Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2012

Elle avait les yeux verts - A. LUSTIG

livres, littérature, arnost lustig, guerre 39-45, histoire, actu, actualitéVoilà un roman à la fois dur et poignant sur le sort des prostituées du Feldbordell 232 Est sur la rivière San, situé quelque part en Pologne. Et plus particulièrement sur le sort de Hanka Kaudersova, dite Fine. Un livre où l'on découvre l'horreur des camps de concentration, la logique implacable du système nazi et l'aveuglement des hommes dans les doctrines sorties de l'esprit d'un fou.

Hanka Kaudersova, Tchèque et de confession juive, va faire preuve d'un instinct de survie incroyable. Alors qu'elle nettoie le cabinet du Dr Krueger qui vient d'être renvoyé au front, elle apprend que son remplaçant va recruter des prostituées. Elle décide de rester avec les candidates et ment sur ses origines juives. Blonde aux yeux clairs, elle affirme au Hauptsturmfürher qu'elle est aryenne et catholique, et qu'elle a 18 ans au lieu de 15. Il y a soixante candidates. Seulement trente-six sont retenues. Fine est finalement sélectionnée. Mais sait-elle vraiment ce qui l'attend au Feldbordell 232 Est?

Douze à quatorze fois par jour, 6 jours sur 7 (et parfois aussi le dimanche), elle va devoir faire l'amour (si on peut appeler cela faire l'amour) avec des hommes qu'elle n'aime pas, ne sachant pas comment s'y prendre et dans une cellule au confort plus que sommaire. Les conditions de vie au Feldbordell 232 Est sont épouvantables. Les latrines sont à l'extérieur, le chauffage est plutôt médiocre, et les rations de nourriture déplorables. Il lui arrive souvent de manger des pommes de terre gelées, parfois même des épluchures tellement la faim la tenaille.

Et Fine va endurer cela pendant 21 jours, jusqu'à ce que les Allemands, proches de la défaite, évacuent le camp. Et parmi ces hommes qui vont la toucher, quelques officiers assez ignobles, imbus de leur personne et persuadés du bien fondé des doctrines d'Hitler. Des hommes jouant à la roulette russe avec elle, petite chose fragile toujours sur le qui-vive.

C'est un livre difficile. L'auteur, Arnost Lustig, a été déporté à 15 ans à Terezin, Buchenwald et Auschwitz. Le roman fourmille de détails sur l'univers concentrationnaire. Une histoire qui vient compléter les nombreux ouvrages écrits sur cette période noire de l'Europe.

Elle avait les yeux verts - Arnost LUSTIG - Ed. LGF/ Le Livre de Poche - 2012

livres,littérature,arnost lustig,guerre 39-45,histoire,actu,actualité

05/12/2012

L'homme qui en voulait trop - P. PELISSIER

livres,littérature,romans,patrice pelissier,auvergne,actu,actualitéVoilà un polar fort intéressant qui se passe en Auvergne, au coeur du massif du Sancy. L'auteur, Patrice Pelissier, a le don de tenir le lecteur en haleine en alternant les chapitres où se déroulent les quelques jours avant que le drame ne se produise et ceux qui suivent la découverte des cadavres. Il fouille avec minutie la personnalité des protagonistes et nous livre un roman policier plein de psychologie. Un auteur qui a l'art de sonder l'âme humaine.

Nous sommes donc dans le massif du Sancy et les prévisions météorologiques ne sont pas bonnes. Les habitants du hameau des Combes s'attendent à être coupés du monde et surtout privés d'électricité. Un seul groupe électrogène est répertorié. Il est chez Noémie, une quinquagénaire qui a ouvert un gîte il y a quelques années après avoir plaqué son boulot en région parisienne. Dans ces cas de force majeure, les autres habitants du hameau se réfugient chez elle. Parmi eux, André Céramise, un "vieil ours  mal léché", qui vit dans un véritable taudis. Il y a aussi Claude Tinto, instituteur, et Sylvie Mauresm, infirmière libérale, ayant fui la ville. Enfin, il y a Julia, une Hollandaise venue se perdre au fin fond des montagnes après la mort de son mari. Depuis qu'elle est installée dans le hameau Julia collectionne les amants (souvent de passage) et en ce moment, elle héberge Alex Marchand, un type rencontré par "hasard". 

La tempête prévue a bien lieu. La neige tombe drue et les bourrasques de vent sont violentes. Un inconnu vient frapper à la porte du gîte de Noémie où tous les habitants sont rassemblés. Un inconnu qui apporte avec lui une mallette pleine de bons au porteur. Valeur: 500 000 euros...

Le 5 décembre Jean Deschamps, alors qu'il est au volant de son chasse-neige pour déblayer la route d'accès au hameau des Combes, découvre le cadavre d'une femme baignant dans une mare de sang. Macabre découverte mais les gendarmes vont en faire bien d'autres au cours de cette journée. Une vraie boucherie! Qui a bien pu tuer tous ces gens? Et surtout, pourquoi?

Un bon moment de lecture pour moi. Et ce roman policier est tout à fait de saison!

L'homme qui en voulait trop - Patrice PELISSIER - Ed. VDB - 2012

Prix du roman France Télévisions

Le prix du roman France Télévisions a été décerné mercredi 5 décembre à Antoine Choplin pour La nuit tombée paru aux éditions La fosse aux ours.

9782357070332[1].jpg

30/11/2012

Ecrivez-moi, Madeleine - I. de FRANCESCHI

livres,littérature,échange épistolaire,ilo de franceschi,légion étrangère,actu,actualitéCe livre était en évidence sur un présentoir à la bibliothèque et je m'intéressai à la 4ème de couverture. Elle vantait un échange épistolaire, genre que j'affectionne tout particulièrement. Je décidai donc d'emprunter le livre, que je lu très rapidement, mais ne réussissant pas à en goûter pleinement la langue. Je n'étais pourtant pas distraite. Est-ce que ces lettres d'Ilo de Franceschi adressées à Madeleine Allain étaient trop bien écrites? Si bien écrites que le contenu me semblait trop beau? Et pourtant une amitié-amoureuse est née entre eux. Madeleine était une béquille pour Ilo, légionnaire en Afrique du Nord.

Ce sont de vraies lettres qui ont été publiées dans cet ouvrage, datées de 1938 à 1940. Une missive d'Ilo de Franceschi cherchant à contacter l'écrivain Allain atterrit par inadvertance chez Madeleine Allain. La jeune femme décida de lui envoyer malgré tout les livres qu'il réclamait. Madeleine et Ilo vont correspondre pendant deux ans mais ne se rencontreront jamais et Madeleine cessera au bout de ces deux années de correspondre avec lui pour être honnête avec son compagnon de l'époque.

Je garderai de ce livre la musicalité de certains passages mais rien de plus, je le crains.

Ecrivez-moi, Madeleine - Ilo de FRANCESCHI - Ed. Encre bleue - 2012

28/11/2012

Tom, petit Tom... - B. CONSTANTINE

livres,littérature,romans,barbara constantine,actu,actualitéVoilà un livre touchant et plein d'espoir. Comme dans A Mélie, sans mélo, Barbara Constantine décrit avec acuité le quotidien de quelques personnes et décortique leurs sentiments. Les phrases sont courtes (parfois trop à mon goût), les mots, choisis avec précision, et les dialogues, nombreux.

C'est donc l'histoire de Tom, un petit gars de 11 ans qui vit avec sa soeur Joss dans une caravane. Sa soeur, c'est ce qu'elle veut faire croire à tout le monde. En tout cas à Samy, son amour de jeunesse qui la retrouve après avoir fait de la taule. Il était fou d'elle. Enfin surtout de sa poitrine qui était déjà bien développée à l'époque. Quelque chose que Joss ne supporte plus. Elle aimerait qu'on la regarde dans les yeux et qu'on ne s'attarde pas sur ses seins.

Tom et Joss ne sont pas très fortunés. C'est le système débrouille pour réussir à joindre les deux bouts. Le gamin va chaparder dans les jardins des maisons voisines jusqu'au jour où il tombe sur Madeleine, une vieille dame affalée au milieu de ses choux et qui a terriblement mal aux jambes. Tom est effrayé mais il se rend compte qu'il ne peut pas la laisser là. A l'aide d'une brouette le garçonnet va réussir à la porter dans sa maison et à prévenir les secours. Et durant tout le temps qu'elle sera hospitalisée il viendra en cachette s'occuper du potager et des animaux, un vieux chien aveugle et un chat mité.

Tom et Joss parviendront-ils à se sortir de la galère? Est-ce que Sam arrivera à reconquérir son amour de jeunesse? C'est un livre plein d'humanité même si les situations sont parfois difficiles pour les protagonistes. Un bon moment de lecture en tout cas. 

Tom petit Tom tout petit homme Tom - Barbara CONSTANTINE - Ed. LGF/Le livre de poche - 2011

26/11/2012

La Déesse des petites victoires - Y. GRANNEC (coup de coeur)

livres,littérature,romans,la déesse des petites victoires,yannick grannec,kurt gödel,mathématiciens,actu,actualitéLorsque la bibliothécaire m'a dit il y a quelques semaines qu'elle et ses collègues devaient faire des achats, j'ai proposé ce titre ainsi que Théorème vivant de Cédric Villani. Et puis j'ai oublié la bibliothécaire. Demandant un prolongement de prêt quelques jours plus tard, la responsable m'indiqua qu'elle m'avait mis de côté La Déesse des petites victoires, que je récupérai en reportant un livre emprunté précédemment.

Pourquoi j'ai proposé ce titre? Parce que j'avais entendu une bonne critique sur RTL. Et je ne fus pas déçue une seule seconde par cette lecture! Certes, le langage est plutôt soutenu et il ne faut pas être réfractaire aux mathématiques, à la science, à la métaphysique et à la philosophie. Mais ça se lit très bien. C'est émouvant et drôle, déchirant par moments et finalement plein d'espoir.

L'histoire tourne autour du Nachlass (héritage intellectuel) du mathématien et logicien Kurt Gödel. A savoir des documents précieux qu'Anna, une jeune femme travaillant à l'IAS de Princeton (Institut de recherche avancée), doit récupérer auprès de son épouse Adèle, aujourd'hui pensionnaire d'une maison de retraite située non loin de là. Mais la tâche ne s'annonce pas simple pour Anna. Adèle est réputée pour être caractérielle. Ceux qui ont essayé avant elle ont vite abandonné. D'ailleurs, Mme Gödel a-t-elle conservé ces documents? N'a-t-elle pas, sur un coup de tête, brûlé les "pattes de mouche" de son mari?

Anna aurait pu comme les autres renoncer dès la première visite mais elle y retourne et joue franc jeu avec la vieille dame. Une vieille dame devenue acariâtre à cause d'un mari qui ne savait pas vivre. Un homme, que dis-je, un génie qu'elle a tenu à bouts de bras pour qu'il ne sombre pas dans la folie et ne se laisse pas mourir. Un génie taiseux qui ne vivait que pour les mathématiques et rien que pour les mathématiques. Lorsque Adèle rencontre son futur mari elle est danseuse dans un cabaret de Vienne. Une femme sans culture. Ce que ne manquera pas de lui faire remarquer Kurt tout au long de sa vie.

Yannick Grannec a alterné les chapitres où Anna va voir Adèle à la maison de retraite et ceux racontés par Adèle elle-même. On y découvre les différentes étapes de la vie du couple de leur rencontre au décès de Kurt. Une histoire qui prend aux tripes, qui égratigne parfois le coeur mais qui est aussi pleine d'espoir avec la jeune Anna. J'avoue avoir écrasé une petite larme à la fin du livre. C'est un superbe roman que je vous conseille sans une once d'hésitation!

La Déesse des petites victoires - Yannick GRANNEC - Ed. Anne Carrière - 2012

livres,littérature,romans,la déesse des petites victoires,yannick grannec,kurt gödel,mathématiciens,actu,actualité

19/11/2012

Code Lupin - M. BUSSI

livres,littérature,romans,romans policiers,michel bussi,normandie,actu,actualitéIl s'agit là du premier roman de Michel Bussi. Le sujet est fort intéressant mais j'ai parfois eu le sentiment qu'il nous donnait bien trop d'informations pour résoudre l'énigme. Enfin, celle que le professeur Roland Bergton (qui ressemble de près à Robert Langdon) et Paloma, une de ses étudiantes en histoire fort interlligente et séduisante, vont tenter de résoudre. Pour cela, ils disposent de 24 heures. Car le professeur doit se rendre en Roumanie dès le lendemain matin.

Tout commence quand Paloma vient soumettre à son prof une pièce d'or retrouvée par un touriste sur la Côte d'Albâtre où la jeune femme a trouvé un stage pour l'été. Cette pièce, gravée de 1905, est un morceau de plus pour le dossier que Bergton s'est constitué. Un dossier intitulé Code Lupin. Un code que Maurice Leblanc, père du gentleman cambrioleur, aurait dissimulé dans ses différentes oeuvres et qui aurait sa source dans le triangle cauchois.

Voilà donc nos deux héros partis à la recherche de ce code qui permettrait d'accéder au trésor des anglais... Est-ce que 24 heures vont suffire pour démêler les fils de l'énigme?

Ce premier roman n'est pas le meilleur de Michel Bussi et j'ai relevé beaucoup de coquilles sans compter les fautes de français comme "en vélo" au lieu de "à vélo". Dommage que les éditions PTC n'aient pas relu davantage le texte. Mais ne noircissons pas le tableau. Ce roman a le mérite de nous faire voyager dans des lieux mythiques et splendides de Normandie. Et de nous raconter un peu de l'histoire de cette belle région.

Code Lupin - Michel BUSSI - Ed. PTC - 2006

livres,littérature,romans,romans policiers,michel bussi,normandie,actu,actualité