Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2011

La vie d'un homme inconnu - A. MAKINE

livres,littérature,romans,andreï makine,russie,actu,actualitéDeux histoires s'imbriquent dans ce livre. La première a pour héros Ivan Choutov, un écrivain russe qui vit en France depuis une vingtaine d'années. On apprend qu'il vient de se faire larguer par sa petite amie, beaucoup plus jeune que lui. Choutov est mal dans sa peau, incompris de ses contemporains et très sévère vis-à-vis du monde littéraire français.

Pour échapper à son sort il décide de retrouver la femme qu'il a aimée lorsqu'il était jeune, à Leningrad, aujourd'hui Saint-Pétersbourg. Il quitte donc son "colombier" parisien pour la Russie et va découvrir - au milieu des fêtes du tricentenaire - une ville qui a copié les travers de l'Occident. (Les Russes sont bientôt plus occidentaux que les Occidentaux...) Les retrouvailles avec son amie ne se passent pas comme prévu, ladite amie étant très occupée par son travail et les festivités. Cependant, elle l'héberge dans son appartement; un ancien appartement communautaire en pleine transformation.

Et c'est là que la deuxième histoire va s'imbriquer à la première. Un vieil homme, que tout le monde croit muet, est alité dans l'une des pièces. Choutov se retrouve à le garder une nuit et découvre, à sa grande surprise, qu'il parle. En fait, le vieillard ne parle pas parce qu'il n'a rien à dire... Commence alors le récit de la vie de cet homme. Un homme qui a connu le blocus de Leningrad, les affres de la guerre et les camps soviétiques. Un homme qui aurait pu perdre le goût de vivre et qui pourtant s'est toujours relevé... grâce à Mila, la femme qu'il avait croisée dans un bar alors qu'ils étaient élèves au Conservatoire.

La première partie du livre est plutôt inintéressante. Elle nous parle d'un écrivain qui a du mal à percer, plutôt du genre à mépriser la "nouvelle littérature" et qui s'apitoie un peu sur son sort. L'intérêt commence avec l'histoire du vieillard. On apprend dans cette deuxième partie un peu de l'histoire de la ville de Leningrad et de ses habitants. Et comment une partie de ceux-ci a réussi à survivre. Survivre est bien le mot. Les habitants ont été bien esquintés pour la plupart, c'est le moins que l'on puisse dire!

Même si ce livre n'est pas un coup de coeur en ce qui me concerne, j'ai relevé de très beaux passages. Très forts pour certains.

La vie d'un homme inconnu - Andreï MAKINE - Ed. Seuil - 2009

livres,littérature,romans,andreï makine,russie,actu,actualité

10/11/2011

New in the library...

Cela faisait longtemps que je n'avais pas acheté autant de livres d'un seul coup. Des livres d'occasion bien sûr. Pas question d'investir des fortunes dans des bouquins alors que je ne sais absolument pas de quoi demain sera fait... Je suis donc revenue avec sept livres pour... 4 euros! Il y en avait d'autres qui me tentaient mais ma PAL aurait crié à l'indigestion. Il faut savoir raison garder. Reste maintenant à leur trouver une place dans ma minuscule bibliothèque... 

Voici donc mes dernières acquisitions:

  • Le passe-muraille de Marcel Aymé.
  • Les grand-mères de Doris Lessing.
  • Zlateh la chèvre et autres contes d'I. B. Singer.
  • Château en Suède de Françoise Sagan.
  • Le Seigneur des anneaux (tomes 1 et 3) de J. R. R. Tolkien.
  • Absolument dé-bor-dée! de Zoé Shepard.

07/11/2011

Prix du roman France Télévisions

Le prix du roman France Télévisions a été décerné jeudi 3 novembre à Delphine de Vigan pour Rien ne s'oppose à la nuit (Lattès). Le livre a été choisi par une vingtaine de téléspectateurs venus de toute la France. C'est aussi le prix du roman Fnac 2011.

9782709635790[1].gif

06/11/2011

Happy birthday my blog!

Cela fait aujourd'hui deux ans que je partage avec vous mes lectures, mes écrits et mes humeurs. J'espère vous donner l'envie d'ouvrir des livres, même si ceux-ci ne sont pas toujours les nouveautés du moment. La littérature française, européenne... regorge de petits bijoux balayés par les rentrées littéraires. J'ai pour ma part décidé de ne pas céder à la pression des derniers livres sortis et dont certains journalistes se gargarisent comme s'il n'y avait rien eu avant. Je lis ce dont j'ai envie. Ce blog c'est avant tout le plaisir de faire découvrir et de faire partager de jolis textes. Et je compte bien continuer sur cette voie!

P1110664.jpg

(La photo n'est pas libre de droits.)

04/11/2011

L'enfant noir - L. Camara

livres, littérature, souvenirs, guinée, camara laye, actu, actualitéJ'avais choisi ce livre un peu par hasard pour le challenge Afrika un jour que je furetais à l'Armitière. Ne connaissant pas l'auteur, je n'avais donc aucun a priori. Il y a des passages qui m'ont plu, d'autres un peu moins mais ce fut une lecture plutôt intéressante notamment en ce qui concerne les pratiques et les croyances en Afrique noire.

Camara Laye raconte dans ce livre son enfance, son adolescence et le début de sa vie d'homme en Guinée. Différents thèmes sont abordés. Il nous parle du rôle des parents, de la hiérarchie sociale au sein des concessions, des croyances et des marabouts, de l'école et de ce qu'elle peut apporter aux élèves doués, du passage de l'enfance à l'âge d'homme à travers le rite de la circoncision, des amitiés - entre garçons mais aussi avec les congénères du sexe opposé - et de son pays.

L'auteur, né à Kouroussa en janvier 1928, a écrit plusieurs romans après avoir tenté sans succès de devenir ingénieur en France. Il est décédé à Dakar le 4 février 1980.

L'enfant noir - Camara Laye - Ed. Pocket - 1976

livres, littérature, souvenirs, guinée, camara laye, actu, actualité

 

Objectif 1/1

And the winner is...

Alexis Jenni! Le prix Goncourt lui a été décerné mercredi 2 novembre pour L'art français de la guerre (Gallimard). Une belle récompense pour l'auteur qui se qualifie "d'écrivain du dimanche".

imagesCAOYU5GZ.jpeg

Le prix Renaudot a récompensé Limonov (P.O.L) d'Emmanuel Carrère.

02/11/2011

Mourir sur Seine - M. BUSSI (coup de coeur)

livres,littérature,romans,polars,michel bussi,actu,actualité,armada,pirates,rouenUne fois de plus j'ai été enthousiasmée par la prose de Michel Bussi. Mourir sur Seine, sous-titré "le polar de l'Armada", fut un vrai régal. Impossible de le lâcher! Je me suis couchée deux jours de suite à 2h du matin car je voulais au plus vite savoir qui était l'assassin. (Que je n'avais pas soupçonné et pourtant c'était évident...) Et j'ai beaucoup ri!

L'intrigue entraîne le lecteur dans les méandres de la Seine et au coeur de l'Armada, ce grand rassemblement de voiliers du monde entier qui a lieu tous les quatre ou cinq ans à Rouen. Nous sommes en juillet 2008 et la fête bat son plein lorsqu'un marin mexicain, surnommé Aquilero, élève sur le magnifique Cuauhtémoc, est retrouvé assassiné un matin à quelques mètres du bateau.

Le commissaire Gustave Paturel est chargé de l'affaire. Il pense que c'est un banal règlement de compte entre marins un peu émêchés et que tout sera vite rentré dans l'ordre. Sauf que les choses se compliquent lorsque les inspecteurs Colette Cadinot et Ovide Stepanu, arrivés un peu avant sur la scène du crime, lui font leur rapport. Aquilero avait cinq tatouages dans le dos dont a été brûlé. Et pour embêter un peu plus le commissaire, qui pensait passer l'Armada tranquillement avec ses enfants, le portable du mort se met à sonner...

Dans ce genre d'affaire, il faut également compter avec la presse. Christian Decultot, responsable du SeinoMarin qui fait trembler tous les notables de la ville, envoie Maline Abruzze, sa protégée, enquêter sur le crime. La journaliste, qui a été reporter à l'étranger, sait mener sa barque. Elle n'a pas froid aux yeux et a de la repartie... Et elle va progresser bien plus vite que le commissaire dont on suit l'enquête en parallèle. Maline arrivera-t-elle à démasquer le coupable? 

Michel Bussi fait intervenir par ailleurs toute une galerie de personnages plus improbables les uns que les autres: un profiler au style gothique, un ancien pirate qui s'est reconverti en pilier de bar, un jeune loup aux dents longues qui travaille pour le Monde... Bref des personnages dont Michel Bussi s'est fait un plaisir à fouiller la personnalité et le physique. A la limite de la caricature pour certains! 

Mourir sur Seine - Michel BUSSI - Ed. PTC/Editions des falaises - 2008