Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2010

Bacalao - N. CANO

9782869599093[1].gifJe tiens tout d'abord à remercier Nicolas Cano d'avoir eu la gentillesse de me faire parvenir un exemplaire de son ouvrage. Je vais essayer de vous en rendre compte fidèlement, en évoquant ce qui m'a plu et aussi le reste. C'est mon point de vue - un parmi tant d'autres - et il n'engage que moi.

L'auteur nous livre ici une histoire d'amour. Une jolie histoire d'amour mais plutôt à sens unique. Vincent Bergès, professeur de lettres dans un lycée privé, tombe sous le charme d'Ayrton, un étudiant d'origine portugaise qui effectue sa rentrée après tous les autres. L'adolescent devient l'obsession du professeur qui en pince sacrément pour lui. Il va jusqu'à accompagner le jeune homme à Madère où vit sa grand-mère pendant les vacances de la Toussaint. Vincent Bergès renierait famille, amis et patrie pour les beaux yeux d'Ayrton qui a bien conscience que le prof est à sa merci.

J'ai été charmée par l'écriture fluide, les phrases musicales et les chapitres qui en disent assez sur l'avancement de l'histoire sans être trop longs. Nicolas Cano ne se perd pas en fioritures, il ne dévoile pas tout, ou en tout cas pas tout de suite... Ce qui nous pousse à tourner les pages rapidement pour connaître la suite et le dénouement de l'histoire.

Même si c'est un amour à sens unique, on ne peut pas réellement parler d'une passion platonique. On constatera d'abord que la libido du prof fonctionne à merveille! De savoir qu'il a une érection (appelons un chat un chat) dès qu'Ayrton l'effleure, je m'en fiche un peu à dire vrai. Et ça n'apporte rien au livre. Par ailleurs, je vois mal un garçon de 17 ans dire à son prof de lettres qu'il "a envie de se faire sucer" alors qu'ils sont censés travailler sur la syntaxe lors d'un cours particulier...

Ceci étant dit, il y a de très beaux passages dans ce livre qui nous parle d'une certaine façon de la "maladie d'amour".

Bacalao - Nicolas CANO - Ed. Arléa - 2010

Goncourt des lycéens 2010

Le prix Goncourt des lycéens va cette année à Mathias Enard pour Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants (Actes Sud). Le jury était réuni à Rennes le 9 novembre et les délibérations furent animées.

9782742793624[1].gif

10/11/2010

Le chien des Baskerville - Livre + Film

9782290334768[1].gifJe vais essayer de comparer le texte de Conan Doyle au téléfilm enregistré par Granada Television dans lequel jouent Jeremy Brett et Edward Hardwicke. La première chose que je peux dire c'est que l'adaptation télévisée est assez fidèle au roman.

Une malédiction pèse sur la lignée des Baskerville. Sir Charles, qui vivait seul dans son manoir depuis plus de dix ans, a été retrouvé mort par Barrymore (un domestique) dans une allée derrière la maison. Il envoie chercher le docteur Mortimer pour constater le décès. En arrivant sur le lieu du drame, le médecin mène sa petite enquête et relève les empreintes d'un énorme chien non loin du cadavre de Sir Charles... Il décide alors de s'adresser à Sherlock Holmes et de lui parler de cette légende mystérieuse qui veut que les descendants d'Hugo de Baskerville (un homme pas très fréquentable) meurent dans des conditions étranges.

Est-ce que ce chien gigantesque qui, dit-on, rôde sur la lande, existe bel et bien ou est-ce le fruit de quelque noire machination? C'est ce que vont essayer de découvrir Sherlock et son fidèle compagnon le Dr Watson. Pour cela le private detective va  faire mine de devoir rester à Londres pour régler quelques affaires et va demander à son complice de surveiller Sir Henry, l'héritier des Baskerville, qui compte bien habiter le manoir.

3348467469136[1].jpegDans le téléfilm on ne voit pas Sherlock Holmes et Watson s'aventurer dans le bourbier de Grimpen ni se rendre à la mine. J'ai compté peu de différences entre les deux supports et l'un et l'autre m'ont plu. On ne peut pas en dire autant de l'adaptation réalisée par Terence Fisher. Il a pris quelques libertés avec le texte de Sir Arthur...

Le chien des Baskerville - Arthur CONAN DOYLE - Flammarion/Librio - 2009 // Le chien des Baskerville - GRANADA Television - Avec Jeremy Brett, Edward Hardwick - 2007 

 

 

653790100[1].jpeg

 

  Objectif 4/1

 

08/11/2010

And the winner is...

Michel Houellebecq pour son ouvrage La carte et le territoire. Le prix Goncourt 2010 lui a été décerné aujourd'hui 8 novembre par un jury de dix écrivains réunis à l'Hôtel Drouant à Paris. Beaucoup de lecteurs avaient misé sur lui... N'ayant pas encore lu son livre, je ne peux pas vous dire s'il aurait été en haut de mon classement. Je vais aller à la  bibliothèque pour l'emprunter s'il n'est pas déjà réservé. A moins qu'une âme charitable m'en envoie un exemplaire?

9782081246331[1].gif

Virginie Despentes a quant à elle reçu le prix Renaudot pour Apocalypse bébé.

05/11/2010

Prix littéraires

La saison des prix littéraires a commencé.

Le Grand Prix du roman de l'Académie française a été attribué le 28 octobre à Eric Faye pour son ouvrage Nagasaki (Stock).

9782234061668[1].gif

Le Prix Femina a été décerné le 2 novembre à Patrick Lapeyre pour La vie est brève et le désir sans fin (P.O.L.).

9782818006030[1].gif

Le 3 novembre, le Prix Médicis a couronné Naissance d'un pont (Verticales) de Maylis de Kerangal.

9782070130504[1].gif

Et le 5 novembre France Télévisions a remis le Prix Roman 2010 à Jérôme Ferrari pour son ouvrage Où j'ai laissé mon âme (Actes Sud), un livre poignant sur la guerre d'Algérie.

9782742793204[1].gif

03/11/2010

Bilan de mes lectures du 3e trimestre

J'ai lu 18 livres au cours du dernier trimestre. Un coup de coeur pour le livre de Jean-Christophe Rufin "Un léopard sur le garrot" et quelques belles lectures comme "La grand-mère de Jade" de Frédérique Deghelt, "Quelque chose en lui de Bartleby" de Philippe Delerm, "La révolte des accents" d'Erik Orsenna, "Le confident" d'Hélène Grémillon et "Bonbons assortis" de Michel Tremblay.

9782070359912[2].gif

30/10/2010

Anges et démons - Livre + Film

9782266198127[1].gifCe billet entre dans le cadre du challenge "Lunettes noires sur pages blanches" lancé par Fashion. C'est ma troisième participation.

Anges et démons est un livre de Dan Brown, rédigé plus tôt que Da Vinci Code mais qui a été mis en lumière après. Ces deux opus, mettant le professeur Robert Langdon en scène, ont fait l'objet d'adaptations cinématographiques par Ron Howard. J'ai trouvé le film Da Vinci Code assez fidèle au livre, à quelques exceptions près. En revanche, dans Anges et démons, les différences sont beaucoup plus nombreuses, et parfois de taille! Ceci étant dit, j'ai beaucoup aimé le livre, lu après avoir vu le film (qui m'avait bien plu aussi).

L'histoire est assez complexe mais je vais essayer de vous présenter le postulat de départ. Leonardo Vetra, un scientifique religieux qui a mis au point l'antimatière au CERN en Suisse (il a réussi en gros à recréer le "big bang"), vient d'être retrouvé assassiné. Il a été énucléé et on lui a marqué l'inscription "Illuminati" au fer rouge sur le torse. C'est Kohler, le directeur du CERN, qui le découvre et il n'en dit rien à personne... Mais il tient à retrouver le (ou les) coupable. En faisant une rapide recherche sur Internet, il découvre qu'un éminent professeur de Harvard, Robert Langdon, a écrit un bouquin sur les Illuminati. Ni une, ni deux, Kohler l'appelle et envoie un avion le chercher aux Etats-Unis. Ce que le directeur du CERN ne sait pas encore, c'est que le conteneur contenant le plus gros échantillon d'antimatière, a été subtilisé dans le labo de Vetra. Un conteneur que les hommes de sécurité de la cité vaticane découvrent sur leurs écrans de contrôle tout en se demandant ce que cela peut bien être...

3333297974042[1].gifDans le film, Langdon ne va pas en Suisse. On le retrouve directement au Vatican, où il a été appelé par les gardes suisses ainsi que Vittoria Vetra, la fille adoptive du scientifique. Les deux vont se soutenir mutuellement mais pas pour retrouver l'antimatière... pour tenter de sauver les quatre "preferiti" qui avaient des chances d'être élus lors du conclave, se tenant quinze jours après le décès du pape. Les quatre cardinaux ont disparu. Personne ne sait où ils sont.

Le camerlingue (secrétaire particulier du pape), le jeune Carlo Ventresca, a dû s'occuper des préparatifs du conclave. Une tâche difficile pour le prête, car le pape défunt était un peu comme son père. Il l'avait recueilli quand sa mère était décédée dans un attentat.

Langdon, qui a bien étudié les rites et les symboles des Illuminati, va essayer de retrouver la Voie de l'Illumination dissimulée dans Rome grâce à un texte de Galilée et des oeuvres du Bernin. Sa quête ne va pas être facile... Dans le livre Langdon et Vittoria n'arrivent jamais à temps pour sauver les cardinaux alors que dans le film, le dernier en réchappe. Par ailleurs dans le livre, l'assassin a reçu l'ordre de les éliminer si cela s'avère nécessaire alors que dans le film il dit qu'il n'a pas reçu l'ordre de les tuer. Un assassin moins effrayant que dans le livre... Dan Brown l'a bien chargé celui-là! Et Vittoria n'est pas enlevée dans le film alors que dans le livre le méchant l'assomme et l'enlève.

anges-demons-angels-and-demons-13-05-2009-10-m[1].jpegDans le film il y a beaucoup d'action mais pas beaucoup de dialogues et on ne retrouve pas les discours sur la science, la religion et la spiritualité. Par ailleurs, certaines scènes ne se passent pas vraiment de la même façon (peut-être pour des commodités de tournage?). Dans le film Langdon ne monte pas dans l'hélicoptère lorsque le camerlingue emmène le tube d'antimatière pour le faire exploser dans le ciel. Lui et Vittoria ne franchissent pas non plus les portes de la chapelle Sixtine et le pape élu n'est pas le Grand Electeur Saverio Mortati. Certains prénoms ont par ailleurs été modifiés ce qui peut parfois prêter à confusion.

Mais dans l'ensemble le film est plutôt bien fait même si Ron Howard a pris quelques chemins de traverse et qu'il a cédé de temps à autres à la facilité.

Anges et démons - Dan BROWN - Ed. Pocket - 2009 / Anges et démons - Ron Howard - Avec Tom Hanks, Ewan McGregor , Stellan Skarsgard - 2009 

653790100[1].jpeg

 

    Objectif: 3/1