Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2021

Janvier en quelques mots #52

Drôle de 1er janvier // Et pas de concert du Nouvel An... // Toujours des contractures // Si je pousse mon raisonnement jusqu'au bout je dirais que ça s'apparente à du harcèlement moral // Tinder? // Mais je dois vous dire que je trouve ça louche quand quelqu'un s'intéresse à moi... (On n'est pas rendus!) // Chasseurs de princesses, s'abstenir! // Jazz // Couvre-feu à 18h... C'est juste insupportable // Toujours pas de perspectives malgré l'arrivée des vaccins // Et du coup ne pas réserver pour les congés de peur d'être à nouveau confinés // Jolies fleurs // Décidément je ne serai jamais tranquille avec mes dents // De la neige en plaine // On dira qu'on a passé la matinée à compter les flocons // Continuer à faire du tri; vider armoire et placards, caisses et tiroirs // Donc l'objectif des soldes sera d'acheter le strict nécessaire pour renouveler l'usager // Manger trois fois de la galette et avoir trois fois la fève // Confinera. Confinera pas... // Et me demander si je dois faire des réserves de lecture

blogs,tags,société,humeur,voyages,gourmandises,actu,actualité

24/01/2021

Les dimanches poétiques (270)

"Je voudrais être capable de saisir les grandes affaires de la vie simple et réussir à habiter le Pays Apaisé des Lieux Communs, le Monde sans Surprise ni Paradoxe, où l'on trouve de la poésie là où c'est poétique et du prosaïque dans la prose des jours, où l'on frissonne dans le vent pluvieux et où l'on plisse les yeux face au soleil éblouissant. Un monde où on a les larmes aux yeux en écoutant des chansons tristes et où l'on partage doucement le plaisir des choses douces."

Victor POUCHET in Autoportrait en chevreuil (Ed. Finitude - 2020)

poésie,lecture,littérature,actu,actualité

10/01/2021

Les dimanches en photo (152)

photographie,photographies,photos,pics,pictures,actu,actualité

01/01/2021

Décembre en quelques mots #51

Rester maîtres du temps // Et patienter en ouvrant chaque jour une case du calendrier de l'Avent // Mais le coeur n'y est pas trop // Encore moins la magie et l'effervescence qui d'ordinaire rythment nos vies à l'approche des fêtes // Cette année on ne mangera pas de crêpe au marché de Noël // Verser une petite larme en regardant Love Actually. (Un trop plein d'émotions et de tensions qui cherchent à s'extérioriser quand j'aimerais les contenir.) // Plus de limitations de distances mais couvre-feu à 20h... (Qu'est-ce qu'ils vont nous sortir en 2021? Plus le droit de respirer entre la Chandeleur et Pâques ?) // Serrer les fesses et être prudents c'est visiblement pas suffisant // Quelle poisse! // Quelques jours de vacances pendant lesquels je suis censée me reposer... // The Holiday ou comment trouver l'amour à Noël // Jouer avec un chien // Ne plus distinguer le ciel de la mer // Fermeture des frontières avec le Royaume Uni et des milliers de personnes qui ne seront pas rentrées à temps pour les fêtes // Pasta al tartufo. Buonissimo! // Toujours aussi fatiguée. Les congés n'y auront rien changé // Et pas hyper motivée pour y retourner // Je crois que le mieux serait de passer tout de suite à 2022... 

blogs,société,humeurs,france,royaume uni,gourmandises,voyages,cinéma,santé,actu,actualité

27/12/2020

Les dimanches poétiques (269)

"Noël est une émotion.

Il peut durer une année entière, dans l'attente d'un cadeau, d'un nouveau baiser, d'un gâteau mangé à la lueur des bougies rouges.

Il a un parfum d'amande et de cannelle, de sucre et de bouillon de poule."

Maurizio de GIOVANNI Le Noël du commissaire Ricciardi (Ed. Rivages/Noir - 2018)

poésie,lecture,littérature,actu,actualité

20/12/2020

Les dimanches en photo (151)

IMG_20201215_190608_187.jpg

13/12/2020

Les dimanches poétiques (268)

Dans la foule, Olivier, ne viens plus me surprendre;

Sois là, mais sans parler, tâche de me l'apprendre:

Ta voix a des accents qui me font tressaillir!

Ne montre pas l'amour que je ne puis te rendre,

D'autres yeux que les tiens me regardent rougir.

Se chercher, s'entrevoir, n'est-ce pas tout se dire?

Ne me demande plus, par un triste sourire,

Le bouquet qu'en dansant je garde malgré moi:

Il pèse sur mon coeur quand mon coeur le désire,

Et l'on voit dans mes yeux qu'il fut cueilli pour toi.

Lorsque je m'enfuirai, tiens-toi sur mon passage;

Notre heure pour demain, les fleurs de mon corsage,

Je te donnerai tout avant la fin du jour:

Mais puisqu'on n'aime pas lorsque l'on est bien sage,

Prends garde à mon secret, car j'ai beaucoup d'amour!

Marceline DESBORDES-VALMORE Le Secret in Poésies (Ed. Poésie/Gallimard n° 178 - 1983)

IMG_20201209_133519.jpg

08:00 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |