Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2013

Ian Hamel au Club de la Presse

livres,essais,ian hamel,andré bettencourt,l'oréal,médias,presse,actu,actualitéIan Hamel, journaliste de l'hebdomadaire Le Point, et de l'Agefi, quotidien de l'Agence économique et financière à Genève, était au CPHN il y a quelques jours pour présenter son essai sur les derniers secrets de la famille Bettencourt. Il revient notamment sur le passé d'Eugène Schueller et d'André Bettencourt, dévoilant quelques secrets bien gardés sur leur compte. Un retour en arrière qui permet par ailleurs de mieux comprendre le défilé d'hommes politiques de gauche et de droite à Neuilly pour récupérer quelques "subsides"... Ils seraient nombreux à avoir croqué un morceau du gâteau, même si, au dire de Ian Hamel, il est difficile de le prouver. Outre les événements politiques, il revient sur le conflit qui a opposé Liliane Bettencourt à sa fille Françoise.

Les Bettencourt derniers secrets - Ian HAMEL - Ed. de l'Archipel - 2013 

livres,essais,ian hamel,andré bettencourt,l'oréal,médias,presse,actu,actualité

Ian Hamel

24/05/2013

Ne lâche pas ma main - M. BUSSI

livres,littérature,roman policier,la réunion,michel bussi,actu,actualitéUne fois de plus Michel Bussi réussit à nous tenir en haleine. Il y a beaucoup de suspense et on a du mal à identifier le coupable. Le livre se lit très rapidement, on a envie de connaître le dénouement.

L'histoire se déroule à la Réunion. Martial Bellion et sa femme Liane sont en vacances à Saint-Gilles. Ils sont accompagnés de Sofa, leur fille, âgée de 6 ans. Tout semble aller pour le mieux, il fait beau, l'eau de la piscine est chaude et le barman de l'hôtel sait faire de délicieux cocktails. Tout semble réunit pour passer les meilleures vacances possibles. Le cadre est paradisiaque. Sauf qu'au bout de quelques jours Liane disparaît sans laisser de traces. Une femme de ménage l'a vue entrer dans sa chambre pour se changer, mais ne l'a pas vue ressortir. Qu'a-t-il pu se passer?

Les premiers indices relevés par Aja Purvi, capitaine de gendarmerie à Saint-Paul, et Christos Konstantinov, sous-lieutenant, font du mari un coupable idéal. Ils sont sur le point de l'arrêter quand il décide de s'enfuir avec sa fille pour pouvoir se rendre à un mystérieux rendez-vous à l'Anse des Cascades. Pourquoi change-t-il brusquement ses plans, pourquoi veut-il absolument se rendre de l'autre côté de l'île?

Aja Purvi, persuadée de sa culpabilité, va faire en sorte que tous les moyens soient mis en place pour le retrouver. Elle a peur pour la vie de la petite... Mais ce que ne sait pas encore la capitaine, c'est que Martial Bellion connaît très bien l'île. La traque va être difficile. Bellion est tenace et Aja Purvi est têtue. Un caractère qui tranche avec celui de Christos, plutôt nonchalant, ayant un penchant pour la boisson et ne rêvant que de la belle Imelda. Les descriptions du sous-lieutenant sont assez savoureuses; ses pensées aussi.

Les gendarmes réussiront-ils à arrêter Bellion? Retrouveront-ils Liane? Et Martial sera-t-il à temps au mystérieux rendez-vous?

Ne lâche pas ma main - Michel BUSSI - Ed. Presses de la Cité - 2013

20/05/2013

Une place à prendre - J. K. ROWLING

livres,littérature,angleterre,j k rowling,actu,actualitéQu'est-ce que je pourrais vous dire de ce livre... Et bien que l'histoire m'a plu mais aussi que j'ai trouvé ce livre beaucoup trop long. Il y a en gros deux cents pages de trop. J. K. Rowling prend son temps. Trop. Si la longueur des Harry Potter ne pose pas de problème vu la quantité de rebondissements, je trouve ici le nombre de pages exagéré. J'ai eu beaucoup de mal à le terminer et j'ai dû lire un ou deux autres livres entre temps car j'avais envie d'autre chose.

L'histoire se déroule à Pagford, petite bourgade tranquille à première vue. Elle est limitrophe de Yarvil, une ville à laquelle elle aimerait bien refourguer le quartier des Champs, quartier défavorisé s'il en est, où le chômage bat des records, et où les trafics en tout genre vont bon train. Les Champs coûtent de l'argent aux habitants de Pagford et ceux-ci, du moins une partie d'entre eux, avec à leur tête Howard Mollison, n'ont plus envie de payer pour la "racaille". Et le projet de Mollison est en passe d'aboutir vu que son principal opposant au Conseil paroissial, Barry Fairbrother, vient de décéder d'un accident vasculaire cérébral.

Une élection doit avoir lieu au sein du fameux conseil et Mollison espère bien y placer son fils Miles. Simon Price désire lui aussi se présenter, ainsi que Colin Wall, proviseur adjoint du lycée Winterdown. Mais tout ce petit monde, ainsi que Parminder Jawanda, conseillère paroissiale, va devoir faire face au Fantôme de Barry Fairbrother qui sévit sur le site du conseil. Un fantôme qui connaît tous leurs travers et qui va en quelque sorte se venger d'eux...

Rancoeurs, coups bas et jalousies vont être leur lot quotidien mais leurs pires ennemis vont se révéler être ceux qu'ils soupçonnent le moins. Chaque personne a une part d'ombre et il suffit de peu pour déclencher une crise.

Même si j'ai trouvé le livre trop long, je trouve que les portraits sont bien fouillés, aussi bien psychologiquement que physiquement. Puis les pages fourmillent de détails matériels et colorés. Dommage vraiment que l'histoire ne soit pas plus rythmée.

Une place à prendre - J. K. ROWLING - Ed. Grasset - 2012

09/05/2013

Le Diable vit à la campagne - R. JOHNSON

livres,littérature,rachel johnson,angleterre,dorset,actu,actualitéRappelez-vous. En 2010 Rachel Johnson nous livrait un roman de chick-lit sur le petit monde de Notting Hill, ses potins, et ses petites trahisons. Elle a fait une suite et cette fois-ci, le diable est à la campagne. Mimi Malone, le personnage central, s'est installée à Home Farm dans le Dorset. Ses voisins et amis sont tout aussi fortunés que ceux qu'elle avait à Londres et elle va même croiser la duchesse de Cornouailles à un mariage.

Il est toujours question de jalousies et de petites rancoeurs sur fond de sexe et d'argent, et les rebondissements, comme dans le premier opus, sont très nombreux. Le passe-temps favori de ces dames est de savoir qui va coucher avec qui, et de trouver le moyen d'épater les voisins. Bref, une intrigue sans grand intérêt.

Ce roman se lit facilement et j'ai souri à certains passages mais avouons-le tout-de-go, ce n'est pas de la grande littérature. Divertissant mais voilà, ce n'est franchement pas le livre du siècle. Sans parler qu'il y a un nombre incalculable de coquilles. Soit des mots sont employés à mauvais escient, soit les mots de liaison sont oubliés. Je ne sais pas si c'est dû aux traducteurs ou bien si c'est la maison d'édition qui a fait les fautes au moment de la mise en page, mais c'est vraiment désagréable.

Le Diable vit à la campagne - Rachel JOHNSON - Ed. France Loisirs/Piment - 2012

11/04/2013

Les Lisières - O. ADAM

livres,littérature,olivier adam,romans,actu,actualitéOlivier Adam nous livre une vraie satire sociale. Ce dernier roman met en scène Paul Steiner, un type d'une quarantaine d'années qui vient de se séparer de sa femme et voit ses gamins un week-end sur deux. Paul est un écrivain qui a maintenant du succès et qui gagne correctement sa vie. Mais notre Paul est un homme tourmenté et jamais vraiment acteur de sa vie. Un homme dans son monde qui a une fâcheuse tendance à mettre des distances avec son passé. Il a d'ailleurs fui la banlieue de son enfance pour échouer dans les finistères, près de Saint-Malo, à la lisière du pays.

La lisière, c'est toujours là où il semble se trouver. A la fois présent et absent. Toujours à une distance des situations qui devraient le toucher, fuyant les obligations. Parfois irresponsable et nonchalant. Alors, quand son frère lui demande d'aller aider son père lorsque sa mère est hospitalisée, il y va un peu à reculons. Habituellement il vient voir ses parents une fois par an, ne leur apporte jamais leurs petits-enfants. Bref, disons le franchement, il a coupé les ponts avec sa vie d'avant.

Quand Paul recroise ses anciens camarades, il se rend compte qu'à moins d'avoir appartenu à la petite bourgeoisie, les gamins de la cité n'ont pas vraiment réussi. Il est l'un des rares à s'en être sorti. Les autres alternent les CDD et les périodes de chômage. Le Front national fait une percée aux élections cantonales et tout le monde a peur de tout le monde.

Outre l'histoire personnelle de Paul, c'est l'histoire d'une banlieue et de ses habitants qui est racontée dans ce roman. Une banlieue parisienne où les jeunes sont en grande partie désoeuvrés et ne croient plus en rien. Une banlieue où le racisme prend racine. Une banlieue où le chômage grimpe et les CDI sont de plus en plus rares. Bref, une banlieue comme on en voit trop souvent aux informations.

Dans ce roman l'auteur ne prend pas de gants. Tout le monde en prend pour son grade: les médias, les intellectuels, la gauche, la droite, les racistes, les donneurs de leçon... les jaloux, les dandys, les écrivains... Avec sa plume à la fois acerbe et drôle, Olivier Adam nous dépeint une société qui ressemble en de nombreux points à celle dans laquelle nous vivons. Je dois dire que je me suis trouvé beaucoup de points communs avec le narrateur. Je crois que j'aurais pu écrire certains passages... On est au moins deux à avoir la même vision de la société française.

Petit bémol cependant. Même si l'histoire est intéressante, je pense qu'il y a cent pages de trop. J'aime le rythme et les répliques qui claquent. Là, j'ai parfois eu le sentiment qu'il y avait de la "redite".

Les Lisières - Olivier ADAM - Ed. Flammarion - 2012

28/03/2013

Agissons avant qu'il ne soit trop tard - H. CHALGHOUMI/D. PUJADAS

hassen chalghoumi,david pujadas,islam de france,presse,politique,actu,actualitéUn livre intéressant dans lequel l'imam Hassen Chalghoumi, militant pour un islam de France, répond aux questions de David Pujadas, journaliste et présentateur du JT de France2 qui avait déjà abordé ce sujet dans un livre paru aux éditions JC Lattès en 1995.

L'ouvrage, divisé en quatre grandes parties suivies d'un manifeste, aborde tous les sujets autour de l'islam en France: la montée de l'islamophobie, le nombre croissant de musulmans, l'intégrisme religieux, la violence et le communautarisme, le rôle des imams et des parents, la crise identitaire de certains jeunes français d'origine arabe, l'ignorance des textes qui pousse certains groupes à l'extrémisme.

David Pujadas interroge également l'imam sur la laïcité qui serait acceptée plus difficilement par une partie de la communauté musulmane, la crispation d'une partie des Français face aux signes religieux musulmans (la construction des mosquées et le port du voile), les créneaux horaires réservés aux musulmanes dans les piscines, les menus avec ou sans viande dans les cantines...

Dans la quatrième partie est abordée la question d'un islam de France et les moyens d'y parvenir. Hassen Chalghoumi milite pour la formation des imams en France afin d'éviter les dérives et la montée de groupuscules extrémistes aux ordres de pays étrangers. Il interpelle les autorités à ce sujet et souhaite que l'Etat s'engage.

Sera-t-il entendu? Il en va, selon moi, de la compréhension entre les différentes composantes de la société française. Il faut aussi prendre le temps de faire de la pédagogie et d'expliquer que les musulmans, dans leur grande majorité, ne sont pas plus dangereux que des juifs ou des catholiques.

David Pujadas a évoqué tous les sujets, même ceux qui fâchent. Il ne s'est interdit aucune question. On aimerait qu'il soit autant "poil à gratter" quand il interroge des politiques...

Agissons avant qu'il ne soit trop tard - Hassen CHALGHOUMI et David PUJADAS - Ed. cherche-midi - 2013

hassen chalghoumi,david pujadas,islam de france,presse,politique,actu,actualité

27/03/2013

Salon du Livre de Paris #3

Aujourd'hui, troisième et dernier volet de ma virée au Salon du Livre de Paris. J'ai été raisonnable et ne suis rentrée qu'avec deux livres dédicacés. Le premier m'a été offert. Il s'agit de Et Dior créa la femme de Francis Huster, paru aux éditions Cherche-Midi. Une dédicace charmante d'un acteur au sourire lumineux. Je peux vous dire qu'il est encore mieux en vrai qu'à la télé!

P1140729 Francis Huster.jpg

Puis, quelques heures plus tard, se rendre sur le stand des éditions Presses de la Cité pour une dédicace de Michel Bussi qui présentait son dernier polar Ne lâche pas ma main. Un auteur très sympathique qui est de plus en plus connu pour ses romans aux intrigues extrêmement bien ficelées. Personnellement, j'avais adoré Nymphéas noirs et Mourir sur Seine, qui se déroulaient tous les deux en Haute-Normandie. Le dernier se passe à la Réunion, île que l'auteur a visitée et qui l'a visiblement beaucoup inspiré. Hâte de me plonger dans ce roman.

images[1].jpg

J'ai bien sûr glané quelques marques-pages pour ma collection. Ceux des éditions Le Dilettante me plaisent beaucoup. Une petite maison d'édition qui publie des auteurs comme Laurent Graff, un auteur qui mérite d'être connu. Si vous n'avez pas encore lu Selon toute vraissemblance, je vous le conseille. J'avais adoré!

P1140799.JPG

Découvrir que l'Institut français édite des ouvrages avec des CD audio pour promouvoir la langue française. Les Instituts français sont un formidable relais de la culture française à travers le monde. On n'en parle pas assez!

livres,lecture,francis huster,michel bussi,le dilettante,laurent graff,salon du livre,actu,actualité

Enfin, je voudrais faire un petit clin d'oeil à Noukette qui avait organisé un concours sur son blog pour gagner des invitations pour le Salon. Merci à elle pour ces sésames!