Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2013

Enola Holmes/Le secret de l'éventail - N. SPRINGER

enola holmes,nancy springer,sherlock holmes,londres,actu,actualitéCe quatrième opus des aventures d'Enola Holmes, jeune soeur de Sherlock et Mycroft, est vraiment haletant. Un vrai "page-turner". Quand on l'a commencé, difficile de le lâcher.

Dans ce tome notre jeune Enola essaie d'aider Cecily Alistair, une jeune femme dont elle a croisé le chemin quelques mois plus tôt alors qu'elle était aux mains d'un hypnotiseur. Enola la revoit dans un lieu insolite  (les toilettes pour dames qui viennent d'être créées sur Oxford Street). Cecily est surveillée par deux mégères. Cependant, bien que tyranisée par les deux femmes, lady Cecily réussit à glisser à Enola un éventail en papier rose. Un banal éventail en papier rose ne correspondant pas du tout au style des deux chaperons ni à la tenue de la jeune lady... 

Mais Enola perd la trace de son amie et va, à partir de ce malheureux éventail, tenter de comprendre les ennuis de  Cecily. Mais ce ne sera pas simple, surtout qu'elle trouve régulièrement ses frères sur son chemin. Elle est fière que Sherlock l'aide dans son enquête mais il pense que ce genre d'activité n'est pas celui d'une femme. Quant à Mycroft, il aimerait bien lui mettre la main dessus pour l'envoyer un pension.

J'aime toujours autant le caractère bien trempé d'Enola, sa débrouillardise, son franc-parler et par-dessus tout ses déguisements! Ce fut un très bon moment de lecture.

Enola Holmes/T. 4 Le secret de l'éventail - Nancy SPRINGER - Ed. France loisirs - 2011

11/01/2013

L'amour de Mitia - I. BOUNINE

images[11].jpgAutant j'avais été emballée par le recueil de nouvelles Les allées sombres, autant je suis déçue par ce roman de Bounine. C'est, paraît-il, une pièce importante de son oeuvre. Serais-je passée à côté de quelque chose dans ce livre?

Il s'agit d'une histoire d'amour qui finit mal (les histoires d'amour finissent mal en général...). Mitia, jeune homme vivant à Moscou pour ses études, est très épris de Katia, apprentie comédienne. Mais alors que lui vit en quelque sorte pour elle, Katia vit pour le théâtre. Elle va s'éloigner peu à peu de Mitia. Celui-ci, partit passer quelques semaines à la campagne dans la maison familiale, va attendre en vain un mot de sa bien-aimée. Tellement désespéré, il songe à se faire sauter la cervelle. Est-ce que la lettre qu'il recevra finalement de Katia l'empêchera de passer à l'acte? Le dénouement est dans la toute dernière phrase du livre.

Je dois dire que le personnage de Mitia m'a un peu énervée. Il est certes très amoureux de Katia mais il reste des journées entières à se morfondre alors qu'il pourrait profiter pleinement des joies de la campagne. Je sais que l'adage "loin des yeux, loin du coeur"  n'est pas toujours vrai mais de là à se suicider alors que tout autour de soi inspire à la vie, c'est quand même exagéré. Bref, vous avez compris, j'ai eu envie de le secouer ce Mitia!

L'amour de Mitia - Ivan BOUNINE - Ed. Mercure de France/bibliothèque étrangère - 2002

livres,littérature russe,ivan bounine,amour,actu,actualité

06/01/2013

Oui, mais quelle est la question? - B. PIVOT

livres,littérature,romans,bernard pivot,intervieweur,journaliste,actu,actualitéJ'ai beaucoup aimé ce livre et pourtant je ne sais pas comment vous en parler. C'est à la fois drôle, touchant, intelligent et instructif. Même si le personnage central, qui ressemble comme un frère à Bernard Pivot, est parfois un peu lourd avec ses questions.

Ce personnage, Adam Hitch (comme l'Adam de Eve) n'arrête pas de poser des questions. Une manie qui a commencé lors de sa confession avant la confirmation. Alors que le curé l'interroge sur les péchés capitaux qu'il a commis, le jeune Adam répond par une question, puis par une autre et à la fin de la confession c'est lui qui pose des questions au curé.

Puis Adam (mais peut-être est-ce Bernard Pivot?) nous raconte diverses anecdotes de ses vies professionnelle et privée et les conséquences de sa questionnite sur celles-ci. Les questions qu'il n'a pas osé poser à des artistes ou bien les questions qu'il a posées en trop grand nombre aux femmes de sa vie... Les questions posées à ses grands-parents, et celles qui resteront à jamais sans réponse.

J'ai ri en lisant certains passages. Bernard Pivot a beaucoup d'humour. Et c'est merveilleusement bien écrit. Ce livre est un questionnement sur la vie tout simplement. A lire! (Recommandé aux journalistes!)

Oui, mais quelle est la question? - Bernard PIVOT - Ed. NiL - 2012

livres,littérature,romans,bernard pivot,intervieweur,journaliste,actu,actualité

Et une jolie dédicace!

01/01/2013

Mes lectures de 2012

Voici le bilan de mes lectures de l'année 2012. J'ai lu 47 livres ces douze derniers mois et je compte un abandon. Je n'ai pas eu autant de coups de coeur, me semble-t-il, que l'an passé. Mais dans l'ensemble  j'ai eu peu de grosses déceptions. Les astérisques marquent le dégré d'appréciation des livres. (*: bien. **: très bien.)

The Cater Street Hangman * de Anne Perry

Résurrection de Sherlock Holmes * d'Arthur Conan Doyle 

Les chaussures italiennes * d'Henning Mankell

L'Armée furieuse * de Fred Vargas

Béthune, 2 minutes d'arrêt de Patrick-S. Vast

Dans les forêts de Sibérie ** de Sylvain Tesson

L'appel de l'ange * de Guillaume Musso

Mufle d'Eric Neuhoff

Ne dites pas à ma mère que je suis voyante... d'Eileen Cook

Retour à Killybegs * de Sorj Chalandon

Une gourmandise de Muriel Barbery

La douceur des hommes ** de Simonetta Greggio

Ma grand-mère avait les mêmes de Philippe Delerm

Le tapis du salon d'Annie Saumon

Maison de jour Maison de nuit d'Olga Tokarczuk

Sang famille * de Michel Bussi

Les enquêtes d'Enola Holmes/T. 2 * de Nancy Springer

Un musicien déchu de Léon Tolstoï

Fonctionnaire malgré moi de Jean-Michel Fortin

Absolument dé-bor-dée! de Zoé Shepard

Diary * de Chuck Palahniuk

Katiba de Jean-Christophe Rufin

Nuit d'encre * de Philippe Huet

Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants ** de Mathias Enard

Le mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti

Rosa Candida d'Audur Ada Olafsdottir

Les vestiges du jour de Kazuo Ishiguro

La liseuse * de Paul Fournel

Les hommes à terre * de Bernard Giraudeau

Petites histoires du pays de Caux d'Hervé Eveno

Battement d'ailes de Milena Agus

Portraits souvenirs - 50 ans de vie politique d'Alain Duhamel

Babbitt de Sinclair Lewis

Le testament français ** d'Andreï Makine

Les enquêtes d'Enola Holmes/T. 3 * de Nancy Springer

The Buddha of Suburbia d'Hanif Kureishi

Porte-plumes au vent * de Michel Caffier

Code Lupin de Michel Bussi

La Déesse des petites victoires ** de Yannick Grannec

Tom Petit Tom Tout petit homme Tom * de Barbara Constantine

Ecrivez-moi, Madeleine d'Ilo de Franceschi

L'homme qui en voulait trop * de Patrice Pelissier

Elle avait les yeux verts d'Arnost Lustig

La terrible maladie d'Ivan Gontcharov

Rouge Turner * d'Ivan Michotte

L'homme est un grand faisan sur terre d'Herta Müller

lectures,livres,littérature,essais,romans,actu,actualité

30/12/2012

L'homme est un grand faisan... - H. MÜLLER

livres,littérature,romans,herta müller,littérature allemande,actu,actualitéJ'avais beaucoup entendu parler d'Herta Müller au moment où lui fut attribué le prix Nobel de Littérature en 2009 et j'avais vu fleurir sur les blogs de LCA des billets sur L'homme est un grand faisan sur terre. Je m'étais dit qu'il faudrait que je lise ce bouquin un jour. Alors quand je le trouvai en occasion il y a deux mois, je m'empressai de l'acheter.

A travers de courts chapitres ciselés l'auteure nous raconte l'histoire de la minorité allemande des Souabes  qui cherche à émigrer. Les mots sont choisis avec précision pour exprimer les sentiments et dépeindre les situations. Son style m'a un peu fait penser aux nouvelles de Slawomir Mrozek ou encore à celles d'Isaac Bashevis Singer. On y retrouve toute l'âme slave, loufoque et souvent cynique.

Il est notamment question dans ce livre des Allemands de Roumanie qui cherchent à émigrer vers l'Allemagne mais l'administration locale allonge à sa guise les délais d'obtention des passeports. Les policiers demandent des dessous de table, qu'ils se font la plupart du temps payer en nature. Et le curé n'est pas en reste. Il demande aux femmes de venir chercher les extraits de baptême avec lui... Autant dire qu'ils ne font pas que chercher les extraits de baptême! La corruption règne en maîtresse sur ce petit coin de Roumanie et les "victimes" paient avec ce qu'elles ont.

Ce fut une lecture intéressante qui m'a permis de me familiariser avec cette auteure.

L'homme est un grand faisan sur terre - Herta MÜLLER - Ed. Folio - 2009

29/12/2012

Rouge Turner - Y. MICHOTTE

livres,littérature,romans,romans policiers,ivan michotte,normandie impressionniste,actu,actualitéRouge Turner est un polar qui se situe en Haute-Normandie, et plus particulièrement à la Bouille, connue pour ses peintres et ses galeries de peinture. L'intrigue est bien menée et il y a du suspense. En revanche j'ai trouvé pas mal de coquilles dans les pages... Les éditions COGITO Ergo Sum n'ont-elles pas de relecteurs?

Joshua Pastorius, détective privé spécialisé dans les énigmes historiques, reçoit une étrange vidéo. Une vidéo dans laquelle un personnage vêtu d'une longue robe noire et d'un masque blanc peint une toile avec le sang d'un artiste participant au 126ème concours de peinture de la Bouille. Le peintre a été impitoyablement saigné. Son corps est retrouvé dans l'église de la localité et l'affaire fait jaser.

Pourquoi le tueur utilise-t-il ce procédé? Pourquoi a-t-il choisi Pastorius pour résoudre l'affaire? Le privé, en se plongeant dans l'histoire locale, va découvrir que des meutres du même genre ont été commis lors de la 2ème édition de ce concours en 1832. Une édition qui avait été inaugurée par le peintre William Turner, principal suspect à l'époque...

Pastorius réussira-t-il à découvrir l'identité du tueur avant que d'autres peintres soient assassinés?

Ce fut un très bon moment de lecture malgré les coquilles. Ce premier roman d'Ivan Michotte, qui a reçu le label Normandie Impressionniste, est de bonne facture. J'ai hâte de lire ses prochains ouvrages.

Rouge Turner - Yvan MICHOTTE - Ed. COGITO Ergo Sum - 2012

livres,littérature,romans,romans policiers,ivan michotte,normandie impressionniste,actu,actualité

25/12/2012

La terrible maladie - I. GONTCHAROV

livres,littérature,littérature russe,ivan gontcharov,russie,actu,actualitéCette histoire est dans la veine des nouvelles de Gogol. Un peu loufouque, un peu fantaisiste comme savent les imaginer les Russes.

Une "terrible maladie" contamine la famille Zourov. Enfin, quand je dis maladie, il s'agit plutôt d'une manie. Oui, dès que les premiers beaux jours arrivent, la famille Zourov est prise d'une irrésistible manie. Elle s'en va en promenade! Dans les rues de Saint-Pétersbourg ou au-delà de la ville, mais il faut qu'elle s'en aille. Au point de se retrouver prise par le mauvais temps. Une manie qu'a bien du mal à comprendre Philippe Klimytch, un jeune homme qui vient visiter la famille régulièrement. D'ailleurs, les Zourov cherchent toujours à l'embarquer dans leurs aventures et celui-ci essaie par tous les moyens de les "guérir" de cette terrible maladie...

Cette petite nouvelle se lit rapidement mais elle ne me laissera pas un souvenir indélébile si ce n'est une ou deux situations cocasses.

La terrible maladie - Ivan GONTCHAROV - Ed. Circé - 1992

livres,littérature,littérature russe,ivan gontcharov,russie,actu,actualité