Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2012

Le Prénom

le prénom, films, cinéma, patrick bruel, actu, actualitéChoisir le prénom d'un enfant est toujours un casse-tête. Est-ce qu'il va plaire à la famille, n'est-il pas trop connoté, sonne-t-il bien avec le patronyme... Bref, c'est toujours un moment difficile pour les parents. Et bien sûr, tout le monde veut connaître le prénom du bébé bien avant son arrivée.

Vincent et Anna attendent leur premier enfant. L'échographie a révélé qu'il s'agissait d'un garçon. Lors d'un dîner chez sa soeur Babou, Vincent, arrivé avant sa femme, est questionné sur le prénom du bébé. Il demande à l'assistance - composée de sa soeur, de son beau-frère Pierre, et de Claude, un ami de la famille - de trouver. Chacun propose plusieurs prénoms mais aucun n'est le bon. Ils donnent alors leur langue au chat et Vincent leur révèle le prénom choisi. Une révélation qui va provoquer une levée de boucliers de la part des convives...

Ce film met en lumière non seulement la difficulté de choisir un prénom mais aussi les a priori, les préjugés des gens sur les prénoms. Le dîner va dégénérer. Le prénom sera l'occasion pour les convives de s'envoyer à la figure quelques rancoeurs emmagasinées depuis quelques années. 

le prénom, films, cinéma, patrick bruel, actu, actualité

Les acteurs sont très justes. Mention spéciale pour Patrick Bruel et Valérie Benguigui. Et toujours contente de voir Guillaume de Tonquédec sur un écran. Il me fait toujours rire et ses yeux bleu délavé sont magnifiques! 

Je vous conseille vraiment ce film si vous avez envie de passer un bon moment. On ne s'ennuie pas une seconde et on rit beaucoup. Et un très beau générique de fin. 

Le Prénom - Alexandre de la PATELIERE et Matthieu DELAPORTE - Avec Patrick Bruel, Valérie Benguigui, Charles Berling, Guillaume de Tonquédec, Judith El Zein et Françoise Fabian

le prénom, films, cinéma, patrick bruel, actu, actualité

Les dimanches poétiques (75)

"If you've reached middle age and you see how you're never going to be the big famous artist you dreamed of becoming and paint something that will touch and inspire people, really touch and move them and change their lives. You just don't have the talent. You don't have the brains or inspiration. You don't have any of what it takes to create a masterpiece."

Chuck PALAHNIUK Diary

Boite lettres Dieppe.jpg

25/05/2012

Tiraillée entre les deux

Luc avait joué les candides quand Maria lui avait annoncé que Victoria était partie. Mais au fond de lui, il se doutait que les choses ne pouvaient pas rester en l'état. Victoria était tiraillée entre Jean et lui. L'amant officiel et l'amant caché. Elle avait essayé de canaliser son inclination mais il n'y avait pas de remède, pas d'antidote. Elle aimait les deux hommes. Plutôt que de les faire souffrir elle avait choisi de s'éloigner, de prendre le large. C'était bien son genre.

La première fois qu'il l'avait vue c'était un jour d'orage. Les cieux étaient en colère. Un véritable déluge s'abattait sur l'île. Parti en promenade à bicyclette il avait été obligé de se réfugier à la librairie du Vieil. Elle aussi avait écourté sa balade à vélo et était entrée dans le magasin. Ses cheveux étaient trempés, ses joues rosies par la pluie, et son sourire craquant. Elle portait ce jour-là une jupe au-dessus du genou qui modelait divinement sa silhouette. Elle avait des fesses rebondies et des hanches de madonne. Il avait prié pour qu'elle ne s'aperçoive pas de son début de calvitie, ou du moins pas avant qu'ils aient échangé leurs numéros de téléphone. Puis les nuages s'étaient écartés pour laisser place au soleil. Avant de ressortir de la boutique il avait acheté un briquet pour allumer l'amadou dans la cheminée et un calendrier qu'il avait conservé dans ses archives.

Il l'avait appelée le surlendemain et était resté la langue pendue au téléphone pendant une heure. Pas besoin de déclamer de quatrains pour la séduire, ni d'être burlesque ou bien de raconter des histoires hallucinantes. Il lui avait parlé simplement de tout et de rien. Au bout de la conversation la promesse d'un rendez-vous qui ressemblait déjà à une caresse. A faire les cent pas l'oreille collée au téléphone cellulaire il avait failli écraser un moustique qui courait sur la mousse du pin qui ombrageait le jardin. 

Le rendez-vous était fixé au lundi suivant. Avant de rentrer dans la maison il était allé jusqu'au bord de l'eau. La mer était calme et il n'y avait pas un nuage à l'horizon.  

Texte rédigé pour l'édition 66 du jeu Des mots, une histoire initié par Olivia. Il n'est pas libre de droits, la photo non plus.

écriture,textes originaux,littérature,vendée,actu,actualité

23/05/2012

Risotto à la roquette

J'ai testé la semaine dernière cette recette trouvée il y a quelques mois dans un magazine. Un risotto à servir en plat principal ou en accompagnement d'un poisson blanc. Excellent!

gourmandises,cuisine,gastronomie,risotto à la roquette,actu,actualité

Ingrédients pour 4 personnes:

  • 120 grammes de roquette
  • 1 gousse d'ail (2 pour plus de goût)
  • 3 échalotes
  • 5 cl d'huile d'olive
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 15 cl de vin blanc
  • 300 g de riz arborio
  • 90 g de parmesan (ou grana padano)
  • 60 g de beurre
  • sel, poivre

gourmandises,cuisine,gastronomie,risotto à la roquette,actu,actualité

Mettre le bouillon à chauffer puis pendant ce temps-là hacher l'ail et la roquette. Les faire revenir ensuite 2 ou 3 minutes avec une cuil. d'huile d'olive dans un casserole. Ajouter 10 cl de bouillon et porter à ébullition 1 min. Laisser tiédir et mixer le tout dans un minirobot pour obtenir un coulis vert.

Dans une sauteuse faire fondre les échalotes hachées avec le reste d'huile d'olive pendant trois minutes sans laisser colorer. Ajouter le riz et le faire nacrer. Verser ensuite le vin blanc, un peu de sel, du poivre, et laisser cuire pendant 5 minutes sur feu vif. Verser du bouillon au fur et à mesure tout en remuant de temps à autre jusqu'à ce que le riz soit cuit (15 ou 16 minutes). Ajouter le coulis de roquette et laisser cuire encore 2 ou 3 minutes puis, hors du feu, ajouter le beurre froid en morceaux et le parmesan râpé. Mélanger délicatement et servir aussitôt. Bon appétit!

21/05/2012

Indian Palace (coup de coeur)

indian palace, films, cinéma, actu, actualitéJ'avais beaucoup aimé la bande annonce de ce film et franchement je n'ai pas été déçue. Bien qu'il dure 2h04 on ne voit vraiment pas le temps passer. C'est rythmé, très coloré, c'est superbement filmé, les paysages sont magnifiques et la BO est gé-niale! Un grand plongeon en Inde qui éveille les sens. Aucune image angélique et rien de dramatique. Les choses sont parfois juste suggérées. Et j'ai vraiment apprécié. Bien souvent il n'est pas nécessaire de mettre un dialogue pour faire comprendre quelque chose au téléspectateur. Un regard, un geste... cela suffit. Et l'histoire est servie par une bande d'excellents acteurs: Judi Dench, Bill Nighy, Maggie Smith, Tom Wilkinson, Ronald Pickup, Celia Imrie, Penelope Wilton et Dev Patel. Une belle brochettes de comédiens qui sont au summum de leur art. Ils ne se forcent pas pour jouer et ont l'air plus vrai que nature. Franchement, j'ai a-do-ré! Et voir le film en VO c'était un vrai bonheur. Merci UGC!

L'histoire: L'Angleterre n’est plus faite pour les seniors, même la retraite se délocalise ! Plusieurs retraités britanniques coupent toutes leurs attaches et partent s’établir en Inde, dans ce qu’ils croient être un palace au meilleur prix. Bien moins luxueux que la publicité ne le laissait entendre, cet hôtel délabré au charme indéfinissable va bouleverser leurs vies de façon inattendue. Comment un voyage au bout du monde peut changer votre vie...

Indian Palace - John MADDEN - Avec Judi Dench, Maggie Smith, Tom Wilkinson, Bill Nighy...  

indian palace, films, cinéma, actu, actualité

20/05/2012

Absolument dé-bor-dée! - Z. SHEPARD

livres,essais,politique,fonction publique territoriale,zoé shepard,actu,actualitéVoilà un autre témoignage sur la fonction publique territoriale. L'auteure met surtout en lumière le paradoxe du fonctionnaire, à savoir comment faire 35 heures... en un mois!

Attachée territoriale, la jeune femme doit faire face à un lot d'incompétents répartis à tous les niveaux hiérarchiques. Cela va de la secrétaire pas futée capable de laisser un post-it sur une feuille à photocopier au collaborateur de cabinet reclassé à un poste de directeur général bien au-dessus de ses compétences.

Elle en a bavé notre Zoé. Chargée de mission dans le service des Affaires Internationales et Européennes d'une grande collectivité, elle récupère tous les dossiers dont les autres ne veulent pas s'occuper. Soit parce qu'ils ne sont pas compétents, soit parce qu'ils sont absolument dé-bor-dés! Je comprends parfaitement son désarroi. Être obligée d'expliquer dix fois à une personne une tâche à accomplir pour qu'elle la fasse correctement, c'est désespérant. Sans parler du manque de bon sens d'un certain nombre de supérieurs hiérarchiques promus directeurs par l'intercession du Saint Esprit... Mais que vaut la parole d'une chargée de mission face à un directeur? Le chef a forcément raison puisqu'il est chef.

Zoé est souvent à deux doigts de la crise de nerfs. Les tocards sont légions à l'AIE et les travailleurs assidus rares. Pour éviter le burn-out la jeune femme décide de prendre un congé sabbatique de quelques mois pour aller aider une association à construire des écoles en Afrique.

Elle nous raconte ses déboires de fonctionnaire sur un ton très drôle avec un style pince-sans-rire. J'ai bien aimé et j'ai beaucoup ri!

Absolument dé-bor-dée! - Zoé SHEPARD - Ed. Albin Michel - 2010

Les dimanches en photo (29)

photographies,clichés,actu,actualité

Voilà ce que l'on peut obtenir avec Photofiltre...