Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2014

La lettre à Helga - B. BIRGISSON

livres,littérature,romans,la lettre à helga,bergsveinn birgisson,actu,actualitéUne lecture intéressante, qui m'a fait sourire voire rire, mais ce ne fut pas le coup de cœur que j'attendais. Il s'agit d'une longue lettre qu'un paysan islandais, à l'automne de sa vie (pour ne pas dire à l'hiver), envoie à celle qu'il a aimée toute sa vie mais avec laquelle il n'a jamais vécu. Il n'a pas vécu avec elle parce qu'il était marié et elle aussi. Ce brave Bjärni n'a pas fait un bon mariage. Sa femme était travailleuse mais ayant subi une hystérectomie au début de leur union, elle n'a jamais voulu qu'il la touche, les chirurgiens ayant apparemment fait un travail de bouchers.

Il a été patient, tendre, mais rien n'y a fait. Alors quand il rend visite à Helga et Halgrimmur (son mari) pour le contrôle des moutons, il remarque la jolie jeune femme de laquelle il tombe rapidement raide dingue. Elle va hanter sa vie, ses jours et ses nuits. Et un jour la belle Helga va céder. Les deux vont s'ébattre dans la grange. On est à la campagne, dans le foin, parmi les animaux. Les scènes sont crues, le type est un peu rustre, et les détails ne sont pas tristes!

Ils vont se voir régulièrement jusqu'au jour où Helga va lui annoncer qu'elle est enceinte. Elle va proposer à Bjärni de quitter sa ferme pour aller vivre dans la capitale. Mais celui-ci, attaché à la terre de ses ancêtres, va refuser. L'un et l'autre vont camper sur leurs positions et ils ne vont plus se voir, seulement pour le travail. Bjärni verra grandir sa fille de loin et Helga hantera toujours sa vie.

Ces deux-là n'ont pas su être heureux, et en particulier Bjärni. Si seulement il avait quitté sa ferme et ses moutons...

La lettre à Helga - Bergsveinn BIRGISSON - Ed. Zulma - 2013

livres,littérature,romans,la lettre à helga,bergsveinn birgisson,actu,actualité

12/07/2014

La madone de Notre-Dame - A. RAGOUGNEAU (très bon polar)

livres,littérature,romans policiers,polars,alexis ragougneau,actu,actualitéVoici un excellent polar. C'est le tout premier roman d'Alexis Ragougneau. Il écrivait déjà des pièces de théâtre mais c'est son tout premier essai dans le genre romanesque. Et pour une première, on peut dire que c'est réussi. L'histoire se déroule en à peine une semaine et débute le lendemain des processions du 15 août à Notre-Dame de Paris.

Le corps d'une jeune femme est découvert le matin du 16 dans une chapelle de la Cathédrale dédiée à la Sainte Vierge. La jeune femme, d'origine maghrébine, avait participé aux processions du 15 août. Sa tenue, une robe blanche courte, n'était pas passée inaperçue. Prêtres et curés l'avaient remarquée et s'étaient demandé ce qu'elle cherchait habillée de façon aussi provocante. Non seulement elle avait participé à la procession mais elle avait également participé à la messe du soir, assise au premier rang.

Le commissaire Landard est dépêché sur place ainsi que l'inspecteur Gombrowicz. Puis arrive la substitut Kauffmann. Ce petit monde va s'activer pour trouver le coupable et essayer de faire le moins de foin possible. Les prélats de Notre-Dame n'ont pas envie que l'opinion et les médias s'emballent. D'ailleurs le coupable idéal est trouvé rapidement et arrêté. Un coupable qui va se suicider et permettre de classer l'affaire rapidement ce qui n'est pas pour déplaire aux éminences religieuses.

Mais pour le père François Kern, qui effectue des remplacements à Notre-Dame depuis plusieurs années pendant l'été, le coupable est une âme égarée mais certainement pas l'assassin de la jeune femme. Il va donc en parler à la substitut, lui faire part de ses impressions. Légalement la petite Kauffmann ne peut pas lui donner d'infos mais si elle s'absente de son bureau quelques minutes pour une raison ou une autre Kern pourrait jeter un œil au dossier...

Le coupable est-il celui arrêté par Landard ou bien les impressions de Kern sont-elles fondées? Je vous laisse découvrir par vous-même. Je suis persuadée que ce polar vous plaira beaucoup. La plume de Ragougneau est incisive et maintient le suspense jusqu'au bout.

La madone de Notre-Dame - Alexis RAGOUGNEAU - Ed. Viviane Hamy - 2013 

livres,littérature,romans policiers,polars,alexis ragougneau,actu,actualité

06/07/2014

Ne le dis à personne - H. COBEN

livres,littérature,littérature américaine,harlan coben,romans,actu,actualité

Ayant adoré le film avec François Cluzet et Marie-Josée Croze, j'ai eu envie de lire le livre d'Harlan Coben. Mais j'avais en tête le scénario imaginé par Guillaume Canet et j'ai eu beaucoup de mal à me faire à l'idée que l'histoire se déroule aux Etats-Unis. Puis je n'ai pas retrouvé certains détails du film qui me plaisaient davantage que ceux de l'histoire. Donc ce fut une lecture en demi-teinte.

David Beck, pédiatre, a perdu sa femme il y a huit ans dans de bien sordides conditions. Cependant, alors qu'il consulte ses mails sur son ordinateur, il en découvre un pour le moins étrange. Un e-mail qui lui parle de "l'heure du baiser". Or, l'heure de leur 1er baiser, personne n'est au courant à part Elizabeth et lui. Il croit à une farce mais au fond de lui il se demande qui a bien pu lui envoyer cet e-mail. Et si... oui, et si Elizabeth n'était pas morte? Ce n'est pas lui, Beck, qui est allé reconnaître le corps après le drame. C'est Hoyt Parker, le père d'Elizabeth, qui travaillait dans la police qui est allé à la morgue.

Puis, un deuxième e-mail arrive qui donne rendez-vous à Beck dans un parc de New-York à l'heure du baiser. L'e-mail n'est toujours pas signé et le doute s'installe. Beck, recherché pour des cadavres retrouvés dernièrement non loin de l'endroit où Elizabeth a été tuée, va mener tant bien que mal sa petite enquête. Il va découvrir de sérieuses incohérences dans le rapport d'autopsie de sa femme.

Cette lecture ne fut pas un coup de cœur. J'ai trouvé le rythme un peu lent. Ma préférence va au film. 

Ne le dis à personne - Harlan COBEN - Ed. France Loisirs - 2012

17/06/2014

S'abandonner à vivre - S. TESSON

livres,littérature,nouvelles,sylvain tesson,actu,actualité

Charmée par la lecture du récit de sa retraite au fin fond de la Sibérie, je m'étais juré de lire d'autres ouvrages de Sylvain Tesson. Alors quand j'ai entendu les bonnes critiques sur "S'abandonner à vivre", j'ai décidé de l'acheter.

L'auteur a rassemblé une vingtaine de nouvelles plus intéressantes les unes que les autres où il y est question d'amour, d'envies, d'insomnies, de destins brisés et de vies ordinaires mais où les êtres apprennent à se laisser aller, à ne pas regretter ce qu'ils ont fait. S'abandonner à vivre c'est accepter la vie comme elle vient. Les hommes et les femmes s'abandonnent à vivre. Ils se résignent face à l'absurdité du monde, adoptent une attitude à la fois désespérée et joyeuse face à ce qui advient.

Le monde est fou mais rien ne vaut le monde. C'est en substance ce qui transparaît dans ces nouvelles de Sylvain Tesson que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire, en particulier "La bataille", "Les pitons", "Le sniper", "L'ermite", "La lettre", "Le téléphérique", et "Les fées". La plume de Tesson est douce et rugueuse, cynique et poétique, crue et policée. Une langue française comme je l'aime, utilisée dans toute sa complexité.

S'abandonner à vivre - Sylvain TESSON - Ed. Gallimard - 2013

02/06/2014

Des livres en partance pour la benne...

Sauver quelques livres de la benne à ordures en descendant le sac de tri sélectif. Voilà ce que j'ai fait samedi matin. Deux piles de bouquins étaient disposées contre le mur juste à côté de la porte du local. Pas possible de les manquer, bien en évidence. La personne qui les a déposés là avait sans doute dans l'idée que quelqu'un s'intéresserait à eux avant qu'ils ne soient emportés.

J'ai donc passé en revue les deux piles. Il y avait toutes sortes d'ouvrages mais malheureusement peu qui m'intéressaient. Cependant j'ai tout de même trouvé deux romans et un recueil de nouvelles: La gouvernante française d'Henri Troyat, La sorcière de Portobello de Paulo Coelho, et Balades au pays de l'enfance d'auteurs de diverses origines. Ca me pince le cœur de voir partir des ouvrages à la benne. Personnellement, quand je veux me débarrasser de bouquins dont je n'ai plus l'utilité, je les donne aux bonnes œuvres qui elles-mêmes les donneront ou les revendront d'occasion. J'aime bien qu'un livre ait plusieurs vies, passe dans différentes mains.

Souhaitons que d'autres bouquins laissés dans le local trouveront preneur...

livres,tri sélectif,pal,littérature,actu,actualité

26/05/2014

Un avion sans elle - M. BUSSI

livres,littérature,romans,romans policiers,michel bussi,un avion sans elle,actu,actualitéVoilà une histoire incroyable. Une histoire comme sait les raconter Michel Bussi, pleine de rebondissements et avec un dénouement auquel on ne s'attend pas du tout. Et il sait jouer avec nos nerfs!

A deux jours de Noël, un avion s'écrase sur le Mont-Terrible, quelque part dans le Jura. Aucun survivant au crash exceptée une petite fille de quelques mois. Une petite fille vite surnommée la "miraculée". Elle fait la UNE des journaux. A deux jours de Noël, l'histoire est belle, ça fait monter l'audimat et vendre du papier. On pleure dans les chaumières. 

La famille Carville - de riches bourgeois de la région parisienne - pense avoir retrouvé sa petite fille, Lyse-Rose, qui venait passer les fêtes de fin d'année en France avec ses parents. Seul problème, c'est que sur la côte normande, à Dieppe très précisément, la famille Vitral pense que c'est sa petite Emilie qui a survécu. Les deux familles vont se livrer bataille pour obtenir la garde la petite. Ce sont finalement les Vitral, de petits commerçants qui ne vivent pas dans le grand luxe qui vont récupérer l'enfant. Dans le camp d'en face on est bien sûr dépité.

Mais la femme de Léonce de Carville n'abandonne pas la partie aussi facilement. Sans rien dire à son mari elle va passer un deal avec Nicole Vitral. Chaque année elle versera 100000 francs sur un compte pour Emilie, ayant toujours le doute que ce soit sa petite fille et voulant lui donner les meilleures chances de réussir dans la vie. Ce qu'elle oublie de préciser, c'est qu'elle engage aussi un détective chargé de reconstituer la vérité sur ce crash. Un détective privé répondant au nom de Crédule Grand-Duc (Michel Bussi a beaucoup d'imagination) qui recevra également 100000 francs par an jusqu'aux 18 ans d'Emilie. Mais Grand-Duc réussira-t-il à rétablir la vérité?

Les portraits des personnages sont toujours aussi fouillés. Celui du détective privé est gratiné, sans compter ceux des Carville et en particulier celui de Malvina, la prétendue grande sœur de Lyse-Rose. Michel Bussi s'est vraiment éclaté! Un auteur à lire sans modération!

Un avion sans elle - Michel BUSSI - Ed. Presses de la Cité - 2012

06/05/2014

Et Dior créa la femme - F. HUSTER

livres,essais,haute couture,francis huster,actu,actualité

Cela faisait presque un an que j'avais ce livre (ramené du Salon du livre de Paris) dans mes étagères. Francis Huster me l'avait dédicacé sur le stand des éditions du Cherche midi.

Il y évoque le couturier Christian Dior entre vie réelle et vie imaginée, de ses débuts dans la haute couture à la création de ses propres collections saluées par le monde entier. Il y est question aussi de l'enfance du couturier, de ses blessures personnelles, de ses choix de vie, de l'amour de son métier et des femmes, même s'il leur préférait les hommes.

Christian Dior a régné pendant onze ans sur le monde de la haute couture en France. Puis il s'en est allé brusquement en 1957, victime d'une crise cardiaque alors qu'il passait quelques jours à Montecatini Terme en Italie. Il a laissé de nombreux ouvriers orphelins, et pas seulement en France.

On peut dire que Francis Huster a rédigé une biographie inspirée de faits historiques et fantasmés où il parle beaucoup de Christian Dior mais aussi beaucoup des femmes.

Et Dior créa la femme - Francis HUSTER - Ed. Cherche midi - 2012

livres,essais,haute couture,francis huster,actu,actualité