Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2014

Les Coeurs fêlés - G. FORMAN

livres,littérature,gayle forman,les coeurs fêlés,romans,actu,actualitéCe roman de Gayle Forman est plutôt destiné aux ados mais j'avoue avoir bien accroché à l'histoire. C'est un livre que j'ai choisi pour deux poches achetés. Ca se lit bien. L'affaire était pliée en deux jours.

L'auteur nous raconte le cauchemar de Brit, une ado de seize ans emmenée de force par son père à Red Rock, un centre qui se vante de mater les enfants difficiles. Mais Brit est-elle une enfant sans repères, sans valeurs? Ce qui lui plaît c'est de jouer de la musique et de chanter avec ses copains de Clod, le groupe de musique dont elle fait partie. C'est une ado de son temps, qui se teint les cheveux et a des percings. Mais est-ce que jouer de la musique et se teindre les cheveux font d'une jeune fille une ado rebelle? 

C'est ce que croît son père, et encore plus sa belle-mère avec laquelle les échanges sont à couteaux tirés. Tous les deux pensent que Brit est folle et trouvent la pub de Red Rock très prometteuse. Ils espèrent que ce centre la remettra dans le droit chemin. Mais là-bas, c'est l'enfer. Les humiliations sont le lot quotidien des jeunes ados et les thérapies sont loin d'être celles qu'on pourrait attendre de ce type de centre. Les psychiatres n'en sont pas et les méthodes du directeur sont pour le moins surprenantes...

Les Cœurs fêlés - Gayle FORMAN - Ed. Pocket - 2014

08/08/2014

Sur le bord de l'inaperçu - M. GUILLOU (très bien)

livres,littérature,michel guillou,sur le bord de l'inaperçu,actu,actualitéJ'ai acheté Sur le bord de l'inaperçu parce que j'avais entendu une bonne critique à la radio. Comme beaucoup de mes livres, il a dormi un très long moment dans l'étagère. Je l'avais presque oublié. Puis, bien décidée à faire descendre ma PAL pendant juillet et août, je l'ai sorti. Et je ne fus pas déçue.

C'est une sorte de voyage en "absurdie" que nous propose Michel Guillou. Un voyage dans un monde à la fois absurde et poétique, où ce qui n'est pas évident pour nous l'est pour les habitants de Baldéa, un étrange pays dont personne de connaît les frontières mais où les habitants sont prêts à vous prêter une route s'il n'en existe aucune pour aller là où vous voulez aller.

Les Baldéens sont un peu nos doubles, revus et corrigés par la plume fantaisiste et fantasque de Michel Guillou qui manie merveilleusement la langue française et fait de merveilleux jeux de mots.

Un livre qu'il vous faut lire pour sa drôlerie et l'érudition de l'auteur. Ce fut un extraordinaire moment de lecture pour moi.

Sur le bord de l'inaperçu - Michel GUILLOU - Ed. Gallimard - 2009

07/08/2014

Du plaisir de flâner en librairie au mois d'août

Quel bonheur de flâner dans les librairies au mois d'août. Personne, ou si peu. Juste des passionnés qui hantent les allées, se déplaçant dans un souffle à la manière de fantômes. Et puis les vendeuses ne sont pas stressées. Elles sont même souriantes quand on leur demande si elles ont le livre d'Antoine Paje qu'on ne trouve pas dans le rayonnage.

C'est bien plus agréable que de devoir trouver un coin de sable pas encore occupé. On a le temps de s'arrêter devant les tables où reposent des dizaines d'ouvrages, de les feuilleter à loisir sans qu'un malotrus vous bouscule.

Partie dans l'idée d'acheter Et il me parla de cerisiers, de poussières et d'une montagne... d'Antoine Paje, je suis ressortie avec trois ouvrages. Enfin, le troisième était offert pour l'achat de deux poches. C'est ce que m'a dit la caissière m'indiquant de choisir dans le bac placé au bout du comptoir. Je ne me suis pas fait prier. Donc, en plus du bouquin d'Antoine Paje, je suis repartie avec Le pont des anges de Philippe Le Guillou (dont j'avais beaucoup aimé Le bateau brume), et Les cœurs fêlés de Gayle Forman que j'ai choisi dans le bac.

Vous me croirez si vous voulez, j'ai commencé celui choisi dans le bac avant les deux autres. Installée dans un Café et ayant un peu de temps devant moi, j'ai bien lu une bonne quarantaine de pages. Il faut dire qu'avec le fond musical, j'ai commencé celui dont j'avais le moins envie et que je jugeais moins sérieux. Mais j'ai accroché à l'histoire. Moi qui d'ordinaire n'est pas fan des bouquins pour ados (j'ai largement passé l'âge!) et bien j'ai été agréablement surprise.

librairies,livres,littérature,vacances,shopping,actu,actualité

05/08/2014

Le tribunal des âmes - D. CARRISI

livres,littérature,polars,donato carrisi,le tribunal des âmes,actu,actualité

J'ai beaucoup aimé ce polar car plus on tourne les pages, moins on a l'impression de connaître le fin mot de l'histoire. Quand on croit saisir le dénouement, Donato Carrisi nous montre que les évidences sont fragiles et les fait voler en éclats.

On suit deux enquêtes en parallèle qui en fin de compte vont se rejoindre. L'une est menée par Sandra, enquêtrice photographe qui cherche à connaître les vraies raisons et les conditions de la mort de son mari. La deuxième enquête est menée par un certain Marcus, qui a réchappé d'une blessure mais qui a oublié une partie de son passé. Personne ne doit savoir qu'il existe et ne doit pas donner son nom à qui que ce soit. Il est guidé par Clemente, une sorte de mentor, dans la poursuite de la vérité.

Des indices sont semés ici et là par Donato Carrisi et on comprend toute leur importance à la fin du bouquin. Des indices qui nous font voir que les gens qu'on pensait connaître ne sont pas ceux qu'on croit. Bref, c'est plein de suspense. Même si c'est une histoire plutôt sordide, avec de vrais méchants qui ne font pas semblant, ça se lit bien et l'intrigue est bien ficelée. Est-ce que quelqu'un de fondamentalement méchant peut devenir un gentil? C'est en substance la question que je me suis posée en refermant le livre.

Le tribunal des âmes - Donato CARRISI - Ed. Le Livre de Poche/LGF - 2013

03/08/2014

Une année de lecture

Et bien le bilan n'est pas excellent. Je ne peux même pas dire qu'il est bon. J'ai lu moitié moins de livres que l'an passé. Je ne compte que 20 bouquins au compteur. Minable! Mais bon, j'ai eu beaucoup moins de temps pour lire et j'avais d'autres priorités alors je ne vais pas me flageller. Vingt livres ce n'est quand même pas si mal. C'est mieux que rien du tout.

Comme l'an passé, j'ai comptabilisé mes lectures, mais j'ai aussi calculé à combien elles me revenaient. Se cultiver c'est pas gratuit... Et pour ça je remercie les copines qui me prêtent des livres. Et puis la bibliothèque a été également une bonne alternative.

Dans l'ensemble je n'ai pas eu de grosse déception. Juste Le sermon sur la chute de Rome de Jérôme Ferrari. Le sujet était intéressant mais le style ne m'a pas plu du tout. Quelques bonnes surprises parmi lesquelles Un avion sans elle de Michel Bussi, Inferno de Dan Brown, Le tribunal des âmes de Donato Carrisi, L'échappée belle d'Anna Gavalda, Le rapport Gabriel de Jean d'Ormesson, La madonne de Notre-Dame d'Alexis Ragougneau, L'île des beaux lendemains de Caroline Vermalle, et S'abandonner à vivre de Sylvain Tesson.

Passons maintenant aux chiffres. Du 1er août 2013 au 31 juillet 2014 le coût de mes lectures s'élève à 268,51 euros. Mais en réalité je n'ai dépensé que 51,81 euros. Le coût total des livres empruntés à la bibliothèque et aux amis est de 178,60 euros. Quant aux livres que j'ai reçus lors de partenariats ou qu'on m'a offerts, le coût s'élève à 38,10 euros. Même si le bilan n'est pas énorme en quantité, il est bon en ce qui concerne la qualité des bouquins. Et puis cette année fut très raisonnable côté dépenses. Vive les amis et la bibliothèque!

P1080917 Fbk profil La plume.jpg

30/07/2014

L'échappée belle - A. GAVALDA (jolie histoire)

livres,littérature,nouvelles,anna gavalda,l'échappée belle,actu,actualité

Une "échappée belle" c'est une sorte d'escapade, une virée que l'on n'a pas prévue. On sort des sentiers et on part à l'aventure alors qu'on devait suivre une route bien tracée, se rendre à un rendez-vous. C'est ça, on bifurque, on en fait qu'à sa tête.

Et bien c'est ce que vont faire Simon, Garance et Lola. Alors qu'ils doivent assister au mariage d'une cousine dans le Limousin, ils déposent la femme de Simon à la noce et partent rejoindre leur frère Vincent qui crèche à 80 kilomètres de là, dans un château qu'il fait visiter à des touristes pendant que la propriétaire est en vacances. Une échappée belle qui leur fait un bien fou à tous. Ils se retrouvent comme quand ils étaient gamins, conscients mais n'en disant rien, que c'est sûrement là leurs "dernières tartines d'enfance". Enfin, c'est surtout Garance qui y pense lorsqu'elle observe ses frangins et sa sœur à la dérobée.

Garance est une jeune femme de 23 ans, un peu paumée, n'ayant pas confiance en elle malgré de brillantes études, et qui se cherche. Et cette échappée belle va être le déclencheur de biens des changements dans sa vie. Une virée bénéfique comme on en fait parfois, qui nous libère de chaînes qu'on se met inconsciemment et qui nous transforme. On jette ce qui ne nous plaît plus dans notre vie pour repartir sur de nouvelles bases.

Le style d'Anna Gavalda est drôle et cru, virevoltant et poétique. Ce bouquin est un bouquet de fleurs à effeuiller à la lueur d'une soirée d'été. Une bien jolie histoire.

L'échappée belle - Anna GAVALDA - Ed. J'ai Lu - 2012

25/07/2014

Rien - J. TELLER

livres,romans,littérature,littérature jeunesse,janne teller,actu,actualitéJ'avais choisi ce livre lors d'une dictée organisée dans une commune voisine il y a un an et demi. Je me demandais ce qui pouvait bien se cacher derrière le titre Rien. Je ne connaissais pas l'auteure. Janne Teller, Danoise d'origine et vivant maintenant aux Etats-Unis, était pour moi une parfaite inconnue. Puis, j'ai oublié le bouquin dans l'étagère. Le temps a passé et ayant envie de faire baisser ma PAL pendant juillet et août, je me suis dit que ce livre, pas trop long, était le bon candidat.

C'est une histoire étrange que nous raconte Janne Teller. Pierre Anthon décide le jour de sa rentrée en 4ème de ne pas retourner au collège car pour lui rien n'a de sens. Et si rien n'a de sens, "il n'y a donc rien à faire". Il se perche dans un prunier et invective ses camarades lorsqu'ils passent à proximité matin et soir pour se rendre en cours. Lassés de se prendre des fruits sur la tête, ceux-ci décident de réagir. Ils essaient de trouver un moyen de faire changer d'avis Pierre Anthon et de l'inciter à revenir au collège.

Quel est le sens que l'on donne à la vie et quelle signification donne-t-on aux choses? Grande question à laquelle vont tenter de répondre, à leur façon, les camarades du "sage" perché dans le prunier. Pour lui prouver qu'il a tort, ils décident de constituer un "mont de signification" où chacun devra déposer quelque chose qui, justement, a une signification. Tous vont faire un sacrifice demandé par les autres. Mais la surenchère va gagner les esprits. Des jolies sandales vertes et du vélo, on va passer au grand crucifix de l'église et à la virginité de Sophie. (Je vous passe les détails les plus sordides!)Jusqu'au jour où ils vont commettre l'irréparable.

Vont-ils réussir à faire changer d'avis Pierre Anthon? Et que représente ce "mont de signification" pour eux? Quelle en est la valeur?

C'est une lecture qui fait réfléchir, qui est à la limite de la métaphysique. Je me suis demandé où allaient s'arrêter les gamins. Un livre destiné aux ados mais que personnellement je ne leur mettrais pas entre les mains. On ne sait pas ce qu'il pourrait leur passer par la tête...

Rien - Janne TELLER - Ed. Les grandes personnes - 2012