Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2013

Immortelle randonnée - J.-Ch. RUFIN

livres,littérature,jean-christophe rufin,immortele randonnée,saint-jacques-de-compostelle,actu,actualitéLa première fois que j'ai entendu parler de ce livre, c'était sur France Musique. Jean-Christophe Rufin était invité un dimanche soir et à l'écouter j'ai tout de suite eu envie de lire cette Immortelle randonnée. Il y raconte son "pèlerinage", ou plutôt son cheminement vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Il nous fait part de ses questionnements spirituels mais pas seulement. Rufin décrit les paysages et ses ressentis face à la nature mais aussi face aux divers personnages qu'il rencontre pendant sa marche.

Ce fut une lecture intéressante et divertissante. L'auteur a quelque chose d'un conteur et on se demande presque parfois s'il nous décrit son voyage ou bien celui qu'il a imaginé.


Immortelle randonnée - Jean-Christophe RUFIN - Ed. Guérin - 2013

19/11/2013

Prix Interallié 2013

Le Prix Interallié 2013 a été décerné à Nelly Alard pour son roman Moment d'un couple paru chez Gallimard.

Nelly Alard, lauréate du prix Interallié 2013 pour «Moment d’un couple».

13/11/2013

Prix Médicis 2013

Le prix Médicis 2013 a été décerné mardi 12 novembre à Marie Darieussecq pour son roman Il faut beaucoup aimer les hommes paru chez P.O.L.

livres, lecture, littérature, prix interallié, actu, actualité

09/11/2013

And the winner is...

Pierre Lemaitre. Le prix Goncourt lui a été remis lundi 4 novembre pour son roman Au-revoir là-haut paru chez Albin Michel.

images[3].jpg

 

19/10/2013

Le rapport Gabriel - J. d'ORMESSON

images[4].jpgJ'avais ce livre depuis un moment dans mes étagères. Puis, je me suis dit qu'il était peut-être temps de le lire. J'ai eu du mal à le terminer. Ce n'est pas que le sujet me déplaisait, au contraire, mais j'avais d'autres préoccupations.

Comme souvent Jean d'Ormesson essaie d'imaginer un scénario original pour finalement nous raconter la même chose. Cette fois-ci Dieu est déçu par les humains. Non pas ceux qu'il a créés, mais leurs descendants. Il a même envie de détruire le monde car il ne les supporte plus.

Mais les archanges essaient de faire fléchir l'Eternel, et tout particulièrement l'ange Gabriel. Devant sa volonté à défendre les humains, Dieu lui commande alors d'aller sur Terre et d'établir un rapport avant qu'il ne prenne sa décision.

L'ange Gabriel ne se fait pas prier. Même si la vie sur Terre est mouvementée, il s'exécute et s'échoue sur une petite île grecque où se trouve Jean d'Ormesson. Celui-ci, obnubilé par Marie, une jeune femme qui l'a laissé tomber, n'a pas très envie qu'un ange vienne perturber sa retraite paisible. Cependant l'ange insiste, négocie et va finalement s'installer sur la petite île avec l'écrivain.

Si l'enjeu du roman est l'avenir de l'humanité, le sujet principal est tout de même la vie (les vies?) de Jean d'Ormesson. Il nous parle de ses parents, du château de ses grands-parents à Plessis-lez-Vaudreuil, de ses amours, de ses études puis, de sa carrière de diplomate et de son passage au Figaro. Tout ça bien sûr sans jamais se prendre vraiment au sérieux.

J'aime toujours autant l'érudition de l'auteur mais j'ai l'impression de lire toujours un peu la même chose. Même si c'est extrêmement bien écrit, j'aimerais parfois qu'il change radicalement de sujet, qu'il invente un truc fou, qu'il nous surprenne. Je sais qu'il en est capable et je regrette qu'il cède à la facilité.

Le rapport Gabriel - Jean d'ORMESSON - Ed. Gallimard - 1999  

19/08/2013

L'île des beaux lendemains - C. VERMALLE (coup de coeur)

livres,littérature,romans,caroline vermalle,vendée,actu,actualitéJ'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture. Ca faisait longtemps que je n'avais pas eu de coup de coeur pour un livre et j'ai été enchantée par cette histoire. C'est plein de poésie, d'humour, de joie, parfois de tristesse, et surtout c'est plein de vie.

Jacqueline, 73 ans, décide un beau jour de quitter Marcel, son mari, pour aller chez sa cousine Nane. La cause de son départ: un papillon qui s'écrase un soir sur la fenêtre de sa cuisine. A travers ce papillon, c'est toute sa vie que Jacqueline revoit défiler, et notamment le manque de courage lorsqu'elle était jeune pour oser affronter ses parents, et surtout pour vivre sa vie.  

Elle se réfugie chez Nane parce qu'au fond elle l'admire. Nane a su assumer ses choix. Elle a désobéi à son oncle et sa tante et s'est mariée avec Alexandre Verbowitz, un artiste peintre d'origine polonaise. Ils ont vécu heureux ensemble. Même si Alexandre n'est plus de ce monde aujourd'hui, Nane n'a pas de regret.

Au contraire, la vie de Jacqueline n'a toujours été que compromis. Des compromis avec ses parents, puis avec son mari, un homme qu'elle n'a jamais vraiment aimé. Avec lequel elle s'est mariée parce que ses parents en avaient décidé ainsi. Jacqueline n'a pas choisi le bonheur mais la compromission et a toujours admiré Nane pour son courage.

Mais quand Jacqueline arrive chez sa cousine sur l'île d'Yeu, elle ne lui avoue pas la raison pour laquelle elle a quitté Marcel. Ca fait plus de cinquante ans qu'elles ne se sont pas vues et les retrouvailles sont pour le moins cocasses. Elles étaient comme deux soeurs à l'adolescence mais le temps a effacé la complicité et elles vont devoir s'apprivoiser. L'une est posée et polie, l'autre est du genre "rentre dedans" et ne pratique pas la langue de bois.

Cette histoire pose aussi la question de la maternité, de l'accomplissement de soi, et de la liberté que chacun a de choisir sa vie. J'ai aimé cette rencontre avec Jacqueline et Nane. Les papillons et les vents des quatre coins de la planète ont su brillamment raconter l'histoire de ces deux vieilles dames. Oui, parce que ce sont des papillons qui nous racontent l'histoire. Quand je vous disais que ce roman est plein de poésie...

L'île des beaux lendemains - Caroline VERMALLE - Ed. Belfond - 2013

livres,littérature,romans,caroline vermalle,vendée,actu,actualité

13/08/2013

Le sermon sur la chute de Rome - J. FERRARI

livres,littérature,jérôme ferrai,goncourt 2012,actu,actualitéComme vous le savez, je lis rarement des livres qui ont obtenu un prix. Mais le titre du dernier Goncourt m'a interpellé. Je me demandais ce qu'avait bien pu imaginer Jérome Ferrari pour qu'on lui décerne un titre aussi prestigieux. Et, de savoir que Bernard Pivot avait voté pour lui, a pesé dans la balance. Donc, le voyant sur un présentoir à la bibliothèque, je décidai de l'emprunter.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins. Le style de Ferrari ne m'a pas vraiment plu. Pour être franche, il m'a même agacé tout au long du roman. Ce ne sont quasiment que des phrases à tiroirs qui courent sur dix lignes voire sur une page entière. Quel besoin ont les écrivains de faire des phrases à rallonges? Ca n'apporte strictement rien à l'histoire. Celle-ci gagnerait en clarté avec des phrases plus courtes. Le roman gagnerait en rythme. C'est vraiment dommage car le postulat de départ est plus qu'intéressant et l'auteur est érudit.

Jérôme Ferrari a mis en parallèle le destin de plusieurs personnes d'une même famille. Marcel, son fils Jacques, et ses petits-enfants Mathieu et Aurélie. L'auteur parle surtout du destin, des vies que les personnages pensent se choisir, et il donne un portrait fouillé de chacun d'eux. Mais la vie se charge de détruire les illusions et de faire tourner les rêves en cauchemars. Est-ce que Mathieu trouvera le bonheur en Corse, terre de ses ancêtres? A-t-il raison de tourner le dos à de brillantes études de philosophie?

Le roman de Jérôme Ferrari s'appuie sur le sermon de saint Augustin qui, à Hippone, tenta de "consoler ses fidèles sur la fragilité des mondes terrestres". Des mondes qu'ils édifient mais qu'ils finissent par détruire... Les mondes de chacun des personnages vont s'effondrer. Trouveront-ils le ressort pour rebondir?

Le sermon sur la chute de Rome - Jérôme FERRARI - Ed. Actes Sud - 2012

livres,littérature,jérôme ferrai,goncourt 2012,actu,actualité