Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2012

The August Break 2012 #9

blogs,loisirs,photographies,livres,lecture,vacances,actu,actualité

Très beau portrait de Jacques Delors par Alain Duhamel

Potraits souvenirs - 50 ans de vie politique

19/08/2012

The August Break 2012 #8

blogs, vacances, photographies, the august break 2012, actu, actualité

A book and a cup of coffee. What else for a good day?

15/08/2012

La liseuse - P. FOURNEL (coup de coeur)

livres,littérature,romans,paul fournel,actu,actualitéTrès emballée par ce roman qui se dévore comme un fruit que l'on vient de cueillir. C'est juteux et sauvage, parfumé et piquant. Une écriture légère - qui fourmille de néologismes - relevée d'une dose d'humour (parfois cynique). J'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture qui met en lumière l'arrivée des nouvelles technologies dans le monde de l'édition.

Robert Dubois, vieil éditeur, part tous les week-end à la campagne avec une pile de manuscrits à lire. Il n'aime pas la campagne alors autant passer son temps à bouquiner. Mais un beau jour son patron lui fait porter une liseuse dans laquelle il a enregistré les ouvrages du week-end. Robert voit d'un mauvais oeil le nouvel appareil qu'il trouve "froid" et "malcommode". Ces deux-là vont devoir s'apprivoiser et ce ne sera pas une mince affaire. Il la teste au restau, dans le parc, dans le train...

Cependant l'arrivée de la liseuse dans son univers lui ouvre les yeux sur l'évolution du monde de l'édition. Le tout papier est terminé. Il faut toucher les lecteurs sur leurs portables et leurs tablettes. Du coup le vieil éditeur, "placarisé" mais rusé, va demander à la bande de stagiaires débrouillards de la maison de trouver des idées. Et nos jeunots n'en manquent pas.

L'affaire prend tournure mais notre vieux Dubois n'en a pas fini avec les livres papier. Entre lui et eux c'est une histoire de coeur, une histoire de chair, une histoire de sang.

La liseuse - Paul FOURNEL - Ed. P.O.L - 2012

10/08/2012

Les vestiges du jour - K. ISHIGURO

livres,littérature,romans,films,kazuo ishiguro,actu,actualitéJe ne sais pas trop comment vous parler de ce livre... Ce n'est pas un coup de coeur mais je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé. Le récit est à la première personne. Il donne l'impression d'un journal intime rédigé à la fin d'une vie. Un regard sur les années passées.

Alors qu'il effectue un voyage de quelques jours Mr Stevens, majordome depuis plusieurs décennies à Darlington Hall, se remmémore les heures glorieuses de la demeure: les entrevues avec les grands de ce monde organisées par lord Darlington,  les conversations avec ses confrères des grandes maisons, ses définitions de la "dignité" et ses relations avec Miss Kenton, intendante qui a quitté la demeure il y a de cela quelques années pour se marier avec Mr Benn.

Au fil du récit on se rend compte que le travail a été toute la vie de Mr Stevens et que tout tournait autour de ça. Son objectif était de servir au mieux son patron, ne songeant pas une seconde qu'il était peut-être en train de gâcher sa vie. Il n'a pas vu que Miss Kenton, malgré leurs différends sur bien des sujets, s'était attachée à lui et qu'elle est partie un peu par dépit, voyant qu'il n'y avait pas d'avenir avec lui, si obnubilé qu'il était par son travail.

Il s'en rendra compte, mais un peu tard. Cependant, il n'avouera jamais qu'il a râté quelque chose, persuadé d'avoir servi au mieux les affaires de son patron, voire de son pays.  

Un seul regret dans cette lecture. J'aurais aimé pour ma part que l'auteur développe un peu plus le ressenti de Mr Stevens à l'égard de Miss Kenton.

Les vestiges du jour - Kazuo ISHIGURO - Ed. Gallimard/Folio - 2010

livres,littérature,romans,films,kazuo ishiguro,actu,actualité

03/08/2012

Rosa Candida - A. A. OLAFSDOTTIR

livres,littérature,romans,monastères,botanique,roses,actu,actualitéUn livre encensé qui ne m'a pas emballée outre mesure même si l'histoire est plutôt bien racontée. Il s'agit en quelque sorte d'un voyage initiatique au cours duquel le jeune homme va trouver ce qu'il veut vraiment dans la vie et le chemin à suivre. Les situations qu'il va vivre vont l'aider à faire des choix et à savoir "où aller". C'est une histoire pour les poètes.

Lobbi, jeune homme de 22 ans, quitte son pays natal et sa famille pour s'occuper d'une roseraie répertoriée dans tous les livres sur le sujet. Elle se trouve dans un monstère situé sur une île où les habitants sont rares. C'est la première fois qu'il voyage loin de chez lui. Son père est un peu inquiet et se demande s'il a fait le bon choix. N'aurait-il pas mieux fait de continuer ses études?

Mais le garçon est bien décidé. Il laisse par ailleurs derrière lui une petite fille de neuf mois qu'il a eu avec une aventure d'un soir. Cependant, il ne l'oublie pas et assume sa responsabilité de père en allant lui faire ses adieux avant le départ.

La passion des plantes et plus particulièrement des roses, lui est venue de sa mère, décédée quelques années auparavant dans un accident de voiture. Lobbi a appris à jardiner avec elle et à s'occuper des végétaux. Il a aussi cultivé une nouvelle rose, à huit pétales, appelée Rosa Candida. Il emporte avec lui trois plants de cette nouvelle variété pour l'implanter sur une terre un peu plus clémente. Réussira-t-il son pari? Ce voyage n'est-il pas ce qu'il lui fallait pour mieux revenir chez lui?

 Rosa Candida - Audur Ava OLAFSDOTTIR - Ed. Points - 2012

25/07/2012

Le mec de la tombe d'à côté - K. MAZETTI

livres,littérature,romans,amour,katarina mazetti,actu,actualitéVoilà encore un livre dont on a beaucoup parlé sur la blogosphère. Après avoir lu quelques billets dithyrambiques j'ai décidé de l'acheter. Au final, ce roman a dormi un bon moment dans l'étagère avant que je ne me décide à le lire.

Et bien j'ai un avis mitigé. C'est certes drôle, même très drôle par moments mais j'ai eu le sentiment que Katarina Mazetti en rajoutait un peu, qu'elle faisait une caricature de Désirée et de Benny plus qu'elle n'en faisait le portrait.

Désirée, une trentenaire qui vient régulièrement sur la tombe de son mari décédé il y a quelques mois, fait la connaissance du type (lui aussi trentenaire) qui vient entretenir chaque semaine la tombe juste à côté de celle de son époux. Elle est bibliothécaire et lui est agriculteur. Deux mondes bien différents et les a priori sont nombreux. Elle est cultivée et raffinée, il est vieille Suède et a un penchant très net pour le mauvais goût. Ils sont attirés l'un par l'autre mais sont bien obligés de se rendre compte qu'ils ne sont pas faits pour vivre ensemble. Tout les oppose et ils ne sont pas prêts à faire de concessions. Mais voilà, l'horloge biologique tourne pour Désirée et le seul à faire vibrer le bas de son ventre c'est Benny. Elle veut un enfant de lui...

Avec les descriptions que l'auteure fait de Benny, je me demande franchement comment Désirée a pu être attirée par lui. Le look est franchement gratiné! Un agriculteur comme on n'en voit plus beaucoup.

Le mec de la tombe d'à côté - Katarina MAZETTI - Ed. Actes Sud/Babel - 2009

11/07/2012

Parle-leur de batailles... - M. ENARD

livres,littérature,mathias énard,romans,michelange,actu,actualitéVoilà un très beau roman que j'avais repéré il y a quelques temps sur la blogosphère. Tous les billets que je lisais en disaient du bien. Et je ne vais pas faire exception. C'est une formidable histoire que nous raconte Mathias Enard dans une langue française taillée comme un diamant. 

En 1506 Michel Ange est invité à Constantinople par le Sultan Bayazid qui le charge d'élaborer les plans d'un pont qu'il souhaite construire au-dessus de la Corne d'or. Un travail ardu dans lequel a échoué le célèbre Léonard de Vinci. Michel Ange est choyé comme un prince, tout est mis à sa disposition afin qu'il puisse travailler dans les meilleures conditions. On lui donne un atelier avec des dessinateurs, des serviteurs qui ne savent pas quoi faire pour le combler et de l'argent pour ses frais quotidiens.

Mathias Enard imagine le travail de Michel Ange mais aussi ses rencontres, ses impressions sur Istanbul et ses réactions sur les Stambouliotes. Des complots sont tissés autour de lui, des jalousies se font jour. Mais ce que je retiendrai plus particulièrement de ce roman c'est l'éveil des sens et la fascination de l'artiste pour une jeune danseuse (dont on ne saura que très tard s'il sagit d'un homme ou d'une femme). Le toucher et la vue de l'artiste sont constamment mis à contribution et on le suit avec plaisir de découverte en découverte.

Ce fut vraiment un bon moment de lecture. Il me reste l'impression d'un conte que j'aurais rêvé et qui ne se serait pas évanoui à mon réveil.

Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants - Mathias ENARD - Ed. Actes Sud - 2010

livres,littérature,mathias énard,romans,michelange,actu,actualité