique que l'on brade!

Musée de la musique mécanique et des machines parlantes - RD 42 route de Lyons, 76520 Mesnil-Raoul.

07/12/2011

Malika Bellaribi, mezzo-soprano

Voici une femme au destin hors du commun. Rien ne la prédestinait à devenir chanteuse lyrique mais quelques fées se sont penchées sur son berceau. Il faut bien de vrais contes de fées pour que l'on ne cesse de croire que demain peut apporter un meilleur...

images[7].jpeg

Malika Bellaribi, septième d'une fratrie de neuf enfants, est née à Nanterre en 1956 dans une famille d'émigrés algériens très, très modestes. Accidentée gravement toute petite, son père la confie aux religieuses de St-Vincent-de-Paul qui l'initient à la musique et lui transmettent leur foi. Bien qu'élevée dans la culture musulmane, la petite Malika va devenir catholique tout en ne reniant jamais ses origines.

Elle n'envisage pas au départ de carrière artistique et commence par diriger un service comptabilité dans une entreprise. Cependant la musique la rattrape en 1982 où elle commence sa carrière en s'inscrivant pour son épanouissement personnel au Conservatoire international de musique de Paris. Encouragée par ses professeurs elle passe ensuite par l'Ecole Normale de musique de Paris où elle décroche en 1993 un diplôme supérieur de chant. Parallèlement, elle suit des cours d'art lyrique au Conservatoire de Rungis et participe à l'atelier lyrique de mise en scène de Bia Thézan et Gian Koral. Enfin elle se perfectionne de 1993 à 1999 avec Béatrice Gaucet, Laurence Russell-Albert et Anne-Marie Fontaine, tous les trois professionnels du chant.

Désireuse de mettre le chant lyrique à la portée de tous, elle met en place des ateliers pédagogiques dans les quartiers défavorisés et anime des ateliers de chants pour enfants, adolescents et adultes.

Malika Bellaribi chante en soliste depuis 1987. Elle sera en concert le 20 décembre prochain à l'Unesco à Paris dans un spectacle inspiré de l'opéra de Verdi "Il Trovatore". Tarifs: 5 et 10 euros. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Pour en savoir plus sur Malika Bellaribi voici son site: http://www.malikabellaribi.com/site.html

06/11/2011

Les dimanches poétiques (59)

Les Feuilles Mortes - Jacques Prévert

Oh! je voudrais tant que tu te souviennes

Des jours heureux où nous étions amis.

En ce temps-là la vie était plus belle,

Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui.

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle

Tu vois, je n'ai pas oublié...

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,

Les souvenirs et les regrets aussi.

Et le vent du nord les emporte

Dans la nuit froide de l'oubli.

Tu vois, je n'ai pas oublié

La chanson que tu me chantais.

C'est une chanson qui nous ressemble

Toi, tu m'aimais et je t'aimais

Nous vivions tous deux ensemble

Toi qui m'aimais, moi qui t'aimais.

Mais la vie sépare ceux qui s'aiment

Tout doucement, sans faire de bruit

Et la mer efface sur le sable

Les pas des amants désunis.

P1020901 Automne Les feuilles mortes.jpg

(La photo n'est pas libre de droits.)