Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2014

Inferno - D. BROWN (passionnant)

livres,littérature,romans,dan brown,inferno,florence,actu,actualitéJ'ai été tenue en haleine du début à la fin de l'ouvrage. Dan Brown n'a rien perdu de son talent pour brouiller les pistes et maintenir le suspense. L'action se déroule sur une journée et c'est plein de rebondissements plus inattendus les uns que les autres.

On retrouve le professeur Langdon à Florence mais il ne sait plus pourquoi il s'y trouve. Il est dans un hôpital et il a perdu la mémoire. Lorsqu'il se réveille, les médecins essaient de comprendre ce qui s'est passé et pourquoi une femme est à ses trousses pour le supprimer. Une tueuse qui ne recule devant rien. Langdon réussit à s'échapper de l'hôpital grâce à Sienna Brooks, médecin au QI hors du commun. Elle va l'aider dans sa fuite et va essayer de lui redonner la mémoire.

Mais ce que ne sait pas le professeur américain, c'est que dans sa veste Harris Tweed il y a un petit tube aux symboles étranges. Un tube que va découvrir Sienna Brooks. Il s'agit d'une sorte de projecteur qui fonctionne lorsqu'on l'agite. C'est sûrement ce que souhaite récupérer la tueuse professionnelle. Ce que va révéler le projecteur n'inspire rien de bon à Langdon. Il découvre la carte de l'Enfer de Dante peinte par Boticelli. Cependant la signature du peintre n'apparaît pas sur le tableau. Et ce dernier semble avoir été modifié. C'est en comparant ce faux avec l'original que Langdon va avancer dans sa quête pour connaître le motif de sa venue à Florence.

Plus la journée va avancer, plus il va avoir de défis à relever dont le plus important sera de sauver l'espèce humaine. Un généticien passionné par Dante a en tête de faire baisser le nombre d'habitants sur la planète en propageant une épidémie. Du moins c'est ce que pense Langdon. Parviendra-t-il à arrêter la propagation de l'épidémie?

Ce que j'ai aimé dans ce roman c'est que non seulement il y a une intrigue policière bien ficelée mais aussi qu'il y a de nombreuses références historiques (littéraires, religieuses...). Un vrai régal!

Inferno - Dan BROWN - Ed. JC LATTES - 2013

livres,littérature,romans,dan brown,inferno,florence,actu,actualité

02/01/2011

Bilan du challenge Lunettes noires sur pages blanches

653790100[1].jpegLe challenge Lunettes noires sur pages blanches lancé par Fashion s'est terminé en même temps que l'année 2010. Le but de ce défi était de lire une oeuvre et de voir son adaptation à la télévision ou au cinéma. J'ai plus que rempli le challenge car j'ai lu quatre oeuvres et comparé leurs adaptations. Très heureuse d'en avoir été!

 

 

 Voici les oeuvres:

Les six Napoléons d'Arthur Conan Doyle.

Le Diable s'habille en Prada de Lauren Weisberger.

Anges et Démons de Dan Brown.

Le chien des Baskerville d'Arthur Conan Doyle.

30/10/2010

Anges et démons - Livre + Film

9782266198127[1].gifCe billet entre dans le cadre du challenge "Lunettes noires sur pages blanches" lancé par Fashion. C'est ma troisième participation.

Anges et démons est un livre de Dan Brown, rédigé plus tôt que Da Vinci Code mais qui a été mis en lumière après. Ces deux opus, mettant le professeur Robert Langdon en scène, ont fait l'objet d'adaptations cinématographiques par Ron Howard. J'ai trouvé le film Da Vinci Code assez fidèle au livre, à quelques exceptions près. En revanche, dans Anges et démons, les différences sont beaucoup plus nombreuses, et parfois de taille! Ceci étant dit, j'ai beaucoup aimé le livre, lu après avoir vu le film (qui m'avait bien plu aussi).

L'histoire est assez complexe mais je vais essayer de vous présenter le postulat de départ. Leonardo Vetra, un scientifique religieux qui a mis au point l'antimatière au CERN en Suisse (il a réussi en gros à recréer le "big bang"), vient d'être retrouvé assassiné. Il a été énucléé et on lui a marqué l'inscription "Illuminati" au fer rouge sur le torse. C'est Kohler, le directeur du CERN, qui le découvre et il n'en dit rien à personne... Mais il tient à retrouver le (ou les) coupable. En faisant une rapide recherche sur Internet, il découvre qu'un éminent professeur de Harvard, Robert Langdon, a écrit un bouquin sur les Illuminati. Ni une, ni deux, Kohler l'appelle et envoie un avion le chercher aux Etats-Unis. Ce que le directeur du CERN ne sait pas encore, c'est que le conteneur contenant le plus gros échantillon d'antimatière, a été subtilisé dans le labo de Vetra. Un conteneur que les hommes de sécurité de la cité vaticane découvrent sur leurs écrans de contrôle tout en se demandant ce que cela peut bien être...

3333297974042[1].gifDans le film, Langdon ne va pas en Suisse. On le retrouve directement au Vatican, où il a été appelé par les gardes suisses ainsi que Vittoria Vetra, la fille adoptive du scientifique. Les deux vont se soutenir mutuellement mais pas pour retrouver l'antimatière... pour tenter de sauver les quatre "preferiti" qui avaient des chances d'être élus lors du conclave, se tenant quinze jours après le décès du pape. Les quatre cardinaux ont disparu. Personne ne sait où ils sont.

Le camerlingue (secrétaire particulier du pape), le jeune Carlo Ventresca, a dû s'occuper des préparatifs du conclave. Une tâche difficile pour le prête, car le pape défunt était un peu comme son père. Il l'avait recueilli quand sa mère était décédée dans un attentat.

Langdon, qui a bien étudié les rites et les symboles des Illuminati, va essayer de retrouver la Voie de l'Illumination dissimulée dans Rome grâce à un texte de Galilée et des oeuvres du Bernin. Sa quête ne va pas être facile... Dans le livre Langdon et Vittoria n'arrivent jamais à temps pour sauver les cardinaux alors que dans le film, le dernier en réchappe. Par ailleurs dans le livre, l'assassin a reçu l'ordre de les éliminer si cela s'avère nécessaire alors que dans le film il dit qu'il n'a pas reçu l'ordre de les tuer. Un assassin moins effrayant que dans le livre... Dan Brown l'a bien chargé celui-là! Et Vittoria n'est pas enlevée dans le film alors que dans le livre le méchant l'assomme et l'enlève.

anges-demons-angels-and-demons-13-05-2009-10-m[1].jpegDans le film il y a beaucoup d'action mais pas beaucoup de dialogues et on ne retrouve pas les discours sur la science, la religion et la spiritualité. Par ailleurs, certaines scènes ne se passent pas vraiment de la même façon (peut-être pour des commodités de tournage?). Dans le film Langdon ne monte pas dans l'hélicoptère lorsque le camerlingue emmène le tube d'antimatière pour le faire exploser dans le ciel. Lui et Vittoria ne franchissent pas non plus les portes de la chapelle Sixtine et le pape élu n'est pas le Grand Electeur Saverio Mortati. Certains prénoms ont par ailleurs été modifiés ce qui peut parfois prêter à confusion.

Mais dans l'ensemble le film est plutôt bien fait même si Ron Howard a pris quelques chemins de traverse et qu'il a cédé de temps à autres à la facilité.

Anges et démons - Dan BROWN - Ed. Pocket - 2009 / Anges et démons - Ron Howard - Avec Tom Hanks, Ewan McGregor , Stellan Skarsgard - 2009 

653790100[1].jpeg

 

    Objectif: 3/1